26 commentaires

  1. « Bonjour, je culpabilise. »
    J’ai encore du mal à comprendre une chose. Pourquoi on nous assomme de messages par rapport à la détention d’Ingrid Béttancourt ? Au final, nous, simple pékin moyen, on ne peut rien faire. C’est sûr, il faut qu’un maximum de gens soit au courant, pour faire une action de masse ? Ça m’étonnerait beaucoup…

    Il y a pas non plus besoin de long discours pour décrire la situation d’Ingrid Béttancourt. Je suis quand même de tout coeur avec la réussite d’une opération de sauvetage, mais qu’on arrête de nous mener pas le bout du nez avec ces vidéos, interviews, meetings, marches silencieuses…

    Si au moins chaque problème dans le monde était traité de la même manière…

  2. Ce mec m’enerve, et en général toute sa famille. Ils sont beaucoup trop lyrique dans leur expression, ça m’enerve. On dirait qu’il joue la comédie, et en plus qu’il sur-joue.

    Surtout que je ne pense pas que ce soit un problème français, sa mère était présidentiable COLOMBIENNE et a pris des risques hallucinants, inconsiderés et ceci VOLONTAIREMENT en mettant en plus d’autres personnes en danger. Tout cela pour faire un coup médiatique. Je ne suis pas sûr que cette femme soit à élever au rang d’héroïne.

    La colombie est dans une crise interne, une guerre civile, et il y a des milliers d’otages. Pourquoi aurait-elle plus le droit d’être libéré ? Parce qu’elle est française ? Elle n’a pas été enlevé en tant que française mais en tant que presidentiable COLOMBIENNE.

    De plus, elle a tellement de valeur maintenant, qu’elle est devenue une monnaie d’échange très rentable pour les FARC. Un bon point, car il ne la tueront surement pas, mais un mauvais, car il ne la relacheront pas de si tôt.

    Il faut demander la libération de tous les otages, mais c’est impossible car ils sont en guerre, et ces otages sont leur caution. Mais demander aux citoyens colombiens d’oublier les otages colombiens pour privilegier la libération d’une française est scandaleux.

  3. Bon le disent bien les commentaires précédent, trop c’est trop. Trop de lyrisme. Du sur-jeu. On perd le coté touchant et on a envie de zapper. D’autre part je suis d’accord avec Etienne B et nounous, et je ne comprend pas trop ce que l’on peut faire, ni ce que l’on doit faire.

  4. Pareil, je les trouvent insuportable, à chaque fois qu’ils disent Maman, j’ai envie qu’il la libère afin qu’on soit enfin débarasser de cette nièserie à 2 balles…

  5. Pareil, c’est un peu trop médiatisé pour moi, j’veux dire, des gens retenus prisonniers il y en pleins dans le monde, pour des raisons diverses, et on n’en parle pas autant, pourquoi ?

  6. Et si … c’était ma mère otage là-bas dans la jungle entrain de crever … qu’est ce que je ferais … ?

  7. @Nyto : tiens, enfin une réaction un peu plus censée (même si je suis totalement d’accord avec le côté surjoué)

  8. Oui, c’est sûr qui si on étais personnellement concernés, on ne dirait surement pas de telles choses. Le coté surjoué est sûrement fait pour faire réagir les gens.

    Mais dans le contexte d’une vidéo diffusée sur le net, je trouve que c’est pas la meilleure mise en scène…

  9. Triste histoire, a vrai dire c’est logique de se mobiliser. Côté mise en scène il faut que ça marque donc pourquoi pas. Par contre je suis d’accord avec vous, à les voir à la télé on dirait que c’est quelqu’un qui ne connaisse pas, il parle comme des politiciens ! Je suis conscient que ce que je dis est dur, mais franchement il ne me touche pas du tout quand il parle, on dirait qu’il considère leur mère comme le font la plupart des gens, c’est à dire une monnaie d’échange, une marchandise…

  10. Rhoooo, il aurait au moins pu mettre une autre chason de aaron, elles sont toute plus triste les une que les autres ^^’

    @Baptiste: t’as pas tord, mais sa libération est plus un symbole qu’autre chose.

    @Nyto: Sûr que quand c’est notre famille c’est autre, mais l’homme étant un gros crétin on se fou un peu de notre prochain tant qu’il influe pas sur nos vies.

  11. Je pense plutot le contraire, il ne pense qu’à sa mère ! Ce n’est pas la seule otage ! C’est ça qui est choquant, il ne parle jamais des autres otages qui eux n’ont rien demandé. Elle, c’est consciemment qu’elle s’est livré à eux, qu’elle s’est jeté dans la gueule du loup en chantant. Et ce n’était pas dans un but humanitaire, mais dans un but purement médiatique, pour arriver sur un lieu avant son opposant politique.

    Ces gens sont des menteurs et des égoïstes. Je suis bien d’accord, leur peine explique surement cela, mais ça n’est pas plus supportable pour autant.

    Maintenant, qu’il continu, la population colombienne les deteste de plus en plus, surtout ceux qui ont des proches détenus eux aussi par les FARC, ces mêmesotages dont les membres de cette famille ne parle que trop rarement…

  12. on le médiatise trop ce pauvre jeunet :p
    enfin c’est dure de rager les news sans voir sa tête..
    de plus pour avis personnel on lui demande son avis sur certaine question ou il ne peut pas être objectif enfin il n’a pas sa place a certains endroit.. je trouve 🙂

  13. [mode gogol On]

    « Wai putain quel sale con, il pense qu’à sa mère ! sale égoiste de m. créfffffffffff !!!  »

    ET Sa mère, quelle grosse pOUFFe ! Elle savait très bien qu’elle allait se faire ouned (j’aime bien le terme en english sorry ;-)) par les FARC.

    Ben wai koi elle avait qu’à lire son horoscope, c’était écrit dedans !!!!

    C’était écrit dedans que sur la route vers San Vicante Del Gardian en ce jeudi 23 fév. 2002 à 13h 04min 33sec une mine, déposée par on ne sait pas qui et on s’en fout detoutefacon, allait exploser au passage de son convoi !

    Pfff connasse va si elle sait pas lire on peut vraiment plus rien faire pour elle, elle l’a bien cherché c’est bien fait pour elle !

    Six années dans la jungle, 30° à l’ombre et 75,5% d’ humidité en journée, à se déplacer tous les jours de camp en camp parce que tes geoliers ont l’armée au cul wai wai c tiptop cool !

    Puis au camp, on t’attache à un arbre ben wai koi faut pas déconner, on t’aime vraiment bcp qu’on voudrait pas te perdre hein! avec tout le ramdam médiatique qu’on fait QUE pour toi (haha) en France et dans le monde entier, tu as BCP trop de valeur à nos yeux (valeur qui accessoirement fait que pt tu es encore en vie aujourd’hui).

    T’as même le Président de la France qui veut venir nous faire une bibise à la frontière pour ta libération, trop chou.

    On t’a privé de tes bottes aussi, marcher pieds nus c’est tellement plus fun, ben quoi?!? mais si! tu as le feeling direct live avec la terre ancestrale et les gentilles p’tites bèbètes qui y habitent et qui ne te veulent que tout plein de bien avec les maladies qu’ils peuvent te réfiler… et puis surtout comme ca tu ne risques pas d’aller bien loin si tu trouves encore l’envie complètement dingue de vouloir t’échapper une fois de plus après déjà tes 5 tentatives … .

    [slash mode Off]

    C’est pas la population colombienne qui ne les aiment pas, c’est les médias colombiens à la solde du pouvoir en place qui est 100% « pro-guerre ». Et comme tout le monde le sait c’est les médias qui font en bonne partie l’opinon des gens malheureusement.

    Avec la libération unilatérale des 2 otages poitiques le 10 janvier dernier par les FARC + 4 autres encore récemment, l’opinion public colombienne se pose d’avantage de questions sur le bien fondé de cette politique de guerre totale contre les FARC et la cote d’appréciation de la politique commence légerement à vasciller sous les 50% d’avis favorable.

    Et puis comme par hasard le n°2 des FARC se fait tuer 2 mois après histoire de montrer oh combien! finalement c’est cette visoin de guerre qui est la plus efficace.

    Il y a 3000 otages en Colombies, détenus par 3 groupuscules paramilitaires l’ELN, l’AUC, les FARC, tous pratiquent l’enlèvement et le trafic de drogues. Les otages politiques sont composés de militaires colombiens et américains, de députés et d’une ex-candidate à la présidence colombienne, les otages économiques sont surtout comlombiens.

    Les 50 otages politiques des FARC ont été enlevés dans le but de les échanger contre les quelques 500 guerriéros des FARC que l’état colombien a dans ses prisons.

    On attend encore une médiation pour un échange … la seule réponse du Président colombien actuel est d’envoyer l’armée et faire résonner la mélodie des canons, dure dure de discuter avec cette musique qui siffle aux oreilles …

    Alors bien sur à coté de ca, on crêve de faim en Afrique, il y , 4000 gosses de moins de 13 ans sniffent de la colle dans les égouts de Bucarest, …

  14. @Nyto :
    Je n’ai jamais dis qu’elle mérité son sort, mais elle ne mérite pas plus d’être libéré que les autres otages, et peut être même moins car eux n’ont pas eut le choix. Ils n’ont pas choisi de se jeter dans la gueule du loup.

    Et dire qu’elle ne savait pas qu’elle se ferait enlever, c’est une farce !!! Autant essayer de faire traverser la cage aux lions par une antilope…

    Dans cette région, les FARC étaient « chez eux », ils étaient en terrain conquis. Avec autant de guerilleros dans cette jungle, il était terriblement dangereux de tenter de passer.

    Mais il fallait y aller, non pas parce que c’était absolument necessaire, mais parce que son opposant politique aurait été le seul sur place : un coup médiatique !

    Ensuite, que les médias maîtrisent l’opinion est que partiellement vrai : ils maîtrisent l’opinion tout autant qu’en France, pas plus et pas moins. Regarde toutes les personnes qui ne connaissent rien à ce qui s’est réellement passé dans cette jungle, qui ne réfléchissent pas à la situation politique de la colombie et aux autres otages. C’est facile de ne penser qu’à nous. Mais on ne peut pas demander à un peuple de s’oublier pour privilegier une française sans que ce même peuple se rebiffe. Ca veut dire quoi tout ça ? Un français vaut mieux qu’un colombien ? Bien sûr qu’ils prennent ça pour un outrage, et je vais même vous annoncer un scoop : les français n’accepteraient pas un dixième de cet outrage si la situation était inversée, et j’en serais.

  15. Merci, attention j’ai pondu un « big-one » lol

    Mais bon sang de bien sur, elle l’a fait exprès ! C’est bien connu, tout le monde rêve d’être otage des FARC au moins une fois dans sa vie … quelle chouette expérience pas vrai !?! Se laisser prendre en otage en Colombie, un sport national ! La bonne blague !

    Pour les autres, évidemment qu’ils ne se sont pas jetés dans la gueule du loup, c’est le loup qui est venu les chercher. Parce que ce sont des gens qui n’ont pas les moyens de se payer des gardes du corps et-ou d’installer des clôtures électriques autour de leur propriété.

    Les médias colombiens ont cru bon de diffuser l’idée qu’en France on ne voulait que la liberté de Betancourt et que les autres on s’en foutait. C’est du n’importe quoi! Dès le début les comités de soutien ont appelé à la libération de tous les otages en Colombie, tous ! Ils ont même étendu leur action à d’autres pays, dont la Birmanie avec le cas d’Aung San Suu Kyi également séquestrée dans son pays ( pour le nom c’est vrai j’ai été le revoir sur internet ) .

    Prétendre que ses enfants veulent plus libérer leur mère que les autres otages, ca porte un nom :
    FOUTAGE de gueule !

    Ingrid Betancourt est devenue franco-colombienne de par son mariage avec un francais, shame on her ! Elle aurait épousé un colombien et on n’en parlait plus c’est ca ? Bon elle est française so what ?

    Si elle a été capturée par les FARC c’est à cause d’un gouvernement incapable d’instaurer l’état de droit.

    Mais revenons à nos moutons … la suite c’est pour les gens qui ont envie d’en savoiir un peu plus.

    Le gouvernement à l’époque de l’enlèvement d’Ingrid Betancourt savait pertinemment bien que c’était chaud de se rendre à San Vicente et lui a refusé un transport par hélicoptère qu’elle avait sollicité. Ils ont prétexté qu’aucun hélico n’était disponible pour elle ce jour-là pour « ce type de transport ». Alors que dans la même journée , un hélico emmenait les journalistes et le président de l’époque, Andres Pastrana, à San Vincente del Caguan, cherchez l’erreur …

    Elle était en campagne pour les présidentielles colombiennes de mai 2002, évidemment qu’elle devait se montrer le plus possible auprès des gens qui la soutenaient dans sa candidature, le maire de San Vicente en faisait partie vu qu’ils étaient du même parti lui et Ingrid Betancourt.

    Cet hélicoptère ce n’était pas un caprice pour aller acheter des Bisounours rose-bonbons à l’autre bout du pays ! Mais c’est vrai,encore une fois elle aurait mieux fait de s’abstenir et de rester chez elle, ca nous aurait éviter d’être mêlé à ce bordel, de ne pas être au courant … jusqu’à quand ? Fermer les yeux c’est vraiment plus facile …

    Sa directrice de campagne, Clara Rojas, a été capturée en même temps qu’elle sur la route et a refusé d’être libérée par les FARC en déclarant que sa place était auprès d’IB quoi qu’il arrive.
    Clara Rojas a même eu un enfant dans la jungle par césarienne … enjoy !
    Elle y est restée « un peu moins » de 6 ans alors qu’elle aurait pu seulement y rester 2 semaines !
    Y’ avait aussi un journaliste dans le même 4×4. Il les suivait toutes les 2 et faisait un papier pour un magasine français pour les ménagères de plus de 40 ans. Il a été relaché assez rapidement dans le courant du mois de mars 2002.

    Vous et moi on sait très bien que les médias ne disent, dans une certaine mesure, que ce qu’on veut bien leur faire dire. Et quelque part c’est un peu normal. L’opinion public ca se gouverne. Loin de moi d’être parano, mais c’est comme ca 😉

    Internet et quelques autres médias de la presse écrite essentiellement permettent un peu de contrebalancer cette tendance.
    Mais dans un capharnaüm qui fait que pour internet cela reste qd mm assez confidentielle même si c’est vrai il y a une tendance qui s’inverse, surtout pour nous la jeune génération, vu qu’on passe plus de temps sur nos ordi que derrière une TV. Cela dit même si internet est une fantastique source d’info il n’en demeure pas moins un certain danger de ne pas s’ouvrir à d’autre courant d’idées parce qu’avec internet si une idée, une info, ou si la couleur de la page principale du site ne plaît pas il est facile de la zapper et de rester avec des idées qui valent ce que vaut notre envie ou pas de les remettre en question, à tord ou à raison, hmm mais je m’égare un peu beaucoup là non ? … Eh mon mon gars! , tu sais où et à qui tu causes ?! Open your mind on n’est pas tous lobotomisé ! Ok ok 😉

    Parler à la place des français hmm ca me fait toujours sourire mais bon si ca amuse certain d’enfoncer des portes ouvertes … . Croire qu’un français vaut plus qu’un colombien … est-ce du à une carence en vitamine B12 que de penser ca ? ou alors, awai les classements et tout ca … … mais comme ca sent pas bon hein vous trouvez pas ? On ne fait pas se rebiffer le peuple, certains médias l’ instrumentalisent et lui mentent ! Surtout en Colombie… .

    Et c’est si difficile que ca d’admettre que sans la médiatisation de la situation des otages en Colombie grâce au cas Ingrid Betancourt, les otages qui ont été libérés récemment seraient toujours entrain de moisir dans jungle dans la plus grande indifférence de la communauté internationale, voir même de l’entière majorité de la population colombienne ? Car c’est bien parce qu’on en parler ici en Europe que les médias colombiens ont commencé à prendre « ce phénomène » en considération, n’en déplaise aux gogols qui se sentent tellement bien de prétendre le contraire. C’est grâce aussi au rôle du gouvernement francais, de l’Espagne, de la Suisse, de l’Equateur, de l’Eglise colombienne, du Président du Vénézuéla et de tout ces gens connus ou anonymes en Colombie et ailleurs qui ont un peu d’empathie pour ce fléau.

    En définitive, c’est bien ca le problème de la Colombie, elle ne regarde pas ses problèmes en face ou plutôt il semble qu’on fait tout pour qu’elle ne les voit pas ou assez mal.
    Avec un Président Uribe, élu en 2002 et réélu en 2006 ( grâce à une légère modification de la constitution du pays qui empêchait de se présenter à plus de 2 élections présidentielles ) adorant agiter les chimères d’une politique du tout pour la sécurité, la répression et la lutte contre le « narcoterrorisme » avec son « Plan Colombie » : 4 milliards de $ par an et des supers moyens militaires et policiers americains pour faire la nique au culture de coca et le trafic de cocaïne, même James Bond en s’rait jaloux.

    Pour les personnes qui sont toujours là 😉

    Il faut rappeler que dans les pays andins et donc en Colombie, cultiver la coca c’est un peu comme pour un français raffiner sa gnole ou cultiver sa p’tite vigne, c’est une tradition qui remonte à la nuit des temps voir même encore plus loin que ca, mais attention les paysans cultivent quelques plans de coca dans leur jardin n’ont pas pour but d’ en faire de la drogue.
    C’est simplement et uniquement pour en mâcher les feuilles qui ont des vêrtus stimulantes, et donc médicinales pour eux, l’effet c’est comme de la caféine.
    Alors bonne chance au « Plan Colombie » ! Car évidemment lors des fumigations, les nuages ne font pas la distinction entre le plan du p’tit paysan du coin et celui du narcotrafiquant.

    Il n’y a pas dans la population colombienne ce qu’on appelle chez nous le sentiment d’appartenir à une même nation, l’unité nationale, le colombien moyen et en-dessous, il connait pas.

    Et ca en raison de l’histoire de la construction du pays et aussi pt à cause du relief accidenté ( avec la fin de la cordillère des Andes) et aussi de la forêt amazonienne qui recouvre pratiquement tout le territoire qui rendent difficile tout déplacements d’un bout à l’autre du pays … mais aussi de par les politiques inéfficaces + la corruptions + les enlèvements + les paramilitaires = joli petit bordel inside ! + le méga bonus, l’appui des soldats américains.

    La distribution des terres cultivables de façon équitable never mind ! ! !
    Elles sont aux mains de gros propriétaires terriens qui ont flairé la bonne affaire de s’associer avec des groupes armés pour gérer leur business.

    80% des ressources du pays sont dans les mains de 15% de la population …

    En Colombie dans les campagnes, quand tu es un simple paysan soit tu es ‘copain’ avec les paramilitaires du coin, soit tu es considéré comme indicateur de l’armée et dans ce cas t’as plutôt intérêt à bouger ton cul comme c’est le cas pour plus de 300000 personnes chaque année et ca depuis plus d’une dizaine d’année ( 3 000 000 sur 45 000 000 d’hab. donc près de 1 personne sur 15 ), parce que si tu restes on te liquide toi et toute ta famille.
    Et ca, on dirait bien que ca arrange plutôt la classe politique colombienne, indifférente depuis le temps que ca dure.

    Une classe politique très ou trop largement corrompue par le narco-trafic aux mains des chefs paramilitaires, voir purement et simplement liquidée.
    La Colombie mais wai kel chouette pays lol 😉

    Bon bien sur il y a toujours de l’espoir pour que ca évolue dans le sens « d’une meilleure démocratie », les hautes instances judiciaires ne sont pas encore complètement minées par la corruption.

    Hoop must go on. 😉

    Un article assez bien foutu résumant la situation en Colombie :

    http://risal.collectifs.net/article.php3?id_article=1015

  16. Bien beau message. Tu reliras l’Art d’avoir toujours Raison, cela t’évitera d’utiliser des techniques oratoires que tout le monde sait detecter ^^

    Alors déjà, le gogol te remercie du compliment.

    Ensuite, ne déforme pas mes propos, je n’ai jamais dit qu’elle s’était faite enlevée exprès, qu’elle l’avait voulu, mais elle a pris un risque en connaissant se risque.

    Je suis au courant de tout ce que tu racontes, des évènements qui ont certainement motivé sa décision, mais elle ne voulait pas laisser ce coup médiatique à son opposant, ça au moins, tu me l’accorderas.

    Maintenant, tu déformes encore mes propos en disant que les comités de soutiens demandaient la libération des autres otages également. Je n’ai parlé que de la famille. Tu me diras surement que c’est compréhensible, peut-être, mais le problème, c’est que ce sont les têtes médiatiques des comités de soutiens 😉

    Ce que je dis, ce n’est pas qu’elle ne mérite pas que la France aide à sa libération, mais que la France ne doit pas, pour une citoyenne française, demander à tous les colombiens de s’oublier , d’oublier leurs confrontations politiques, d’oublier les horreurs commises par la guerilla.

    Ne remuons pas la plaie de la Colombie. Si l’on regarde ce que créer cette affaire, la Colombie est allé jusqu’à chercher le numéro 2 des FARC sur le territoire Equatorien causant une crise diplomatique en Amérique du Sud.

    Est-ce que nous allons causer une guerre pour libéré une personne ? Réflechissons de façon pragmatique un petit peu, pas sans valeurs, mais il faut réflechir au mal qu’un bien peut causer.

    Je t’invites à réflechir aux conséquences, il est bien facile de se dire pour sa libération, et moi aussi je préfererais qu’elle soit libérée. Mais pas à n’importe qu’elle prix…

  17. Ami gogol merci.

    Merci et de rien pour tout.

    Pour l’art d’avoir raison je te renvoie le compliment.

    L’ami connaît ce qui se passe en Colombie, super content pour lui.

    Il dit qu’il ne parlait que de la famille et pas des comités. Fort bien visé la touche dis donc.

    « La France ne doit pas demander à tous les colombiens de s’oublier … », tu l’as pêchée où celle-là ? Chez un clown de Semana ?

     » Ne remuons pas la plaie de la Colombie …  » oh oui seigneur et apporte nous ta miséricorde pour nos péchés.

    Pour libérer les otages il suffirait de se mettre autour d’une table et de discuter, c’est peut-être ce qui va enfin arriver grâce au sommet du Groupe de Rio.

    Je te suggère donc de croiser deux doigts pour qu’une solution à la libération de tous les otages puisse être trouvée rapidement.
    Et comme il n’aime pas ça, quand il y a de grosses bombes qui pètent, il pourra s’dire qu’il aura fait sa pt’it ba pour la paix ‘aujourd’hui.

    Je sais, tu vas pas aimer, tu as pris le camp de la vrai fausse belle critique et c’est ton droit, so what, if it’s a game, la récré vient pt d’être sifflée.

    Salutations.

  18. Evidement, la guerre, c’est pas si terrible, de loin !

    Tu as l’air bien intelligent pour savoir comment régler une crise qui dure depuis plusieurs dizaines d’années 😉 Bravo !

    Prochaine étape, tu nous trouveras une solution pour le conflit Israëlo/Palestinien c’est ça ?

    (ce commentaire est volontairement provocateur, je ne voyais pas comment répondre de façon raisonné à quelqu’un qui n’en a cure, sauf relayé l’argumentation donné par les comités de soutiens certainement très objectif et relayée par la presse.)

    Discussion close pour moi, cela ne mène à rien puisque le débat n’est pas permis, il faut se plier à ce que dise les comités de soutiens certainement très objectifs au risque d’être traité de gogole et méprisé dans le cas contraire.

  19. Ben moi je suis pas du tout d’accord avec vous !!
    c’est super sérieux!
    réfléchissez un peu si c’était votre mère qui était à sa place!!
    moi je suis à fond avec eux!!!!;-)

  20. Je suis tout à fait d’accord pour le côté surjoué de Lorenzo. Je n’arrive pas à le supporter, il ne dégage aucune émotion, il semble sans coeur et calculateur. Je regarde approximativement toutes ses télés et je ne détecte pas ne serait-ce qu’une once de sentiment, c’est un comédien à mes yeux. En tout cas je suis de tout coeur avec Ingrid qui d’ailleurs a été libérée aujourd’hui. Je suis aussi d’accord avec le côté « coup médiatique » qu’ont relevé certains. Le plus louche dans tout cela, c’est que madame Betancourt vient d’être libérée et elle donne déjà des interviews à certaines radios, je ne sais pas pourquoi mais cela relève le côté calculateur, égoïste de cette femme à mes yeux. Ca va jusqu’à me dégoûter un peu… J’espère que cette famille n’est pas aussi surjouée et calculatrice qu’elle le laisse paraître !
    Aurevoir à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *