Gonzague Dambricourt

Blog perso d'un garçon curieux qui parle dans son sommeil

Publié le par Gonzague Dambricourt


Dans le cadre du colloque "Nouveau Monde 2.0", le cabinet d'Eric Besson a collecté quelques témoignages de "gens du web" (bon je résume ça à ma façon ..) dont le petit Gonzy. Au programme quand même Gilles Babinet (CNN), Catherine Barba (Vente Privée), Jean-David Blanc (Allociné), Orianne Garcia (ex Caramail), Pierre Kosciusko-Morizet (PriceMinister), Loic Le Meur (LeWeb), Martin Rogard (Dailymotion) sur le thème "et si Internet n'existait pas?"


Alors bon je fais un peu figure d'intrus là dedans avec rien de particulier à mon actif (surtout à côté de ces grands noms du web) et je n'étais pas hypeeeer réveillé suite à une soirée qui s'est finie à 8 heures. BREF niveau inspiration c'était pas la folie...

Peu importe. Cette vidéo je le disais donc était liée à la première édition d'un "colloque" nommé "Nouveau Monde 2.0". Internet en gros 🙂

A l'affiche se trouvaient trois thématiques :
- L’innovation, amie ou ennemie des réseaux ?
- Comment rendre compatible le modèle économique d’Internet et le respect de la vie privée ?
- Tous contre les fractures numériques : Internet pour tous.

Des personnalités participaient à commencer par le ministre à l'origine de la chose (Eric Besson), mais également le vice-président de Cisco, plusieurs bloguers tunisiens, le PDG de France Telecom Stéphane Richard (hmm lui n'a pas que des amis, Internet à deux vitesses pour bientôt?), le président de Microsoft International mr Courtois, la vice-présidente de la Commission Européenne, des ministres russes, canadiens, brésiliens, marocains, suédois, keyniens et japonais...

Bon point il n'y avait pas que des représentants de multinationales brasseuses de millions dont les sièges européens sont tous à des endroits où la fiscalité est "intéressante" mais aussi des gens d'horizons plus modestes et aux contributions tout aussi passionnantes : blogueurs tunisiens, représentants de commissions (ça c'est moins modeste que blogueur je crois ^^)..

J'ai beau ne pas adhérer à des choses que peut faire notre gouvernement (Hadopi, vaste plaisanterie et surtout très couteuse par rapport à son efficacité très contestable.. et les réguliers appels aux citoyens à se "serrer la ceinture" quand les dépenses inutiles sont légion dans le pays et qui ne constituera qu'un prétexte de plus pour une taxe comme nous savons en inventer à l'infini, l'ingérance apparente des fichiers de police), je trouve que le ministère de l'économie numérique cherche à faire bouger les choses.

Est-ce efficace? Dur à dire en si peu de temps et 2012 pourrait faire repartir les équipes à zéro ou voir arriver des stratégies totalement différentes mais au moins l'effort est là.

Dur de ne pas apprécier un ministre et son cabinet qui prennent le temps de rencontrer les gens du métier, de les faire se rencontrer entre eux et à l'écoute de cette façon. Cela sans que se fasse sentir la moindre pression pour que ces mêmes gens viennent chanter les louanges de la démarche.

Alors voilà : content de voir un Eric Besson (et son équipe, un ministre n'est pas grand chose sans ses conseillers, hommes et femmes de l'ombre) qui semble vraiment très investi dans les chantiers qui le concernent. On ne peut sûrement pas en dire autant de tous les autres ministres et c'est fort regrettable. Si on pouvait dire la même chose des députés , ça ne serait pas mal non plus...Bien sûr c'est un résumé très "court et facile", les problèmes étants loins de se limiter à ça dans les administrations et ailleurs. Mais on me verra rarement dire du bien d'autres ministres, que ce soit Frédéric Mitterand qui s'est retrouvé catapulté à la place d'Albanel (qui elle a désormais les fesses un petit peu plus à l'abri, au chaud chez Orange) j'en passe et des meilleures... Quand ça ne sont pas des gens qui font des déclarations plus absurdes les unes que les autres, ce sont ceux qui avaient la carrure nécessaire à prendre en main le pays qui ne savent pas garder certaines choses dans leur pantalon ...

Sur ces quelques lignes, un bon weekend et gardez un oeil sur ce site qui devrait avoir les vidéos de l'événement en ligne sous peu 🙂

(et si vous avez des idées sur ce que le Ministère de l'Economique Numérique pourrait faire pour aider les entreprises de tous genres à mieux exploiter le potentiel immense que représente Internet, go go go je suis curieux de les lire!)

Page actuelle : Gonzague Dambricourt » le bazar » Et si Internet n'existait pas?