DRM, oh que je ne t’aime…pas

Poursuivant une petite idée lancée par Philippe Astor, poursuivie par Tristan Nitot et par Julien (Lilyprune).

Faites passer le mot : que les majors comprennent que leurs systèmes de protection sont gênants et qu’ils n’incitent pas à leur acheter de la musique.

Remarque..on pourrait dire aux cinémas de baisser leurs tarifs pendant qu’on y est car à presque 10 euros la place, c’est de l’incitation à télécharger (eh oui : 3 films = 30 euros. 30 euros = une connexion haut débit Free avec le téléphone et la télé,  le choix est vite fait non ? )