Gonzague Dambricourt

Blog perso d'un garçon curieux qui parle dans son sommeil

Publié le par Gonzague Dambricourt


Je n'en reviens pas de ce que j'ai lu ce matin dans le Figaro concernant un instituteur qui a été placé en garde à vue pour avoir donné une gifle à un élève.

Enfin replaçons dans le contexte : un enfant de 11 ans a traité son professeur de connard et celui-ci l'a corrigé.

D'après le Figaro ça cest passé ainsi :

Le professeur de technologie au collège Gilles-de-Chin, âgé de 49 ans, aurait poussé par terre les affaires de l'élève âgé de 11 ans après lui avoir demandé de ranger une table en désordre au fond de la classe.

Mais l'élève lui aurait demandé une explication et le professeur l'aurait poussé contre la porte du fond. L'enfant, le regardant dans les yeux, aurait alors soufflé «connard» à l'adresse de l'enseignant qui l'a giflé à ce moment.

Le père de l'enfant est gendarme (ah les gendarmes et moi en ce moment, c'est le grand amour) et il a débarqué en tenue à l'école pour voir le professeur. Il a porté plainte plus tard.

Le professeur a été placé 24 heures en garde à vue (!!!! pour une gifle) et va être jugé le 27 Mars. Il a été suspendu de ses fonctions jusqu'à cette date.

Alors franchement... est-ce que ce genre de choses doit passer ? L'acte est qualifié de "violence aggravée sur mineur". Une gifle ça n'a jamais fait de mal à personne ( sauf avec une bague sur la main mais ça c'est salaud 😛 ).

Franchement à lire ça, on en vient à se demander comment les professeurs peuvent remettre à sa place un élève irrespectueux ? Lui envoyer un petit mot dans une enveloppe avec un bonbon et un carte qui dit "c'est pas bien d'insulter les gens"

Vous en pensez quoi ? Qu'à vingt ans je suis déjà un vieux réac ou qu'au contraire vous trouvez cela anormal aussi ?

Page actuelle : Gonzague Dambricourt » le bazar » De la garde à vue pour une gifle
| Tagged ,