Ces gens

Il y a ces gens à qui l’on commence à parler sur Internet au détour d’un site internet

On leur fait confiance, à tord ou à raison, on finit toujours par le découvrir, tôt ou tard. Une confiance qui n’est pas immédiate à s’installer : la discussion prend du temps.

Parmi ces gens, il y a des gens en qui on place sa confiance depuis longtemps. On échange beaucoup avec eux.

En parlant à une de ces personnes, j’en suis venu à réaliser que pour certains, si je devais mettre ma vie entre leurs mains, c’est sans hésiter que j’agirais ainsi.

Pourtant, jamais je ne les ai rencontré ( il y a dans ma liste de contacts quatre à cinq personnes comme cela ) .

C’est grave docteur ?

PS : j’ai hésité à poster ce billet mais finalement je l’ai fait , au risque de paraître encore plus bizarre que je ne le semble déjà. Et oui, si on cherche une explication logique à ce phénomène, on peut ressortir le fait qu’il soit apparemment plus simple de se confier derrière un écran ….

39 commentaires

  1. Non ce n’est pas grave 🙂

    Par contre, tu verras que le phénomène diminue en prenant de l’âge. Il parait .. 😉

  2. Idem pour moi 😉 Disant juste que sur Internet , on a plus de chances de rencontrer les personnes qui nous conviennent que dans la vie courante .

    Moi ce que je déteste , c’est quand certains (à la Télé ou ailleur) appellent ça des « amitiés virtuelles » … Je ne vois vraiment pas ou est le virtuel dans tout ca !
    Les deux personnes qui discutent sont tout deux humaines , seul le moyen est « virtuel » (encore que ce mot ne convient pas!) , alors pourquoi n’en dit en pas autant pour le téléphone et cie .

    Bref rassure toi Gonzuy’ ! C’est loin d’être bizzare 😀 Et les personnes les plus interessantes que je connais , je les connais par MSN , et je ne les ai pas rencontrés pour la plupart 😉 .

  3. C’est tout à fait normal, reste que souvent il ne vaut mieux pas les rencontrer en vrai pour une bonne partie car cela casserai « la magie » de l’internet… (difficile à expliquer…)

  4. Salut

    (c’est nico du MBP =O)
    Je te rassure c’est tout à fais normal ca s’appelle les sentiments ^^
    Nico

  5. Héhé, c’est vrai que c’est bizarre de se dire ça. C’est le cas pour une de mes amies, on s’est vus peut être un an après avoir commencé à discuter.

  6. J’ai l’impression que pour beaucoup de monde c’est ça. On se livre plus en virtuel qu’en réel. Je vois ce que tu veux dire et ça m’est arrivé, mais je suis maintenant bien plus mefiant.
    Bref, non, ce n’est pas grave^^

  7. Je pense que ça vient surtout du fait que quand on parle uniquement par internet avec des gens, on est moins subjectif, puisqu’on ne voit pas la personne et on a uniquement son texte brut.

    C’est plus simple. C’est comme être en couple et vivre ensemble…

  8. j’te rassure gonzi on est beaucoup a etre comme ça.
    moi meme etant timide ( j’te jure) je m’exprime bcp mieux par l’epistolaire que le direct.

  9. Il est plus facile de lier amitié par le biais d’un Blog ou d’un Forum car tu ne t’impliques pas, cela ne demande aucun effort, les compromis n’existent pas comme dans la « vraie » vie. Ce qui n’existe pas non plus dans les Blogs et c’est pour moi le point plus important c’est la spontanéité, ce qui fait des relations humaines son intérêt, tu peux effacer ce que tu viens d’écrire, revenir sur ton sujet,corriger, vérifier et ensuite tu fais voler le petit papillon…Dans le vie tu n’as pas cette possibilité et c’est là la grande différence! Mais qu’importe il suffit de ressentir les choses, de vivre les belles émotions, de sentir ce petit cœur battre la chamade à la lecture de certains billets, il suffit tout simplement de vivre les instants présents avec beaucoup d’Amour

  10. Beh oui, normal… t’es pas le seul! Et tu sais, il y en a bien qui rencontrent leur chéri(e) sur le net, donc il y a forcément des sentiments qui se créent même derrière un écran!

    Et sinon j’ai quelques amis que je connais depuis genre 6-7 ans voire + sur le net, à qui tu fais forcément énormément confiance…

  11. C’est pas un sujet simple que tu évoques ;p.

    C’est sûr que quand tu as beaucoup parlé (par commentaires, forums, msn, téléphone) avec certaines personnes, que tu connais leur nom/prénom, que tu les as vues en photo et vice-versa (oui ça fait superficiel dit comme ça :p), et que mille autres choses, une certaine confiance s’installe.
    Mais à mon avis, quitte à paraitre vieux-jeu, c’est important que le moyen de contact ne reste pas tout le temps virtuel et qu’il y ait donc une rencontre IRL à un moment ou un autre, ne serait-ce que pour « confirmer », mais aussi parce que c’est tout simplement plus agréable de ne pas parler à un écran (il ne faut pas sous-estimer le contact « en vrai » quoi).

    D’ailleurs j’ai l’impression que le besoin se fait ressentir à un moment ou un autre de toute façon, et que c’est (entre autres) pour ça qu’il y a les évènements de rencontres entre blogueurs & co (je suppose que si tu n’as pas vu les 4-5 contacts dont tu parles c’est plus pour des raisons pratiques ?).

    Bref, je ne pense pas que ça soit « grave » tant que l’on prend un minimum de recul et que l’on reste conscient que l’écran biaise forcément un peu les choses (avec les avantages et les inconvénients que ça a).

  12. Internet est un autre monde , étrange mais fantastique … Vu la politique du social qu’emploie les gros sites populaires , je pense qu’il est tout à fait normal de rencontrer des amis …
    Pour ma part je me méfie même si j’ai rencontre qlqes amis sympathiques.

  13. heix : we’ll see
    Cristian : toi je t’ai déjà vu en vrai 😀 , je t’appelle un taxi ? 😛
    lequick : hihi
    joffrey : comme quoi ^^^
    Ahmed : ouep ouep
    Abricocotier : ça…..
    Baptiste : « kiss »
    Roy : ça par contre j’en suis moins sur 🙂
    Nicolas : héhé pas seulement mais oui en partie
    Toli : yeah
    Divarvel : ça m’est arrivé aussi
    Maxime : tu n’en auras pas ^^
    Miniping : je ne regrette pas de mon côté
    Kevin : à toi aussi
    Diablo : hmm je sais pas ^^
    Gregory : les deux 🙂
    Poc : tu me rassures
    Ben : timide toi ? 😛 tu faisais bien le con sur iChat ^^
    autoabc : oui je suis d’accord. aussi il est plus facile d’aller vers quelqu’un sur le net
    Matt : yep j’ai pensé à ça aussi
    w : je suis tout à fait d’accord et je ne supporte pas de ne pas rencontrer les gens. Pour les 4-5 personnes, en effet. Comptes quelqu’un en Angleterre, en Grèce, aux Philippines et aux USA notamment ^^ mais je finirais par y aller
    Placeassice : oui il faut aussi faire attention 🙂
    Lou: Cindy Sanders bonjour ? 😉

  14. Oui je suis devenue une grande fan, j’ai décidé d’être sosie officiel de cindy sander d’ailleurs.
    Sinon, trève de plaisanteries, matt a bien raison.

  15. Vaste sujet. Faire des rencontres est certes possible sur Internet, en faire de belles n’est par contre pas si facile.

    J’ai beaucoup échangé depuis plusieurs années avec des gens du monde entier à propos de choses et d’autres. Parfois une complicité s’est instaurée, rarement une véritable amitiée. Peut-être est-ce aussi dû au fait que tu étales chaque jour une portion de ta vie sur ton blog, ce qui fait que tes lecteurs se sentent plus proches de toi, rentrent plus facilement en contact avec toi, etc, tandis que pour ma part, mon blog aborde de manière plus générale une thématique plus sérieuse, plus impersonnelle, qui n’a pas pour conséquence de créer cette complicité plus ou moins illusoire qui sert d’amorce à la construction d’une future relation.

    Ensuite, il y a la proximité géographique ou plutôt son défaut qui peut-être handicapante. Depuis le temps que j’ai promis à certains de mes contacts de se retrouver sur Paris pour boire une bière et prendre enfin le temps de se rencontrer, certains sont presque morts de déshydratation. Pas évident de se rendre dans la capitale à causes de problématiques géographiques mais également temporelles. Là encore, dans ton cas, tu blogues quotidiennement et donc tu entretiens ce dialogue avec tes lecteurs et donc tes contacts qui se trouvent parmi ceux-ci. Pour ma part, depuis que je suis en prépa, le temps et la connexion me manquent pour bloguer de manière régulière, ainsi que pour me rendre aux évènements qui rassemblent toute la blogobulle. Difficile encore de nouer des liens avec d’éventuels contacts.

    Enfin, tu es facile à aborder, tu as des facilités à aller vers les gens et à échanger avec eux au quotidien. Cette facilité, tout le monde ne l’a pas : pour prendre une fois encore mon exemple, il me faut pour ma part un certain temps pour surmonter ma timidité et pour oser aborder les gens et être à l’aise avec eux. Si je tente de forcer les choses, je ne suis plus réellement moi-même, je m’auto-caricature et je tends à donner une image de moi (culotté, envahissant, etc) qui est à l’opposé de ce que je suis (ou du moins de ce que je pense être). Je suis donc tiraillé entre le fait de laisser le temps faire son affaire (pas évident lorsqu’il est compté par exemple) et donner une image pervertie de moi (ce qui n’est pas le meilleur moyen de créer une complicité).

    Je n’ai pas fait ce parallèle entre ton cas et le mien simplement pour opposer les démarches et problématiques différentes avec lesquels nous devons composer quotidiennement, mais dans le but de te montrer que ce que tu vis, ton rapport avec certaines personnes, n’est pas évident pour tout le monde. Paradoxalement, ça ne fait pas plus de toi une bête de foire que tu ne l’étais auparavant puisque l’on peut facilement expliquer (du moins en partie) la naissance des liens que tu décris dans ton cas.

    Enfin, je vais rendre ce tablier de « sociolo-philosophe terre à terre qui aime bien tout comprendre et expliquer » à deux sous pour reprendre la place qui est mienne : dans les fourneaux. C’est pas le tout mais c’est que j’ai une de ces faims moi ! Comment ça « déjà ! » ?

    PS : Chose qui n’a rien à voir mais qui m’intrigue tout autant sans que je n’aie pu trouver de réponse : quelqu’un aurait-il dans ses bookmarks une quelconque règle de l’Académie Française selon laquelle il faudrait ou non doubler la ponctuation lors de l’inclusion d’une citation par guillemets à la fin d’une phrase ? (la ponctuation de la citation à l’intérieur des guillemets et la ponctuation de fin de phrase après la fermeture des guillemets) Souvent, on peut s’apercevoir à l’usage que l’une ou l’autre est omise et je me demande s’il existe une quelconque règle officielle à ce sujet.

  16. @Deeder : ma réponse sera plus courte que ton grand (et intéressant) commentaire : ma réflexion ne s’appliquait pas au blog en particulier mais ce que tu as développé n’est pas moins vrai pour autant

  17. Toujours aussi rapide à répondre à ce que je vois… 😉

    J’ai pris l’exemple du blog parce que dans ton cas c’est celui qui, je pense, est le plus évident; mais ça marche également avec les forums, les communautés, les mails, j’en passe et des meilleures, bref, avec le Web et même l’Internet dans son intégralité, c’est à dire en considérant toutes ses composantes permettant l’interaction et l’échange entre au minimum deux individus.

  18. Difficile pour moi de faire totalement confiance a des personnes sur internet. Je pense qu’il me faut un p’tit bout de temps, et c’est normal!

  19. Ton cas n’est pas isolé je pense que tu l’as compris, c’est vrai que comme Ben, j’ai beaucoup plus de facilité à communiquer de façon « épistolaire » même vis à vis de personnes que je fréquentes IRL, j’ai même l’impression de vêtir une autre personnalité, certaines personnes sont pour moi des personnes à qui je confierai ma vie volontier.

  20. La confiance est bien plus facile à accorder à ses « amis virtuels » (qu’est-ce que je déteste ce terme aussi). Surtout parce que c’est bien plus facile de parler de sujets personnels à quelqu’un de totalement extérieur à sa « vie réelle » (d’ailleurs si c’est pas réel, les conversations que l’on a avec des gens sur le net c’est des illusions dues à trop de LSD ?) vu que t’as pas trop à craindre d’être jugé ou que ca se retourne contre toi. Et aussi parce ces raisons font que y’a beaucoup moins d’enjeux, et si à un moment ca va vraiment pas t’as juste à arrêter de parler à la personne, tu risque pas (toujours en supposant que c’est un « ami virtuel totalement pas réel ») de la croiser au travail, à l’école ou en faisant tes courses (pour le 3ème c’est du vécu, j’avais fini par changer mes habitudes de shopping pour arrêter de croiser une ex)

    Sinon par rapport à ton post et pour passer pour quelqu’un de bizarre aussi (comme ca tu te sentira moins seul) j’ai déjà filé mon n° de CB à quelqu’un que j’ai jamais vu (j’avais plus le net et un besoin urgent de commander un truc) et ça m’avais pas posé le moindre problème sur le coup (et avec le recul, c’est pas une personne à qui je regrette d’avoir accordé ma confiance :))

  21. Moi je vis avec Internet depuis 2000, à l’époque je trainais sur IRC ou Kazibao.net et j’avais déjà pleins de potes qui m’ont permis de passer des étapes (dont l’adolescence) sûrement de façon plus sereine. J’ai rarement gardé contact plus de 2 ans avec la même personne.

    J’ai rencontré des centaines de personnes, sur Counter-Strike, DAOC, T4C, WoW, TFC… IRC, Kazibao, Caramail (oui, j’ai trainé sur les chats)… les forums (dont IDN et Hardware)… et j’en passe.

    Enfin, je n’ai personne à qui je pourrai faire totalement confiance sur le web, sûrement car je n’arrive pas à me faire confiance. Enfin, je connais la première étape de ma guérison. Me faire confiance ? Ça viendra avec le temps. 😉

  22. Faire totalement confiance aux gens sans les avoir vu n’est je pense pas une bonne chose car tu ne peux pas réellement savoir si la personne « bluffe » ou non… Après avec certaines personnes même « en vrai » tu ne peux pas le savoir donc .. ^^

  23. Pas lu tous les commentaires (normal de la part du retardataire que je suis) mais je crois que c’est également vrai de la part du non-blogueur (moins exposé) vers le blogueur.

    En fait, j’interviens (de façon intéressée) pour savoir s’il y a une page « contact », qui m’aurait échappé, sur votre site à 12 mains sur SoundNation. Je cherche, je cherche, mais ne trouve pas (pour faire mentir le fameux adage « qui cherche trouve »).

    Du lien, toujours du lien… (et à ce sujet, c’était pour demander à aDr, qui si je me souviens bien, me confortait sur l’avis d’excellente programmation musicale de France Inter, s’il avait des échos / infos sur le prochain album de Arthur H, et son excellent « dancing with Madonna », qu’on commence à entendre. Tu es un ange si tu fais suivre ma requête -il y a des indulgences à gagner. Et en termes d’anges, tu sais, je m’y connais ;-))

  24. Les modes de communication et d’interaction entre les hommes (et les femmes ;)), sont en train de radicalement changer. Internet, et de manière un peu plus large le développement des outils de communication numérique, ont su abolir les problématiques de distance. On peut aujourd’hui croiser aussi facilement des personnes au détour d’un site web aussi facilement qu’en allant faire ses courses au supermarché, et lier des liens aussi forts.
    Le souci, c’est que comme tous les changements majeurs dans notre histoire, il va falloir qu’une ou deux générations passe pour que tout le monde parvienne à ce niveau de conscience. En attendant, ceux qui ne l’ont pas encore compris continueront à mettre ce qualificatif de « virtuel » – qui est sans doute pour eux le comble du péjoratif – derrière des notions aussi nobles qu’amitié, rencontre, partage ou échange, comme si on ne pouvait pas véritablement être amis avec quelqu’un qu’on n’a pas pu toucher physiquement. Une seule chose à dire la dessus : le temps passes trop lentement, quand on sait ou qu’on pense savoir ce que sera l’étape suivante (et je crois qu’on est nombreux dans ce cas par ici;)).

    J’avais écrit un article sur le sujet il y a 2 ans, juste avant de lancer un service de tchat qui allait dans ce sens. Si ça intéresse qqun 😉 : http://neotechno.blogspot.com/2006/05/le-web-20-et-internet-prend-tout-son.html

  25. Je te comprend et en même temps, l’idée c’est aussi de finir par les voir un jour.. à ce propos, tu sais que tu restes le bienvenue sous le soleil mexicain ;o

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *