Gandi Hosting : à éviter pour le moment

Gandi Hosting

J’étais tout content à l’idée d’avoir un serveur dédié (chez Gandi c’est du dédié … virtualisé) pour pouvoir le gérer et le paramètrer à ma guise. Vraiment content

Leur système de parts (on ajoute de la puissance sur la machine virtuelle selon les besoins) est génial, simple à utiliser.

Mais pour le moment le bât blesse sur de nombreux points.

En effet l’offre de Gandi, lancée en Janvier, est toujours en Beta. Et pas une beta comme ce que nous sort Google dans laquelle tout fonctionne. Là c’est plutôt une beta dans laquelle ton serveur est inaccessible tout le jeudi. Puis il refonctionne le soir jusqu’à 5h du matin alors tu te réjouis car à 3h tu as été te coucher

Seulement, quand tu te relèves, beaucoup plus tard. Il est à peu près 11h et ton serveur est dans les choux. Alors en bon élève tu le pingues, il répond. Tu essayes de te connecter en SSH il ne répond pas….

Dans la console de gestion de tes serveurs Gandi (cf image ci-dessus) on te dit que ton serveur est « ok ». Quand tu cliques sur redémarrer, ça prend tellement de temps avant que l’opération se lance que tu n’as plus le courage de laisser l’onglet ouvert et de l’actualiser.

BREF, si vous avez besoin de quelquechose qui tient la route pour le moment je vous déconseille totalement Gandi Hosting (pour le moment !) c’est d’une qualité aléatoire et pas encore très réactif. En gros ça sera un terrain de jeu super sympa pour ceux qui veulent essayer d’utiliser un dédié (surtout que l’on peut arrêter quand on le souhaite… ex on l’utilise un mois et hop on en a marre : on arrête de payer)

Je me demande si je ne vais pas arrêter de payer pour le moment car j’avais besoin d’un truc qui fonctionne, pas d’un serveur qui joue au loto avec les accès 😀

Edit : j’ajouterais que si le support est très poli ils ne sont pas du tout réactifs

55 commentaires

  1. En même temps, prendre un service en beta quand tu as besoin « d’un truc qui fonctionne », fallait t’y attendre. Mais faire payer la beta, c’est pas forcément cool non plus. :o)

    Pour ma part, j’ai quelques serveurs dédiés chez OVH… si c’est pas toujours la panace quand il y a un problème, en revanche, il y a rarement des problèmes, justement. Et là je voulais aller comparer le prix chez Gandi, mais leur site ne répond pas 🙂 Ce qui est quand même ballot pour une boîte comme Gandi.

  2. Salut Gonzague,

    je pense que le meilleur serveur dédié du marché c’est le dedibox de free, et pas cher en plus..

  3. Je me suis aussi laissé séduire par leur offre mais j’ai pas encore pu tester en profondeur, mais le vrai problème de cette offre c’est qu’il n’y a pas de vrai panel comme Plesk. IL faut donc passer par l’invite de commande qui n’est pas forcément très chaleureuse pour tout le monde.

  4. C’est marrant, aucun soucis avec le miens, pour preuve l’uptime :

    :~# uptime
    13:03:38 up 24 days, 19:29, 1 user, load average: 0.00, 0.00, 0.00

    Et encore, le 24 days, c’est un reboot volontaire, bref aucun soucis…

  5. OVH est pas mal, Hiwit est vraiment pro aussi… Le reboot c’est quelque chose d’exceptionnel.
    perso j’aime pas trop les interfaces genre plesk, si ça empêche de modifier les fichiers texte. C’est pratique parce que ça automatise pas mal de trucs, mais après t’es obligé de t’en servir pour tout, même pour les taches les plus simples.

    (BTW, c’est pas très utile de masquer ton l’IP de ton server ^^)

  6. Avec ovh je dois avoir un dédié « inacessible » tous les 6 mois environs…
    Mais aucun problème matériel…

    13:09:39 up 307 days, 11:44, 7 users, load average: 0.84, 0.79, 0.71

    Et encore, le 307 days, c’est un reboot volontaire, bref aucun soucis…
    (Je reprend la phrase de Julien mais c’est la pure vérité)

  7. Je viens juste de signer chez gandi aussi. Je n’ai pas encore pu tester le serveur, mais je peux quand même dire que je suis très satisfait (pour le moment) des délais. Le paiement à été effectué a 18h et 20 minutes plus tard je recevais l’e-mail de confirmation avec l’IP de ma machine.

    Pour ton problème, je pense qu’a partir du moment ou le serveur est démarré et connecté au réseau, Gandi respecte sa part du contrat. Pour le reste, c’est ta machine, donc c’est à toi de gérer d’éventuels problèmes de configuration.

  8. @Céd’ : quand tu ne touches pas la config de ta machine, que la charge est quasi nulle car elle sert à héberger des petites conneries et que le serveur se plante suite à des memory leaks, c’est pas ma responsabilité 🙂

  9. j’ai 5 dedies chez ovh et ça marché nickel. Bon la bande passante n’est pas de super qualitee mais c’est normal pour du low cost

  10. @Gonzague:
    Salut, j’ai pas fait la même expérience avec Gandi Hosting.
    voilà 1 mois que je l’utilise et j’avoue que je trouve le service pratique.
    Tu quadruple ton serveur en mémoire en 15mn pour un test express d’une application gourmande.
    Tu refait un nouveau serveur propre en 1 h et tu déplace le disque de l’un à l’autre.
    Moi j’aime 😉
    J’ai rencontré un problème une fois et j’ai directement reçu la réponse sur le chat
    du support: irc.freenode.net #gandi-hosting. Laura était sympa.
    C’est vraiment plus pratique que les emails d’auto-reponse des concurrents.
    Pour les derniers jours j’ai lu qu’il y a eu un gros problème cf. le flux RSS de
    http://iwi.lebardegandi.net/feed/rss2 mais j’ai rien vu sur les 2 serveurs en prod.

  11. Quant à moi, pas de soucis avec mes parts de serveur chez Gandi.
    J’ai toujours été très satisfait par le professionnalisme du support dans le cadres des noms de domaines.
    Il est vrai que ces derniers jours l’accès à leur site web était très perturbé.
    Est-ce un problème global en fait et pas lié qu’au hosting ?
    Je n’ai pas encore la réponse (je ne l’ai pas encore cherchée), mais je sais que Gandi saura réagir et corriger le tir.
    J’ai aussi l’expérience des dédiboxs, et ça tourne plutôt pas mal, même si elles manquent un peu de RAM (juste 1Go, non extensible).
    Je suis d’accord avec Gonzague pour dire que la possibilité de redimensionner des serveurs Gandi est une très bonne idée.

    Il y a 2 semaines, le service de hosting d’Amazon est tombé en partie aussi je crois ! (ça n’excuse rien, mais ça arrive aussi aux grands)

    Quand à OVH, j’ai des boutons quand j’en entends parler …

  12. Vous faites des conclusions hâtives : mon blog n’est pas hébergé là dessus 😛 (sinon il aurait été inaccessible aujourd’hui et hier également 😀 )

  13. Il y a l’offre RPS de chez OVH qui va débarqué bientôt. Il parait que ça va tout déchiré, reste plusqu’a attendre les retours d’utilisateurs.

    En revanche un dédié chez gandi, j’aurais jamais osé …

  14. J’ai voulu prendre cet hébergement seulement le prix m’avais aussi arrêter. Je ne regrette donc pas mon choix de ne pas l’avoir prit.

    OVH power !

  15. Tu peux également essayer l’offre de serveur « privé » d’OVH. La technologie employée est légèrement différente. OVH ne scinde pas de gros serveur en parts mais t’attribue un « mini serveur » composé du minimum vital (à savoir une carte mère, un processeur, de la RAM et un chips réseau) connecté à une filer ultra rapide (qui est lui mutualisé).

    Le tout devrait être disponible dans les mois qui viennent. Plus d’infos sur : http://www.ovh.com/fr/particulier/produits/offres_rps.xml

  16. @shyboy : le dédié ça permet d’être tranquille et de pas avoir un hébergeur qui te harcèle (ou te coupe l’hébergement pour les pires) dès que ca devient plus assez rentable pour lui de t’héberger sur un mutualisé 🙂 (et quand t’as pas forcément envie de prendre du temps à tout optimiser, c’est bien pratique – je suis déjà monté à 80% de charge sur un core2duo 1.86 Ghz + 2 Go RAM avec un blog)

  17. 11:30:10 up 62 days

    J’ai fait un reboot pour une mise à jour.

    Comme je le dis, je le répète, vouloir un serveur dédié est une inéptie. C’est ridiculement inutile. Déjà parce que n’est pas admin réseau qui veux et qu’ensuite il existe des offres mutualisés (en réalité c’est ce qu’à gonzague l’accès ssh en plus, les vps c’est le plus merdique qu’il existe mais bon) très bien adaptés à vos besoins.

    Mais évidemment, si vous préferez prendre un vieux vps bien merdique, ou une bonne dedibox avec ubuntu installé dessus c’est vos sous. Enfin vous allez faire comme 1&1 et ovh, personne m’écoutera. On se revoit dans deux mois…

  18. C’est pas un peu beaucoup trop un dédié pour un blog ? Enfin, je dis ça je dis rien, ça te coûterai moins cher chez Infomaniak par exemple, qui est très bon.

  19. Je refais référence à mon commentaire ci-dessus : je n’héberge pas mon blog là dessus. Mon blog est sur un 90 Plan. C’est pas parfait mais ça va

  20. @Baptiste Un dédié offre de nombreux avantages, particulièrement dans un usage professionnel. Le premier est la gestion de la charge, tu peux, avec un ou plusieurs serveurs dédiés, avoir des très grosses applications qui ne rament pas, particulièrement aux heures de forte demande.

    Le second avantage, d’un point de vue pro, est que tu peux configurer le serveur comme tu le souhaites. J’ai par exemple des applications PHP de traitement d’images qui consomment 128 Mo de RAM par script et d’autre d’analyse textuelle qui ne sont pas loin derrière.

    Et pour finir, tu peux lancer de gros calculs sur un dédié que tu ne pourrais pas exécuter sur un hébergement mutualisé, comme l’indexation d’un grand nombre de sites ou l’optimisation d’une base de données de plusieurs Go.

  21. Cool. Un troll 🙂

    Pour Gandi, tu a pas eu de chance Gonzy. Enfin c’est une beta, et comme toute beta « normale », ça merde 😛

    Ensuite, OVH.

    Leur principal problème… c’est leur réseau. C’est une _vraie_ merde.

    Exemples:

    – J’ai deux serveurs chez eux, un dédié et un kimenkul..euh kimsufi pardon 🙂 Les deux n’arrivent pas a se connecter entre eux…
    – Avant, la boite ou je travaille était hébergée chez OVH. Y’avait plusieurs serveurs, et très très très souvent, énormément de packet loss entre eux …
    – Très souvent, le réseau déconne (problèmes de routeurs, …)

    Et j’en passe. Un réseau merdique en « local » c’est quand même un comble…

    Leur support est aussi merdique.

    Si c’est pour des trucs non sérieux, OVH ok. Sinon, tournez vous vers des hébergeurs professionnels (genre Hiwit, Sivit, …), certes plus chers, mais ou vous en avez pour votre argent (moins de bande passante mais garantie, excellent support, …).

    Et si vous voulez de la flexibilité (avec du professionnalisme), attendez Gandi Hébergement ou allez sur Amazon EC2. 🙂

  22. Je viens un peu tard sur le sujet mais qu’importe :

    J’héberge mon blog chez ovh avec un 90 plan ( comme gonzague ) ! Aucuns soucis pour moi… jamais ! De la chance, peut-être …

    Sinon j’ai un dédié chez Dedibox ! L’usage est divers : un ftp pour acceder a mes donnees de n’importe ou ( musiques, vidéos, documents etc ) du P2P ( oui je sais c’est mal… ) et du streaming audio ( webradio )! La encore, jamais l’ombre d’un problème… de la chance… encore !

    Faites votre choix… rien ne va plus !

  23. Bonjour Gonzague,

    Comme tu le soulignes, tu as dû tomber la mauvaise semaine, où, Murphy aidant, nous avons eu à faire face à toutes les complications possibles.

    Comme tu le soulignes, et l’ensemble des commentaires postés sur nous, les choses ont repris un cours normal à tous les niveaux (dispo, rapidité, fonctionnalités).

    Le support a résorbé les demandes consécutives à cette maudite semaine, et dorénavant, en plus d’être compétent et agréable, il retrouve sa rapidité légendaire 🙂

    Tout n’est pas pour le mieux dans le meilleur des mondes, on aura toujours des soucis, mais vous serez certains d’avoir chez nous une réactivité et une écoute qui peut faire la différence.

    Bon le titre du post me donne des boutons, et est en décalage avec le contenu des commentaires depuis, mais nous sommes certains de participer au développement de la technologie qui fera référence dans les années à venir pour l’hébergement de masse. Sisi ;p

    Pour info, et c’est un scoop, la version finale comportera des nouvelles fonctionnalités et caractéristiques marquantes, et devrait sortir dans les toutes prochaines semaines.

    Bonne continuation,
    stephan

  24. @Stephan : hello , merci de l’intervention . en effet la loi de Murphy n’aide pas héhé.

    Ce qui est embêtant avec votre support c’est quand ils te contactent après que ton serveur soit tombé et que – leur mail arrivant quand il remarche – ils te disent « ah mais tout marche sur votre serveur » 😛 On ne sait pas ce qui est arrivé etc

    Pour le titre du billet , il dit bien « pour le moment » 😛

  25. Ca ne s’est pas amélioré :
    Pour ma part je viens de tenter l’expérience, je voulais héberger des applications Ruby on Rails, donc j’étais tout content de pouvoir disposer d’une Debian avec mon jeu de packages qui vont bien. L’offre était séduisante, avec la capacité à avoir de la puissance à la demande, exactement comme le propose aujourd’hui Amazon.

    En ce qui concerne la création du compte, l’enregistrement du domaine, etc… la c’était très bien, en quelques minutes j’avais tout ce qu’il fallait pour entre dans le vif du sujet.

    Je lance l’installation de la Debian, et quelques minutes plustard je peux me logguer, donc toujours le sourir.

    Quand j’ai voulu mettre à jour les packages, et là les ennuis ont commencé, et globalement la machine s’est très vite retrouvé à cours de ressources, pas tant au niveau CPU que memoire, mais surtout au niveau des IO (IOWAIT à 80%). Ceci n’a rien d’étonnant au vu de la configuration disque des serveurs, on a que quelques disques pour toutes les machines virtuelles, donc très rapidement ça ne tiens plus.

    Bref on comprend pourqoui c’est touours en Beta.

  26. > Ceci n’a rien d’étonnant au vu de la configuration disque des serveurs, on a que quelques
    > disques pour toutes les machines virtuelles, donc très rapidement ça ne tiens plus.

    On travaille actuellement sur le problème des I/Os sur la plate-forme et nous réglerons le problème d’ici la version finale.

    A propos des disques, chaque machine virtuelle a un ou plusieurs disques sur des serveurs de fichiers en RAID.

    aegiap (de Gandi)

  27. Depuis que j’ai pris un 90 plan chez OVH, j’ai lu tellement de choses sur les hebergements mutu ou dédiés que voici une conclusion:
    – Il y a les chanceux à qui il n’arrive jamais rien
    – il y a les malchanceux qui connaissent toutes les catastrophes possibles
    – leurs offres illimitées ou super performantes ne sont que des attrape-pigeons
    – il faut y aller tester pour voir vraiment ce que vaut tel ou tel hebergeur
    Bref, c’est le loto.
    OVH, Gandi, Infomaniak, sivit, etc… Tous pareils.
    Le client est unique et c’est à lui de trouver ce qu’il lui va vraiment chez chacun de ces hebergeurs. Définissez ce que vous voulez, et ensuite prenez l’offre adéquate. Vous n’aurez pas de problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *