Gonzague Dambricourt

Blog perso d'un garçon curieux qui parle dans son sommeil

Publié le par Gonzague Dambricourt


La "nouvelle" enceinte de Sonos a fuit il y a déjà quelques jours sur le net: elle s'appelle Playbase et  vient compléter l'offre home cinéma de la marque. Appelée "Projet SOL" elle est officialisée aujourd'hui! 

5.8 centimètres, c'est la hauteur de ce produit destiné à se glisser *sous* les TVs , sous la forme d'un plateau pour les TV à pied central ou sous celles dont les pieds sont situés de chaque côté de la télé.

Cette nouveauté dont vous aurait remarqué que le nom est la déclinaison "sol" de la Playbar (qui elle est murale) répond à une étude de marché : 70% des TVs ne sont pas montées au mur ce qui fait que la Playbar, qui était le premier produit de Sonos pour le home cinéma, n'adresse pas.

Alors que contient la bête?

Derrière les 43 000 trous de la grille frontale (percés avec 5 tailles différentes selon leur emplacement sur celle-ci) se cachent 10 hauts parleurs : 3 tweeters, 6 mid et un caisson de basse tous faits sur mesure et chacun pilotés par leur propre ampli numérique soit 10 amplis.

Ceté connectique, ça reste simple: l'alimentation (contenue dans le produit) se fait par un simple câble électrique, la Playbase reçoit les informations audio par un câble optique tout comme la Playbar. La Playbase comporte un port Ethernet (gigabit d'après la fiche technique) et intègre des composants WiFi.

La connectique WiFi permet aux produits Playbar/Playbase de communiquer avec le caisson de basse de la marque (le Sub) ainsi qu'avec une paire d'enceintes Sonos pour une installation 5.1.

La Playbase intègre aussi un récepteur infrarouge pour pouvoir fonctionner avec la télécommande de la TV, l'idée étant d'éviter les installations qui nécessitent douze télécommandes différentes pour être utilisées.

Et sinon niveau rendu ?

Nous avons pu écouter divers morceaux de musique ainsi que des extraits de films dans les configurations suivantes :

  • Playbase seule
  • Playbase + caisson
  • Playbase + caisson + 2x Sonos Play 1 (pour les films)

Le rendu "spatial" du son est toujours aussi bluffant: avec la Playbase seule, sur certains morceaux à l'effet stéréo assez prononcé, on peut vraiment se demander si des enceintes additionnelles ne sont pas cachées dans les murs de la pièce..

Les basses - même sans sub - sont impressionnantes et on sent que le travail acoustique qui a été fait sur la Play:5 Gen 2 est également bénéfique à ce modèle .. et à tout ce qui sortira plus tard.

Globalement la Play:1 était déjà bluffante et marquait un tournant dans la partie "design" / industrialisation des produits, la Play:5 a mis la barre encore plus haut et la Playbase est digne héritière.

Sur les films, le 5.1 fait bien le job, on est pris dans l'action et les différents canaux restituent un son enveloppant. Je ne suis pas un aficionados du home-cinema (puisque beaucoup de systèmes traditionnels nécessitent de tirer un câble entre chaque enceinte et l'ampli, ce dont Sonos s'affranchit) mais j'avoue que c'est agréable, à condition d'avoir des voisins un peu sourds :-p

En tout cas voilà une belle alternative aux produits concurrents, et surtout avec la proposition de valeur suivante: s'intégrer dans les installations multi-room des clients Sonos , être une enceinte qui ne sert pas qu'aux films mais à la musique au quotidien.

La Playbase sera disponible en blanc ou noir pour 799 euros en Avril !

Page actuelle : Gonzague Dambricourt » les geekeries » Sonos Playbase : la Playbar, dans l'autre sens
| Tagged , ,