Gonzague Dambricourt

Blog perso d'un garçon curieux qui parle dans son sommeil

Publié le par Gonzague Dambricourt


sncf-tgv-connect-logo

C’est dans un grand secret qu’en Novembre, la SNCF a invité quelques personnes dont votre serviteur à essayer un service qu’ils annoncent aujourd’hui : TGV Connect. Le WiFi dans les TGV. On avait déjà du mal à y croire dans les gares, mais aussi dans les trains ça paraissait encore plus improbable.

Et pourtant! Alors après avoir testé le WiFi sur Air France (sur long courrier et sur moyen courrier), me voici embarqué pour voir comment ça marche dans un train français. Cocorico !

Wifi a bord TGV

On vit dans un monde connecté ma petite dame.

Et nous, pendant le temps d’un trajet Paris-Lyon puis Lyon-Paris nous avons vécu dans un monde où Internet est utilisable à bord d’un Train à Grande Vitesse. Car avoir Internet dans un Corail, on l’a tous déjà fait avec une fiabilité dépendant du réseau le long du parcours.. Mais en TGV c’est une autre histoire. Les 300km/h de l’appareil rendent difficiles la communication pour nos appareils 3G/4G … communication qui est déjà compliquée par le côté « cage de faraday » des voitures de train.

Alors c’est quoi l’histoire? Et bien la SNCF a décidé d’équiper ses TGV du WiFi et commence par la liaison Paris-Lyon. Le coût d’équipement - annoncé à 350 000 euros par rame (une rame = un train) - est significatif mais d’après la SNCF, il n’impactera pas le prix des billets. De toute façon le prix des billets n’a pas attendu le WiFi pour augmenter. Et bonne nouvelle : le WiFi à bord sera gratuit.

Comment ça marche dans un TGV ?

La SNCF a fait appel à la société 21Net, à l’origine de l’installation Internet dans les Thalys notamment, pour concevoir son installation. Cette société a travaillé à l’engineering de la solution avec la SNCF, à savoir où placer les équipements, quels équipements utiliser etc.

Pour commencer, pour réussir à amener Internet en mobilité dans un TGV, le système s’appuie sur un bon réseau 4G. Ce bon réseau a été trouvé en la personne de Orange qui a installé énormément d’antennes 4G le long du parcours. Il y a 103 pylônes 4G entre Paris et Lyon, 1 tous les 3 km en zone non dense. Ce n'est pas le seul partenariat SNCF/Orange, par exemple Orange loue des fibre optiques sur le domaine de SNCF Réseau.

Antennes 4G TGV

80% de la bande passante du trajet est fournie par Orange, le reste par des opérateurs comme Bouygues et SFR.

Dans le train, Internet arrive via 8 modems 4G situés dans la voiture bar. Ceux-ci sont connectés à des antennes externes étanches très particulières. Les différentes connexions (de ce que j’ai compris, les 8 routeurs ne sont pas toujours actifs en même temps, notamment car certains opèrent dans des fréquences qui sont inutiles à haute vitesse) sont ensuite agrégées par un routeur basé sur Linux et dont le logiciel a été conçu par 21Net.

Le travail de ce routeur est de vérifier en permanence par quelle connexion acheminer les paquets du trafic réseau (en gros). Il surveille chaque connexion, les pertes, le niveau de signal, la vitesse du train et toutes ces données sont enregistrées pour tous les voyages ce qui permettra de faire un système un peu prédictif anticipant sur quelle connexion il vaut mieux tabler à tel endroit du parcours.

Cet équipement ainsi que le système gérant le portail captif du service TGV Connect sont situés dans la voiture bar. De là part un réseau de fibre optiques (eh oui!) qui dessert chaque voiture du train en double adduction. Les voitures sont à deux étages. Chaque étage est équipé de deux bornes WiFi (et je ne sais plus s’il y a un switch par étage ou un par voiture).

Les bornes sont de leur côté fabriquées par COMPEX Systems - société spécialisée dans les équipements industriels - et diffusent du WiFi en 2.4 & 5 Ghz.

TGV Connect COMPEX

La SNCF a estimé que pour équiper ses 300 TGV, il faudrait déployer 1024 km de fibre optique dans les trains. En attendant, ce sont les 19 rames (trains) utilisés pour relier Lyon & Paris qui seront équipées. L’installation des équipements mobilise chaque rame pendant 7 jours, 24H/24.

carte-deploiement-wifi-tgv

 

Comment ça se passe pour l’utilisateur?

Pour l’utilisateur final, le fonctionnement est extrêmement simple : il suffit de se connecter WiFi TGV Connect que l’on détecte sur son appareil, puis s’ouvre un portail captif.

Portail TGV Connect

Ce portail captif donne accès à quelques informations sur le voyage notamment (on appelle ça un Walled Garden: tout le contenu accessible dans et depuis un portail captif sans s’authentifier). Ensuite pour accéder à Internet il suffit d’entrer sa référence de réservation ainsi que son nom de famille. C’est facile.

Le reste du portail se veut vraiment simple avec des informations sur la carte du bar TGV, sur la gare de départ, d’arrivée, l’état du réseau 4G et la consommation du quota de data  (pour le moment et surtout à l’heure du test 1 Go par appareil et par voyage.. c’est pas mal)

TGV Connect Consommation et Etat reseau

Aussi disponible et assez fascinante une carte avec la position du train en temps réel :

TGV Connect Carte train

Dans le portail on retrouve aussi du contenu sur des lieux clefs se trouvant sur le parcours ce qui permet un peu de savoir à côté de quoi on passe à tout vitesse.

Côté vitesse, nous avons testé dans des conditions un peu « faciles » puisque seule notre voiture était au courant que le service de WiFi était disponible.. :

SpeedTest TGV Connect

L’opérateur Internet affiché est OVH, en effet 21Net effectue la concentration du trafic réseau agrégé sur une infrastructure OVH et sort via une IP publique OVH.

De mon côté j’ai trouvé l’accès à Internet plutôt stable à part une petite déconnexion qui ne m’a pas beaucoup gêné. Cela fait - comme en avion - passer le voyage très vite et surtout permet de continuer à travailler (ou communiquer avec ses proches), ce qui peut être pratique pour beaucoup!

Bref content de l'avoir essayé et j'espère qu'une fois utilisé en masse, le service restera fonctionnel car il y aura beaucoup d'utilisateurs simultanés et il faudra se partager la bande passante :]

Page actuelle : Gonzague Dambricourt » les tests / essais / prises en main » TGV Connect : le WiFi dans les TGV
| Tagged , ,