Gonzague Dambricourt

Blog perso d'un garçon curieux qui parle dans son sommeil

Publié le par Gonzague Dambricourt


Casque MoFi Blue

Quand on m'a proposé d'essayer un casque annoncé comme superlatif en terme de qualité audio.. mon sang n'a fait qu'un tour j'ai dit oui. Opération : essayer le casque Mo-Fi de la marque Blue Microphones.

Malgré avoir eu quelques temps des bureaux dans .. un studio de musique .. et donc vu passer des casques de dimensions impressionnantes tels le DT770 Pro de Beyer... au concours de la taille le Mo-Fi gagne la plupart des concours. Ce n'est pas sans entraîner un jeu de railleries de la part de vos amis ..

Que doit-on savoir sur le Mo-Fi?
C'est un casque amplifié (pré-ampli analogique) donc il fonctionne avec des batteries et se charge en USB. Autonomie annoncée 12h. Et je dois avouer que j'ai peu eu à le charger. De plus le casque a un mode dit passif qui permet de bypasser l'électronique et donc d'écouter de la musique quand il n'y a plus de batterie. Un bon point!

Le casque est livré avec une pochette de transport (il est tellement grand que l'y ranger est difficile) ainsi que deux câbles jack 3.5mm (un avec télécommande, un sans) un adaptateur pour les prises avion double jack, un adaptateur 3.5mm vers 6.5mm; un câble USB et un adaptateur USB-Secteur.

Ce gros bébé pèse tout de même 466 grammes autant dire que ça se sent, et qu'on ne le baladera pas partout du fait de l'encombrement.

Côté son Blue annonce une réponse en fréquences comprise entre 15 Hz et 20kHz

Qu'est-ce que ça donne côté son ?

Alors pour l'essayer, il faut écouter de tout. Et surtout pour moi je testais les trois modes du casque. Et dans mes morceaux, pas que du FLAC ou des trucs dont la qualité est hyper élevée : Blue vante que son casque est à l'aise avec toutes les sources.

Je ne ferais qu'un bref passage sur le mode "Off" qui bypasse l'électronique : il est très correct mais bien sûr l'audio manque de la profondeur que les modes On et On+ apportent.

J'ai écouté :
- Petite track de démo sur SoundCloud - Différents styles de musique qui font ressortir la capacité du casque à bien s'en sortir dans des domaines bien différents. Mais bon j'ai préféré passer à autre chose

- U Never Know de Lapalux - Un son qui prend son temps à démarrer mais dont le jeu sur la stéréo est bluffant.

- Closure de Lapalux - Ce morceau exploite pleinement l'habilité du Mo-Fi à reproduire les basses. Probablement un des casques les plus (ou le plus) impressionnants que j'ai pu essayer dans ce registre.

- Lean On (feat MO & DJ Snake) de Major Lazer - Le morceau du moment.. alors on en profite pour se l'écouter au casque. La restitution est prenante, entre les basses, le côté planant de la musique. Cependant parfois on a l'impression qu'ils manquent quelques petits détails au son. Cela donne un côté écrasé à la musique, qui ne "respire" pas et manque de profondeur. Sur le mode "On+" il y a encore plus de basses, encore plus de puissance mais on ne gagne pas en dynamique.

- ID Ultra Music Festival Anthem de Kygo - Encore un son très ouvert, planant .. mais je n'ai pas tout à fait la restitution à laquelle je m'attends. Ce qui est bluffant en revanche c'est le volume que le casque permet avec son amplification, probablement de quoi se rendre sourd

- Technicolour Beat de Oh Wonder - Là encore on plane, on ferme les yeux et on profite de ce magnifique morceau chanté en duo.. Les basses jouent comme un battement de coeur. C'est superbe.

- Stole The Show de Kygo - Ici on se rapproche de ce que j'attendais, voix et instruments clairs, et rien qui prend le pas sur l'autre entre les aigus, les mediums et les graves.

- Upside Down de Diana Ross - Avec ce morceau un peu magique et inoubliable, le casque semble plus aéré, le rendu de l'espace stéréo est superbe.. on se replonge dans les années 80 avec plaisir

- Never too Much de Luther Vandross - Encore une fois impeccable sur le son de ces années 80, est-ce que le casque a été fait pour ça ^^ . Du coup j'ai enchainé sur Japanese Boy de Aneka , ça y est je me suis cru dans GTA Vice City. Inutile de dire que sur Rockit de Herbie Hancock , le Mo-Fi est une merveille. On se surprend à mettre beaucoup trop fort..

- Millions de Skeme - Côté basses, on a l'impression de faire une visite dans un .. caisson. L'apport de l'amplification prend du sens, un casque classique n'arriverait jamais à sortir ce type de son.

- Cry Me A River de Justin Timberlake - Pareil, très juste jeu entre les basses, les petits détails sur les mediums qui sont assez jouissifs..

- Cross My Mind de Jill Scott - Je crois que ma playlist est parsemée de morceaux avec une forte propension à user des basses.. celui-ci en fait parti

- Cherry Blossom Girl de Air - Un petit bijou pas évident quand il s'agit de lui faire honneur entre la petite guitare, les voix plutôt féminines et douces, les graves. Ca passe très très bien. J'ai aussi fait péter Madness de Muse.. miam miam.

- Monument de Royksopp - C'est sûrement là que j'ai perdu quelques points d'audition .. ce morceau me hante et me plait à la fois. Réminiscence d'un moment très fort de ma vie. L'album entier déchire. L'album entier me déchire. Bref: sur Monument, le Mo-Fi gère bien encore entre les Riffs de guitare, la voix de Robyn. Mais ça manque encore un peu d'espace.

Pour continuer encore quelques sons : La Marea de Jazztronik, chargé en basses que le MoFi se charge de vous renvoyer dans les oreilles. Sympa à l'écoute mais pas sûr qu'on puisse tenir des heures.. - Lullabies de Yuna .. une belle voix, un fond simpliste à base de piano et de batterie.. où est le bouton pour baisser ces baaassseesss. Retour en 2010 : J'enchaîne sur Hey You - Kolt 13 Remix. C'est percutant à souhait sur l'attaque.. mais voilà je crois que je suis vraiment sourd. D'ailleurs quitte à écoute un truc qui tape, je me retrouve avec Strobe de Deadmau5.. Ok on pourrait se sentir en soirée.

On se calme donc avec un petit peu de "Jazzy" : Sway de Peter Cincotti. Le casque me serre trop la tête et son poids est difficile à oublier. Petit détour par Seven Days in Sunny June de Frau Contra Bass, très fidèle : le bruit des cordes de la contrebasse, la voix de madame.. j'aime. Passage par les cordes encore avec End of An Era , le grinçant morceau de Zack Hemsey qui fait presque galérer les graves (écoutez pour comprendre)

On finit avec trois sons: le fort planant "They all went to a party" de Kuba. Grosse ligne de basses - pour changer - et ça passe ma foi plutôt bien. Partition de Beyoncé - Je laisserais l'intéressé se reconnaitre.. j'avais redécouvert ce morceau lors de l'écoute des Phantom de Devialet... Il passe merveilleusement bien dans le Mo-Fi. Finissons sur un gros coup de coeur du moment : Big Wild - Aftergold de Foreign Family Collective. Ce morceau est tout bêtement royal, mélange de plein de sons, un peu digne de ce que ferait C2C. Le casque à 70% du volume.. there is a party in my head!

Qu'est-ce que ça donne côté confort?

C'est probablement mon plus gros reproche à ce casque : trop lourd, trop grand, trop tout. Il a une puissance sonore hallucinante (merci l'ampli et les batteries) mais ça se paye sur la balance et ça fait que .. je doute être capable d'écouter 2h de musique avec.

Pour regarder un film ça passe mais on sent bien l'arceau sur le crâne (malgré la mousse bien sûr). Et avec le réglage de la résistance au minimum, ça appuie quand même bien fort sur les oreilles.

L'autre point noir à mon gout c'est le manque de sensation d'espace / d'air dans ce casque qui est très fermé et donc la scène sonore en souffre.

Alors est-ce que ça vaut les 369 euros demandés?

Si vous cherchez un casque amplifié qui en impose, oui. Mais si vous prévoyez de faire des heures d'écoute, de le balader etc.. peut être pas. Sauf si vous avez le sac de Mary Poppins, dans mon sac à dos se balader le Mo-Fi c'est condamner beaucoup d'espace libre.

Je ne désignerais donc peut être pas ce produit comme totalement audiophile.. ce n'est pas le meilleur son que j'ai entendu jusque là et je préfère par exemple largement mon Sennheiser HD25, totalement différent mais largement plus appréciable.

La valeur ajoutée c'est surtout l'amplification qui permet des volumes et des rendus sonores très difficiles à atteindre depuis un smartphone ou une tablette au vu de la puissance nécessaire. Aussi, le "bandeau" qui crée la structure et l'articulation du casque est très intelligent puisque ça répartir la pression des écouteur sur les oreilles. La finition du produit est excellente.

Plus d'infos sur le site de MoFi Headphones

Photos "non bonus" .. le casque sur une tête à peu près normale ou pas :

IMG_6343 IMG_6346 IMG_6348

Page actuelle : Gonzague Dambricourt » les tests / essais / prises en main » Test : Casque Blue Mo-Fi
| Tagged , , , ,