Gonzague Dambricourt

Blog perso d'un garçon curieux qui parle dans son sommeil

Publié le par Gonzague Dambricourt


Hier je suis allé voir 300. Matthieu vous en parle ici et Romain avait fait un billet sur la bande annonce (qui est sublime).

 

C'est d'un style particulier. Au tout début du film, je commençais à me dire "merde, c'est vraiment nul". Les paroles sont "cliché", on voit le défilé d'hommes dont les pectoraux sont tous plus gros les uns que les autres. A se demander si ce n'est pas le DVD de Mister Universe qui a été transformé en film de guerre 😉

Après que le début barbant du film soit passé, on passe aux combats. Et là, bien que je ne sois pas fanatique du genre, je dois dire que le tout a été filmé d'une main de maître. C'est très (mais alors) très bien fait. Les effets spéciaux sont utilisés "un peu" souvent mais la combinaison d'un cadrage précis, du timing de l'action et de la musique rendent les batailles comparables à des ballets. Tout est synchronisé et réglé comme une horloge.

En bref, c'est un film qui se regarde. Il faut aimer le genre. Cependant, l'utilisation à outrance des effets spéciaux et un travail très loud en termes de post-production ne lui donnent pas toute la beauté de Gladiator notamment sur le plan des émotions.

[tags]cinéma, 300, film, guerre, gladiator, effets spéciaux, post-production[/tags]

Page actuelle : Gonzague Dambricourt » le viseur de la caméra » 300
| Tagged , , , , , , ,