Gonzague Dambricourt

Blog perso d'un garçon curieux qui parle dans son sommeil

Publié le par Gonzague Dambricourt


Disclaimer: Billet Sponsorisé

 

Ah... La visioconférence. Depuis quelques années on en parle, on a tenté de l'utiliser puis soit on a abandonné soit l'utilisation s'en fait rare.

Pourtant - l'utilisant quotidiennement pour le travail - c'est un outil bien pratique pour mettre des expressions sur des phrases, pour échanger sans se déplacer avec des participants qui se trouvent aux quatres coins du monde.

J'ai donc sauté sur l'occasion pour tester easyVisio, une solution qui a reçu le soutien de l'Oséo Anvar ( une agence publique soutenant l'innovation et la croissance des PME - plus d'infos ici ).

Au travail on a donc du matériel dédié , et tout le tralala. Ce n'est pas sans coûter une certaine somme et je ne sais même pas m'en servir 😀 Alors zou, j'ai mis easyVisio sur mon cher ordinateur.

L'installation - plutôt rapide - a au passage mis en place OpenVPN sur la machine afin de se connecter aux serveurs de la société qui fournit le service.

Le but : une installation et des communications sécurisées grâce au tunnel établi par le VPN ( là encore explication ici ). Bon allez, on lance le programme !

 

 

Le tout se charge vite. Mais il faut être honnête l'ergonomie est largement perfectible.
Hop on passe un appel (cf capture ci-dessus) pour voir la qualité en essayant deux débits différents (un adapté à l'utilisation depuis une petite connexion internet, style clef 3G, l'autre adapté à une meilleure qualité d'image sur des connexions ADSL par exemple). Le tout est plutôt fluide malgré la mauvaise connexion que j'ai à l'appartement.

Pour le reste c'est fonctionnel sans être incroyable. Le logiciel est plutôt professionnel et une petite revisite de l'interface utilisateur sera toujours un plus pour toucher l'utilisateur lambda.

Mon avis : un outil qui répond à une demande importante, qui permet d'améliorer son empreinte carbone facilement, pas trop cher (19,99 euros par an), facile à déployer mais qui souffre d'une ergonomie pas tout à fait parfaite Le gros travail consisterait donc à rendre le logiciel plus 'user friendly' et le tour est joué !

Comme on n'est jamais mieux servi que par soi même j'ai 25 codes d'invitation pour un an de licence easyconference à offrir ... Manifestez vous dans les commentaires !

Page actuelle : Gonzague Dambricourt » les tests / essais / prises en main » Essai : EasyVisio, solution de conférence vidéo