Gonzague Dambricourt

Blog perso d'un garçon curieux qui parle dans son sommeil

Publié le par Gonzague Dambricourt


J'essaye de plus en plus d'éviter de parler de "blogs" ici parce que finalement ça reviendrait à tourner en rond dans un petit bocal constitué tout au plus de 2000 personnes en France. Mais parfois... l'envie me prend d'écrire un peu sur le sujet...

On nous parle de consanguinité des blogueurs, de petit univers pourri, de gens corrompus. Mais merde c'est un peu con de voir tant de mal là dedans quand au final nous faisons quelquechose qui nous plaît et (espérons) qui plaît à d'autres.

Débile de devoir penser que là où se cachent des plaisirs - plus ou moins simples - on doit absolument voir le mal, la pourriture. Pourquoi uniquement vouloir en retenir le mauvais?

Je rentre de l'anniversaire d'une personne rencontrée 'grâce' à Internet. C'est bizarre de dire ça à certaines personnes. Ils vous regardent un peu comme un fou pervers qui passe sa journée sur des chats étranges pour trouver des gens à rencontrer.

Et pourtant.... oui - blogueurs ou pas - la planète regorge d'individus fades et inintéressants. Mais aussi d'une quantité de personnes tout à fait géniales.

Animés par des passions touchants des domaines variées, celles-ci peuvent , au détour d'une conversation, si ce n'est devenir votre ami, devenir une connaissance appréciable.

Alors j'ai envie de dire que toute cette médisance sur les blogs et sur leurs auteurs ça a le mérite d'être casse-couilles. Entre les blaireaux qui inventent des rumeurs sans queue ni tête et les pseudos sites de critique incapables d'aligner deux arguments, il faudrait vraiment que les aigris planqués derrière leurs écrans innovent un peu. (attention il en existe des bons... ils ne sont pas légion).

J'ai la légère impression que ce que l'on répète sur les blogs ( et qui est souvent faux ) finit par devenir une vérité aux yeux des gens. Plus on répète quelque chose plus les gens ont tendance à y croire... alors il serait temps d'arrêter de propager les conneries qui généralisent l'idée que les gens qui bloguent font ça pour l'argent, les cadeaux, les statistiques, pas de vie sociale les soirées et une illusoire notoriété.

Je ne dis pas que certains ne le font pas dans cette optique mais ... Après tout des profiteurs il y en a partout, les blogs ne font pas exception à la règle (dommage..)

Si vous avez des idées pour que le bon esprit qu'on peut avoir au sein des "blogs" persiste (difficile de généraliser puisque le tableau n'est pas forcément noir partout), n'hésitez pas à les apporter ici. Je cherche vraiment.

Pendant ce temps certains ferment leurs blogs (je pense à versac et damien). Devant le mauvais esprit, la médisance, le mensonge, l'hypocrisie , je me demande encore s'ils ont tort ou raison.... après tout fermer ses portes c'est comme laisser gagner ce / ceux à quoi / qui l'on s'oppose.

Laisser tomber le bouclier. Un truc que j'ai pas envie de faire pour le moment malgré ce que l'on peut se prendre dans la gueule au quotidien. Si ce petit texte sonne prétentieux, c'est sûrement que je l'ai écrit d'une façon pas tout à fait appropriée. A ma manière.... peu adroite, pas toujours très fine.

Page actuelle : Gonzague Dambricourt » le bazar » Et pourquoi ?