Gonzague Dambricourt

Blog perso d'un garçon curieux qui parle dans son sommeil

Publié le par Gonzague Dambricourt


netgear-arlo

Netgear m'a permis d'essayer sa caméra "Netgear Arlo", un modèle totalement sans fil qui fait partie d'une gamme de produits dont les noms ne sont pas bien éloignés : Arlo Q et Arlo Q Plus qui elles nécessitent une alimentation.  Ca tombe bien, j'ai un terrain de jeu parfait pour tester ce produit! 

Chez mes parents qui habitent dans ce que les parisiens appellent "la province" (là où en gros on peut avoir une grande maison et un grand jardin sans être multimillionnaire), nous avons un portail un peu éloigné de la maison et où il n'était pas évident de tirer un câble pour mettre une caméra en place.

netgear-arlo-dans-un-arbre

C'est à ce type de scénarios que Netgear répond avec la Arlo, un concept plutôt rare sur le marché : une caméra de surveillance étanche et qui n'a vraiment aucun .. câble. Le seul concurrent qui me vienne à l'esprit c'est la caméra "Homeboy".

En tout cas chez Nest, MyFox, Logitech, D-link et autres gros acteurs du marché on ne trouve pas de produit de ce type, ils ont tous un "fil à la patte".

Je vous propose de la découvrir en vidéo puis de revenir sur ses points forts & points faibles :

Comme - je l'espère - ma vidéo le montre.. Arlo est simple à installer. Pas besoin de lire de mode d'emploi, j'ai déballé le kit, installé l'application et suivi les quelques étapes nécessaires puis en l'espace de 10 minutes, tout était opérationnel il ne restait qu'à fixer la caméra.

Là où dans les systèmes classiques (filaires) on se trouve contraint par la proximité d'une prise électrique (ou pour les plus équipés .. le fait de tirer un câble Ethernet, pour alimenter sa caméra en PoE ..), avec ce modèle de Arlo il faut juste être à portée de la base.

Alors .. côté alimentation, elle fonctionne donc sur pile, ce qui est un avantage mais a pour défaut de la rendre dépendante à des changements réguliers. Autonomie annoncée : entre 3 à 6 mois, en vrai cela dépendra à quel point votre caméra se déclenche souvent puisqu'à chaque fois qu'elle se réveille pour enregistrer un clip suite à une détection, l'uploader chez Netgear ... cela consomme. Je n'ai pas eu l'installation en main assez longtemps pour le moment pour juger l'autonomie.

La fiche technique de Netgear indique une portée proche des 100 mètres en champ libre ce qui doit vouloir dire visibilité parfaite (Line Of Sight - LOS) entre le hub Arlo et la caméra, aucun obstacle ..  Donc dans la vraie vie pas tout à fait possible puisque pour une installation en extérieur, on ne va pas s'amuser à mettre le hub.. sous la pluie.

La portée - si elle est moins bonne que je l'aurais espéré - est donc correcte mais varie bien sûr selon les installations, le WiFi étant très sensible aux perturbations "environnementales" (autres réseaux proches, autres signaux sur la fréquence 2.4 Ghz).

Côté qualité d'image, la Arlo embarque un capteur qui livre des images en 720p. Ce ne sont pas les images les mieux définies que j'ai vu de ma vie même si ça fait le job:

J'aurais aimé que l'illuminateur infrarouge soit plus puissant et que le détecteur de mouvements capte plus loin que 5 mètres.

Points forts :

  • Produit complet
  • Etanche
  • Devenue "abordable" notamment quand acheté sous forme de kits (de 1 à 4 caméras)
  • Offre gratuite d'enregistrement "cloud" pendant 7 jours et les offres payantes m'ont semblé bien moins couteuses que celles des sociétés concurrentes
  • Sans fil
  • Facile à installer

Les défauts de ses points forts:

  • Dépendance à des piles :  J'aurais trouvé ça super malin (peut être trop difficile mais .. bon pour une v2) d'intégrer un mini panneau solaire dans la caméra ou pourquoi pas de le proposer comme un accessoire.
  • Portée de la base améliorable : peut être complexe dans certaines situations
  • Pas possible de l'utiliser sans sa base. Pourtant on a déjà du WiFi dans nos domiciles & bureaux, n'était-ce pas possible de s'en servir
  • Dépendance au "cloud" Netgear pour le fonctionnement et l'enregistrement ce qui fait que le jour où la marque arrête ce service, la caméra devient inutile. Pourtant le hub a des ports USB, on pourrait imaginer y brancher une clef USB ou un disque externe
  • Qualité d'image améliorable et portée de l'éclairage infrarouge également

Aux USA, ils peuvent acheter l'Arlo Pro qui semble être une évolution (ou une gamme supérieure) de l'Arlo qui gère notamment : le stockage local sur USB, la caméra est rechargeable, audio bi-directionnel, sirène 100 décibels intégrée dans la base. Pressé

En France, les deux autres modèles proposés sont donc la Arlo Q et la Q Plus. Elles fonctionnent différemment de la "Arlo" présentée ici puisqu'elles sont alimentées par le secteur, gèrent la détection de mouvement par "zone" (on définit sur un secteur là où on veut des alertes ou non), une meilleure qualité d'image.. mais pour le coup ces modèles ont plus de concurrence !

Achat : 

Page actuelle : Gonzague Dambricourt » les tests / essais / prises en main » Test : Netgear Arlo, la caméra totalement sans fil
| Tagged , , , ,