Et donc …

Les opérateurs mobiles prétendent ne pas « rentrer dans le jeu de Free« , se livrer à une campagne de communication honnête, claire, transparente… et dénoncent ceux qui – en 2002 – ont divisé par deux (ou plus) le prix d’Internet.

L’un deux – je ne sais pas qui mais je me doute qu’ils sont derrière ça – a cru bon de monter cette vidéo « parodique » (oeuvre probable des salariés les plus drôles d’une de ces entreprises ou de leurs syndicats, admirez le travail, le peu de chance qu’ils auront de trouver un travail de doubleur)

A l’heure où j’écris cet article (4h48 du matin) 6 pauvres commentaires se battent en duel en sixtel* (*non rien) pour redéfinir qui est drôle / qui ne l’est pas.

Moi – qui suis client Orange (pour le portable, avec un forfait pas donné donné pour garder un vieux numéro actif car il est présent sur des cartes de visite), chez Free, Numéricable et Nerim (pour Internet) – je me permets de vous rappeler que … on a beau critiquer Free et son patron autant que l’on veut, ils ont beau être détestés de Martin Bouygues qui veut -je cite- la « peau » de Xavier Niel, ces gens font pas mal *bouger* les choses. En 2012, dix ans après cette vidéo marque encore.. : AOL qui était un gros de l’époque.. a arrêté son activité de fournisseur d’accès.

Dans le secteur de l’Internet et en tant qu’opérateur accessible autant aux particuliers qu’aux professionnels , Free propose mine de rien une box très .. très complète (que personne n’a reçu dans les six premiers mois ça c’est vrai), l’IPv6, le reverse DNS personnalisable, l’IP fixe gratuite, le compte SIP, le réseau FreeWifi, le CPL dans la box, et patati et patata. Des options certes avancées mais qui chez les autres opérateurs sont soit inexistantes soit .. facturées à des tarifs fixés .. assez haut. C’est une belle offre et c’est aussi le modem/box du marché qui – à mes yeux toujours, c’est mon blog donc subjectif mais j’argumente ce que je pense – est aussi un des plus lisibles et complets du marché. Connectable en ADSL ou en Fibre optique, avec un écran qui indique clairement les étapes de connexion et le statut. Bête à dire mais ma grand mère qui a une Box d’un grand opérateur est incapable de me dire son « état » puisque les diodes ne veulent rien dire pour elle 😉

Il reste à tester « La Box » de Numéricable pour voir s’ils s’en sortent aussi bien. Mais Free aura été le meilleur dans le domaine « je conçois moi même ma box donc je la maitrise mieux« . Oui ça n’est pas parfait (encore une fois .. je suis client d’assez d’opérateurs pour savoir que tous ont leurs propres merdes.. et ils sont plus ou moins tous au même niveau là dessus). En tout cas, ils y mettent de l’énergie et ça force les poids lourds à se bouger. Regardez les modems des opérateurs, ça commence à peine à évoluer côté Bouygues et Numéricable mais sinon jusqu’ici c’était plutôt en mode « oh bah ça marche très bien en l’état pourquoi changer / investir » ou encore « tiens retirons des fonctions que l’on proposait avant« .

Et là Free arrive dans le mobile. Cela fait quelques semaines, c’est la galère, la débandade chez les opérateurs qui disent tous s’aligner, laisser « l’ARCEP faire son travail » mais ne se prive pas de publier moultes tweets détracteurs, faire tourner informations et illustrations visant à faire penser que Free n’est pas opérationnel, que le patron de Free gagne « trop d’argent en dividendes et que pour faire le malin / apparaître comme meilleur il ne parle que de son salaire« .

Donc. Maintenant il est 13h42, je suis un peu plus réveillé et je viens de tomber sur cet article de Rue89 : Mobile : le PDG d’Orange n’a pas tout compris. Pour le coup j’aurai titré « fait bien l’idiot ». L’article est à lire en tout cas.

Tous ces doubles discours sont bien faciles mais il faut se rappeler d’une chose : l’arrivée du trublion qu’ils détestent tant leur a soudainement fait mettre en place des « sous marques » ( Sosh / B&You etc ) uniquement en vente sur Internet sur lesquelles – bizarrement et soudainement – ils ont été capable de baisser les prix à nouveau. Mais qu’ils arrivent également à diviser par deux les prix des forfaits des clients qui tentent de s’en aller..

Mr Richard, et autres grands pontes des opérateurs de téléphonie mobile, on comprend bien que vous ayez besoin de faire de la marge pour investir dans votre infrastructure, que les forfaits ça coûte des sous pour « financer » les mobiles des clients patati patata. Mais n’annoncez pas d’un côté ne pas jouer le même jeu que Free qui s’est moqué de vous dans son annonce pour derrière vous asséner divers coups de couteau placés ça et là. N’annoncez pas qu’Orange (ou autre opérateur) n’a pas peur de Free pour ensuite vous confondre en des tentatives de déstabilisation. C’est peut être difficile à digérer mais il est possible qu’avec des forfaits moins chers que les vôtres, Free Mobile arrive à marger et à investir. Au lieu de passer du temps à taper sur ceux qui avancent, pourquoi ne pas le passer à chercher comment .. avancer également.. Aussi quelle image laissez vous aux clients ? Celle d’un patron qui tente de se faire interviewer un peu partout pour justifier?

Aux actuels et futurs clients de Free, il est très probable qu’une majeure partie de vous (peut être « nous » le jour où ma portabilité se fera) soyons des clients beta-testeurs. En le voulant ou non, dans une communication grand publique c’était difficilement explicable mais passer de quelques SIMs de test à des milliers en production complique forcément la donne. Sans compter le problème du GIE de la portabilité.

Que l’offre de Free fonctionne ou non, qu’ils atteignent ou non trois millions d’abonnés, on en retiendra que la phrase « la concurrence a du bon [pour le client final] » s’applique bien dans la téléphonie. Leur arrivée montre aussi que la plupart des business doivent se remettre en question quand des sociétés / alternatives arrivent et proposent.. parfois moins cher parfois mieux parfois .. les deux.

PS : malgré l’aversion que je commence à avoir pour la communication organisée du trio des « grands opérateurs », si votre business dépend de la téléphonie, vous feriez peut être mieux de rester chez eux pour le moment et de négocier un meilleur forfait ^^

23 commentaires

  1. De mon coté cela fait 3 fois que SFR me contacte pour me faire bénéficier d’une offre « pseudo » avantageuse.

    Mais durant 12 ans jamais un appel pour me faire baisser le prix de mon forfait.

  2. Rien que pour le principe, j’ai préféré quitter Orange. Que les 3 grands opérateurs puissent diviser par deux le prix de leur abonnement du jour au lendemain suite à l’arrivée de Free, c’est tout simplement du foutage de gueule. Ils auraient dû se réveiller avant, mais il y avait vraisemblablement une entente entre les 3 opérateurs pour maintenir des tarifs élevés… Personnellement j’ai souscrit à Free deux jours après l’annonce, avec portabilité du numéro, et j’utilise ma ligne depuis une semaine déjà (sur ce coup, ils ont été plus vite que je ne m’y attendais :p). A ce jour, free et iPhone fonctionnent parfaitement en tout illimité 😀
    Autre exemple de « foutage de gueule »: dans ma petite commune, Orange a payé de ses deniers les travaux pour apporter la fibre optique dans notre campagne, en nous disant qu’on pourrait avoir du 20Mo. Deux mois après, si on veut s’abonner chez Orange, ils ne proposent que du 8Mo. J’ai appelé Free (en non dégroupé, ici), ils ont demandé le changement à Orange, et je surfe avec Free en 18Mo. Cherchez l’erreur…
    Free n’est pas parfait, mais ils ont de très bonnes solutions (Freebox / ADSL, et maintenant Mobile), ils sont actifs, et ils font bouger les autres !

  3. A la décharge d’Orange  c’est quand même une énorme machine avec des conseillers commerciaux, techniques, etc. Ce sont aussi des techniciens (auxquels on pense peu) qui interviennent aussi bien sur les infrastructures générales que chez les particuliers [au passsage, la grande pieuvre matérielle sur laquelle tout le monde est venu se greffer a été mise en place par Orange-France Telecom, et ça ça coûte des sous].
    Orange c’est aussi une énorme boîte vers qui les autres viennent pour établir des partenariats partenariats (cinéma, musique etc… je pense aussi au futur partenariat avec Microsoft  en ce qui concerne la future plate-forme de divertissements Xbox 720 (jeux vidéos bien sûr, musique et TV/vidéo)). De même pour les téléphones et smartphones : les partenariats avec les constructeurs permettent de « faire tourner » les ventes, et par là même d’investir dans de nouvelles technologies [je ne sais pas si l’hyperconsommation est une bonne chose, en passant, mais elle est de fait.]

    Tout ça pour dire que ça coûte des sous cette grosse machine. Alors j’imagine que voir débarquer de nouveaux arrivants (je pense à Free évidemment) qui captent tout à coup une foule de consommateurs qui se ruent (sans même plus vraiment réfléchir tant l’offre est attrayante) chez eux doit être énervant 😀
    Moi je fais partie de ceux qui attendent de voir comment cette situation va évoluer, mais pour l’instant j’ai tendance à soutenir Orange (les autres opérateurs historiques je ne les connais pas vraiment…) auprès de qui je ne me sens pas volé [quand bien même je serais un beau pigeon – hou, championnat de figures de styles 😀 ].
    [Je sens que je vais peut-être me faire allumer!]

  4. non non je suis d’accord avec ce que tu dis sur le côté grosse boîte, les conseillers (mais bon aujourd’hui .. on va te conseiller entre : vous voulez illimité ou 1 h ^^ tu peux faire le choix tout seul)  .. technique pour une clientèle pro etc.

    En effet ils ont plein d’autres activités dans la culture, le sport, le mécénat. Je ne critique pas tellement ça, c’est une boîte qui tourne bien. Chez qui j’ai des amis qui travaillent.

    Mais… parce qu’il y a un mais .. cette communication faites ce que je dis mais pas ce que je fais m’énerve pas mal. 

  5. Ce n’est pas très stoïque ou chrétien en effet:) Mais j’imagine que c’est dur de garder son sang-froid quand tu te fais insulter publiquement et que les gens ne t’écoutent plus…

  6. Alors je m’excuse d’avance parce que ça peut ressembler à de la pub, mais ton article m’a un peu fait penser à celui que j’ai écrit il y a quelques jours (je ne mets pas le lien, ceux que ça intéresse le trouveront facilement sur mon blog) a propos de cette campagne de F.U.D. mise en place par le groupe des trois depuis la disponibilité des offres Freemobile.

    Parfois s’en est tellement énorme que je trouve ça amusant à suivre. On sent bien qu’ils sont sous pression et un peu désespérés aussi.

    Sinon pour répondre à Fnarm, les boutiques à faire tourner et les investissements en R&D n’expliquent pas tout. Pour les boutiques, elle répondent principalement à un souci marketing, on y trouve avant tout la force de vente, au niveau SAV c’est déjà nettement moins intéressant pour le client. Et pour la R&D, France Telecom n’a pas attendu l’arrivée de Free pour lancer des plans de restructuration. Après pour tout ce qui est infrastructure, elle est déjà en place, et lorsqu’elle est utilisée par des partenaires, ce n’est pas à titre gracieux non plus.

    Bon je ne suis pas dans les confidences des opérateurs, et vu de l’extérieur c’est forcément facile de critiquer. Mais en tout cas j’ai du mal à croire aux arguments des opérateurs « historiques » en ce moment.

  7. Personnellement j’étais chez orange avec un forfais basique et un vieux portable (1h d’appel et SMS illimité) avec un engagement de 24 mois. Problème : je déménage loin de ma famille et mon portable est mon seul téléphone. Quand free débarque, on ne se pose pas de questions, on fonce. Et on a beau critiquer, j’ai reçu ma carte sim un jour avant ma portabilité et je n’ai encore eu aucun problème. Certes, peut-être que le jour où j’en aurais un, je serais peut-être en galère pour appeler le service client mais je préfère être abonnée à un service qui se soucie du budget et des besoins de ses clients plutôt que d’être chez des rapaces qui ne vous appellent qu’une fois qu’ils savent que vous allez résilier.

  8. je suis freenaute depuis 2006 ,un des premiers a avoir une V5, au passage de la V6 j’ai attendu car le forfait me paraissait un peu cher et toutes les fonctions n’étaient pas arrivées et je suis resté en v5 ;
    pour freemobile j’ai 2 lignes a 2€ qui marchent parfaitement,mais il y a un maisen 2 ans pour développer  leur offre ils aurais du avoir un service web qui fonctionne correctement et pas des mises a jour de leur page en fonction de la montée en puissance du nombre d’abonnés (estimé entre 1,5 et 2,3 millions) pas de suivi conso sur le téléphone les mms qui beuge ,des personnes qui attendent leur sim alors que la ligne est coupé ,c’est clair on est en beta test
    Free a mis un grand coup de pied dans la fourmilliere et je lui en remercie . les 3 opérateurs historiques dormaits sur leur lauriés , a l’approche de l’arrivé de Free ils aurais du faire des efforts, ils ne l’on pas fait . tant pis pour eux

  9. Je vais juste commenter de manière cynique et dire que les entreprises optimisent leur présence en fonction des conditions du marché sur lequel elles évoluent… Cela vaut pour le garagiste du coin comme pour les opérateurs télécoms. Tu ne peux pas reprocher à des entreprises cela… Après quand les conditions changent (passage d’un monopole à un oligopole ou concurrence plus ouverte) alors les entreprises s’adaptent soit sur le prix soit sur d’autres aspects.
    Pour le reste tout n’est pas rose d’un côté comme de l’autre et le double discours tu le sais toi comme moi on le retrouve chez les gros comme chez Free (cf. les discussions sur le prix du sms, le duopole exprimé par X.Niel…).
    Mais il faut souligner le bon travail de l’ARCEP qui joue bien son rôle de régulateur pour équilibrer tout cela et permettre une bonne ouverture du marché. Il faudra maintenant suivre l’évolution de la structure du marché et des offres… pas juste sur les prix mais plus en profondeur.

  10. Pour ma part, je ne quitterai pas Bouygues. Déjà parce qu’ils ont leurs réseaux en place depuis des années et qu’il est donc éprouvé et parce que mine de rien, ils ont un sacré service client ! Dès l’instant où j’ai eu des soucis, j’ai forcement eu un geste commercial, et pas forcement en le demandant. Je trouve ça classe et par ailleurs, je n’ai aucun soucis de connexion à leurs réseau. Free vient d’arriver, il faut lui laisser le temps de traverser sa délicate période d’essai, mais en tout cas, oui, ils vont faire du « bien » sur le plan commercial ! (Et ça, ça n’a pas de prix ^^)

  11. J’ai souscris le 11 et j’ai reçu ma SIM le 14 ^^
    Bon c’est de courte durée puisque j’ai du changer de portable dans l’urgence donc je suis passé chez Sosh 😉
    Je serai de retour dans 3 mois chez Free (desimlockage)

  12. Ce qui m’a le plus plus chez Free, c’est la séparation entre le forfait d’une part et le téléphone de l’autre. C’est la ou les opérateurs abusent le plus de leurs clients (vente forcé de téléphone, point de fidélité absolument merdique et j’en passe…). C’est quand même nettement plus claire que de payer un pseudo tout en un ou l’on vous cache tout un tas de truc… J’espère que suite à cela des magasins de téléphone vont se créer avec des options de payement adapté à ce genre de forfait.

    D’autre part, il y a eu cette parodie des trois frères sur l’annonce des offres Free à ses concurrents a voir XD.

  13. Moi je reste perplexe quant à tout les articles qui prône ou non l’un ou l’autre des camps de cette guerre des  opérateurs. 
    Moi je suis étudiant dans le secteurs des réseaux et des télécommunications. La plus grosse entreprise qui nous recrute, moi et mes centaines (milliers ?) de camarades, c’est sans surprise Orange. Mais la R&D de Free elle est où ?? Oui les tarifs des 3 grands sont parfois exorbitants, or derrière il y a du monde. Je parle pas du Service Client. Il n’y en pas un de mieux que les autres à mon humble avis. Cependant je pense qu’il ne faut pas oublier qu’avant de fournir un service ou un produit, il y a des ingénieurs, des chercheurs et des techniciens. Proposer des forfaits à 2€, c’est oublier ces personnes, et stopper l’inovation.

  14. orange fait du r&d ça se saurait quand on voit sa box (fabriquée par sagem) a comparer de la freebox ou tous les services sont inclus , pas comme orange  sfr  et bouygues ou les services supplémentaires sont payant

  15. très bon article gonzague , et comme dit plus haut , effectivement la conclusion est juste parfaite …. Signé :  un client Free , qui des fois regrette ….  mais qui au final ce dit qu’il faut savoir être patient !!!! 

  16. Pour dire cela il ne faut pas connaitre Orange… Regarde du côté du Lab’Orange (et encore ce n’est que la partie publique qui arrive jusque là) ou autres présentations du groupe.
    Oui il y a beaucoup de R&D mais avec toutes les contraintes d’une grosse entreprise (et qui se réorganise).

  17. Le coup de baton est un peu mérité, a trop tirer sur la corde, ça pète ! 
    Et jouer le « On a de quoi contrer l’arrivée de Freemobile », c’est un peu les boules pour le consommateur…
    Clairement ça veut dire : « oui on peut baisser nos tarifs mais pas tout de suite, on va profiter de vous jusqu’au bout ! » Faut pas s’étonner de se voir humilier sur la grande place après ça… 

  18. Free a révolutionné le marché ADSL c’est indéniable !

    Je suis client SFR PRO avec un HTC CHACHA mais client surtout pour le FEMTO car je suis mal couvert à domicile. Par contre niveau mobile perso, je suis parti testé FREE MOBILE -> 11 jours que j’attends 🙁
    Tout le monde doit voir son intérêt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *