Gonzague Dambricourt

Blog perso d'un garçon curieux qui parle dans son sommeil

Publié le par Gonzague Dambricourt


Les opérateurs mobiles prétendent ne pas "rentrer dans le jeu de Free", se livrer à une campagne de communication honnête, claire, transparente... et dénoncent ceux qui - en 2002 - ont divisé par deux (ou plus) le prix d'Internet.

L'un deux - je ne sais pas qui mais je me doute qu'ils sont derrière ça - a cru bon de monter cette vidéo "parodique" (oeuvre probable des salariés les plus drôles d'une de ces entreprises ou de leurs syndicats, admirez le travail, le peu de chance qu'ils auront de trouver un travail de doubleur)

A l'heure où j'écris cet article (4h48 du matin) 6 pauvres commentaires se battent en duel en sixtel* (*non rien) pour redéfinir qui est drôle / qui ne l'est pas.

Moi - qui suis client Orange (pour le portable, avec un forfait pas donné donné pour garder un vieux numéro actif car il est présent sur des cartes de visite), chez Free, Numéricable et Nerim (pour Internet) - je me permets de vous rappeler que ... on a beau critiquer Free et son patron autant que l'on veut, ils ont beau être détestés de Martin Bouygues qui veut -je cite- la "peau" de Xavier Niel, ces gens font pas mal *bouger* les choses. En 2012, dix ans après cette vidéo marque encore.. : AOL qui était un gros de l'époque.. a arrêté son activité de fournisseur d'accès.

Dans le secteur de l'Internet et en tant qu'opérateur accessible autant aux particuliers qu'aux professionnels , Free propose mine de rien une box très .. très complète (que personne n'a reçu dans les six premiers mois ça c'est vrai), l'IPv6, le reverse DNS personnalisable, l'IP fixe gratuite, le compte SIP, le réseau FreeWifi, le CPL dans la box, et patati et patata. Des options certes avancées mais qui chez les autres opérateurs sont soit inexistantes soit .. facturées à des tarifs fixés .. assez haut. C'est une belle offre et c'est aussi le modem/box du marché qui - à mes yeux toujours, c'est mon blog donc subjectif mais j'argumente ce que je pense - est aussi un des plus lisibles et complets du marché. Connectable en ADSL ou en Fibre optique, avec un écran qui indique clairement les étapes de connexion et le statut. Bête à dire mais ma grand mère qui a une Box d'un grand opérateur est incapable de me dire son "état" puisque les diodes ne veulent rien dire pour elle 😉

Il reste à tester "La Box" de Numéricable pour voir s'ils s'en sortent aussi bien. Mais Free aura été le meilleur dans le domaine "je conçois moi même ma box donc je la maitrise mieux". Oui ça n'est pas parfait (encore une fois .. je suis client d'assez d'opérateurs pour savoir que tous ont leurs propres merdes.. et ils sont plus ou moins tous au même niveau là dessus). En tout cas, ils y mettent de l'énergie et ça force les poids lourds à se bouger. Regardez les modems des opérateurs, ça commence à peine à évoluer côté Bouygues et Numéricable mais sinon jusqu'ici c'était plutôt en mode "oh bah ça marche très bien en l'état pourquoi changer / investir" ou encore "tiens retirons des fonctions que l'on proposait avant".

Et là Free arrive dans le mobile. Cela fait quelques semaines, c'est la galère, la débandade chez les opérateurs qui disent tous s'aligner, laisser "l'ARCEP faire son travail" mais ne se prive pas de publier moultes tweets détracteurs, faire tourner informations et illustrations visant à faire penser que Free n'est pas opérationnel, que le patron de Free gagne "trop d'argent en dividendes et que pour faire le malin / apparaître comme meilleur il ne parle que de son salaire".

Donc. Maintenant il est 13h42, je suis un peu plus réveillé et je viens de tomber sur cet article de Rue89 : Mobile : le PDG d'Orange n'a pas tout compris. Pour le coup j'aurai titré "fait bien l'idiot". L'article est à lire en tout cas.

Tous ces doubles discours sont bien faciles mais il faut se rappeler d'une chose : l'arrivée du trublion qu'ils détestent tant leur a soudainement fait mettre en place des "sous marques" ( Sosh / B&You etc ) uniquement en vente sur Internet sur lesquelles - bizarrement et soudainement - ils ont été capable de baisser les prix à nouveau. Mais qu'ils arrivent également à diviser par deux les prix des forfaits des clients qui tentent de s'en aller..

Mr Richard, et autres grands pontes des opérateurs de téléphonie mobile, on comprend bien que vous ayez besoin de faire de la marge pour investir dans votre infrastructure, que les forfaits ça coûte des sous pour "financer" les mobiles des clients patati patata. Mais n'annoncez pas d'un côté ne pas jouer le même jeu que Free qui s'est moqué de vous dans son annonce pour derrière vous asséner divers coups de couteau placés ça et là. N'annoncez pas qu'Orange (ou autre opérateur) n'a pas peur de Free pour ensuite vous confondre en des tentatives de déstabilisation. C'est peut être difficile à digérer mais il est possible qu'avec des forfaits moins chers que les vôtres, Free Mobile arrive à marger et à investir. Au lieu de passer du temps à taper sur ceux qui avancent, pourquoi ne pas le passer à chercher comment .. avancer également.. Aussi quelle image laissez vous aux clients ? Celle d'un patron qui tente de se faire interviewer un peu partout pour justifier?

Aux actuels et futurs clients de Free, il est très probable qu'une majeure partie de vous (peut être "nous" le jour où ma portabilité se fera) soyons des clients beta-testeurs. En le voulant ou non, dans une communication grand publique c'était difficilement explicable mais passer de quelques SIMs de test à des milliers en production complique forcément la donne. Sans compter le problème du GIE de la portabilité.

Que l'offre de Free fonctionne ou non, qu'ils atteignent ou non trois millions d'abonnés, on en retiendra que la phrase "la concurrence a du bon [pour le client final]" s'applique bien dans la téléphonie. Leur arrivée montre aussi que la plupart des business doivent se remettre en question quand des sociétés / alternatives arrivent et proposent.. parfois moins cher parfois mieux parfois .. les deux.

PS : malgré l'aversion que je commence à avoir pour la communication organisée du trio des "grands opérateurs", si votre business dépend de la téléphonie, vous feriez peut être mieux de rester chez eux pour le moment et de négocier un meilleur forfait ^^

Page actuelle : Gonzague Dambricourt » le bazar » Et donc ...
| Tagged