Gonzague Dambricourt

Blog perso d'un garçon curieux qui parle dans son sommeil

Publié le par Gonzague Dambricourt


Parrot Bebop

Vous n'êtes pas sans connaitre la société française Parrot (cocorico!) à l'origine d'un des premiers drones vraiment grand public (l'AR Drone puis l'AR Drone 2.0, bien avant l'arrivée des sociétés comme DJI si je ne m'abuse) mais aussi du casque Zik et du capteur Flower Power. Ils réattaquent .. ou passent la troisième (bah oui .. troisième drone) avec Bebop, leur futur drone.

Alors que promet cet AR Drone 3.0 ?

Tout d'abord c'est une caméra grand angle de 14 mégapixels montée sur le drone, assistée par un système de traitement d'image aidant à la stabilisation notamment.

La caméra filme (volontairement) à 180 degrés mais le logiciel intégré va automatiquement retraiter la vidéo / la couper pour n'utiliser qu'une image plus classique mais qui sera dénuée de la plupart des mouvements bizarres que peuvent donner le déplacement d'une drone. Si vous voulez voir ce que ça donne sans stabilisation, c'est par là par exemple.

Ce traitement logiciel permettrait à Parrot de ne pas utiliser les éléments physiques plus lourds et consommateurs en électricité comme les gimbals nécessaires pour stabiliser l'image (comme utilise le Phantom 2 Vision +).

Ajoutez à ceci l'ensemble GPS / GLONASS / GALILEO pour assister les systèmes de navigation du drône (et permettre le vol autonome préprogrammé)

Toujours en WiFi .. mais .. :

Apparemment il utilisera toujours du Wifi pour communiquer ses vidéos et pour être télécommandé (contrairement au DJI qui utilise une télécommande RF pour les commandes et le Wifi pour la vidéo) mais il y a une nouveauté.. :

Parrot Skycontroller

Ca s'appelle le Parrot SkyController (ouais ça en jette). Et je ne sais pas si ça sera optionnel ou inclus par défaut avec le BEBOP mais ça ne sera pas de trop.

Le Skycontroller intègre en effet de quoi placer une tablette, un système d'antenne permettant de faire un contrôle à grande portée du drone (jusqu'à 2km) .. ce qui est impressionnant et viendrait corriger l'énorme problème du modèle précédent .. qui (dans mes essais) dépassait difficilement 50/70 mètres là où une télécommande RF classique gère facilement 500-700 mètres.

Pour geekifier le tout mais surtout faire ce qu'on appelle du vol en FPV, on pourra raccorder le Skycontroller à un Oculus Rift grâce à un port HDMI. C'est l'immersion à son summum à savoir ... visualiser dans les lunettes ce que la caméra du drone voit!

Le drone a 4 antennes WiFi, exploite les fréquences 2.4 et 5 Ghz .. et le tout en 802.11ac!

Le SkyController me plait beaucoup car il a des contrôles physiques et que je gère très mal le vol depuis une tablette tactile ..

L'autonomie et la taille du Bebop

Apparemment il faut compter sur 12 minutes de vol ce qui reste court (à bord une batterie 1200mAh Lithium-ion interchangeable et apparemment avec une connectique standard).

Le drone reste très compact (28 x 32 x 3.6 cm) et pèsera moins d'un kilo. Je suis curieux de voir comment il se comportera face au vent.. :(

Le prix?

A priori compris entre 300 et 1000 dollars donc on peut tabler sur 400-600 euros je pense..

En tout cas pressé de l'essayer ^^

// j'oubliais de mentionner que Parrot a aussi une société fille nommée SenseFly qui fait des drônes civils dont l'exploitation se tourne plutot vers les professionnels

Page actuelle : Gonzague Dambricourt » les geekeries » Bebop , l'AR Drone 3.0 de Parrot