Gonzague Dambricourt

Blog perso d'un garçon curieux qui parle dans son sommeil

Publié le par Gonzague Dambricourt


PLAY5_White_318

Un peu trahis il y a quelques jours par leur application Android qu'un internaute a démantelé pour y trouver des images d'une enceinte à venir.. Sonos annonce officiellement aujourd'hui le (ou la.. vous allez voir j'alterne) Play 5. C'est l'enceinte remplaçante de la Play 5. J'ai eu l'occasion de la voir et surtout de l'entendre, c'est une petite bombe! Maintenant que j'ai écrit ce mot dans mon article et que la DGSE va lire cet article, j'ai gagné 2 pages vues et vous pouvez lire la suite ^^

La Play 5 c'est le premier modèle d'enceinte dans laquelle tout était intégré qu'a sorti la société Sonos. Fondée en 2002, elle a commencé en vendant les ZonePlayers en 2004, des amplis que l'utilisateur reliait à ses enceintes. Puis a sorti le Zone Player S5, un système intégrant l'ampli et les enceintes dont le look n'est pas sans rappeler certains anciens Docks Bose :

Sonos Play 5

Le Zone Player S5 sera renommé en "Play:5" à la sortie du Play:3. C'est l'enceinte la plus puissante de la gamme à l'époque. Elle est donc remplacée aujourd'hui par sa grande soeur que j'ai pu découvrir le 16 Septembre .. et dont on n'avait pas le droit de vous parler.

Que dire ? Evidemment le coeur technologique de l'enceinte a évolué en de nombreux points. A l'époque du premier Play 5, il n'y avait pas beaucoup de Wifi en 5 GHz notamment, Sonos ne gérait pas les installations sans son 'Bridge'. Mais surtout à cette époque la société n'avait pas autant approfondi ses connaissances en "physique" et donc que peut on faire sortir comme son à une enceinte qui soit prenant et large, mais dans un produit pas trop gros.

Honnêtement - et pour le moment juste après quelques 30/45 minutes d'écoute - le résultat est bluffant.

Quand nous avons commencé à écouter de la musique depuis le nouveau Play 5, j'avais trois enceintes face à moi et j'ai cru que les trois fonctionnaient en même temps pour délivrer une telle scène sonore. Quelque soit le morceau, pour peu que l'auteur ait joué de la stéréo , la surprise est au rendez vous.

PLAY5_Black_099 PLAY5_Black_207 PLAY5_Black_313

A voir la famille Sonos que cela promet un remaniement prochain du Play:3 qui n'a plus trop de rapport esthétique :

SONOS_01

Sonos_Photo_TableProducts_PLAY5_01 Sonos_Photo_TableProducts_PLAY5_08 SONOS_PLAY_5_10

Au menu des nouveautés sur cette enceinte : à part un son vraiment dingue, on aura un contrôle tactile, adios les boutons physiques, on peut glisser sa main sur l'enceinte de droite à gauche ou gauche à droite pour changer de morceau, une petite tape pour changer le volume.

A la sortie il ne sera apparemment pas possible de personnaliser ces réglages (j'aurais préféré caresser l'enceinte pour changer le volume plutôt que les morceaux). Comme la Play:3, cette nouvelle Play:5 adapte aussi le son selon le sens dans lequel elle se trouve (à la verticale ou à l'horizontale). A bord de la bête 6 hauts parleurs (3 tweeters, 3 mid) "drivés" par 6 amplis de classe D. L'enceinte intègre aussi deux micros.. liés au paragraphe suivant peut être mais pas encore activés..

Sonos utilise désormais dans sa communication le terme de "Smart Speaker" pour parler de ses enceintes et dit construire ses produits pour qu'ils vivent au moins dix ans chez les clients.

Prix annoncé de la bête : 579 euros soit plus que le modèle existant.

En effet autre nouveauté chez Sonos qui s'appliquera à toute la gamme d'enceintes, la fonction "TruePlay" qui permettra de faire du DSP logiciel.. A quoi ça servira? Et bien mettons que vous ayez une enceinte disposée dans un endroit de chez vous qui complique pour elle la tâche de reproduire un son digne de ce nom.. TruePlay va permettre à votre système de s'adapter en analysant comment sonne votre pièce.

Cela se fait en utilisant les micros de votre iPhone ou iPad ou iPod Touch. Uniquement Apple pour le moment, des Android sélectionnés sur le volet par la suite.. en effet ce procédé nécessite de savoir précisément comment se comporte le microphone de l'appareil servant à la capture audio. En quelques secondes, le logiciel Sonos Controller adaptera le son de l'enceinte même si les conditions de placement "physique" de l'enceinte ne sont pas idéales. Car oui vous ne le saviez peut être pas mais une enceinte ne restitue pas forcément bien la musique si elle est mal placée.

Bref voilà la rentrée chez Sonos ça me fait penser qu'ils ont toujours une longueur d'avance dans le domaine du multi-room audio.

Mais qu'ils ne se reposent pas sur leurs lauriers, la concurrence est là et a bien compris qu'il y avait un marché :

Bref Sonos n'est plus le seul sur le marché qui autrefois était trèèèès spécialisé et était la spécialité des intégrateurs nos amis chez AMX, Crestron & co. Maintenant tout citoyen lambda peut facilement sonoriser différentes pièces de sa maison. Ce qui pour moi fait la différence et fait de moi un fan de Sonos c'est la qualité du matériel, du logiciel et du son, pour le moment bon critère de démarcation.

Page actuelle : Gonzague Dambricourt » les oreilles » Sonos : nouvelle version du Play 5
| Tagged , , ,