Hadopi : la hotline c’est pas encore ça

Hadopi : la hotline c'est pas encore ça

PC INpact a appelé la hotline Hadopi (si vous vous ennuyez : 09 69 21 90 90) . C’est pas encore au top…

La hotline d’Hadopi … ah.. la vidéo est originale on y apprend qu’un logiciel de contrôle parental installé sur un ordinateur du réseau peut contrôler les téléchargements faits depuis une Wii.

On y apprend aussi qu’il faut installer un ‘antivirus sur la connexion internet’. Alors dans la pratique c’est faisable mais ce n’est pas forcément abordable (techniquement / financièrement) pour une TPE / PME. Et aussi qu’une entreprise avec 3 salariés a un responsable informatique. Euh oui mais non :mrgreen:

Bref… à la maison pensez à rédiger une charte informatique!

Merci PCINpact. PS : si après avoir appelé Hadopi vous avez encore du temps , faites un saut ici.

33 commentaires

  1. @jeromep: tout à fait d’accord

    Il a oublié de préciser que Open-office est un excellent pare-feu pour l’entreprise!

  2. Je ne savais pas qu’il était possible d’aller jusque là. En effet, y’a encore du travail, mais il ne faut pas leur en vouloir, ce n’est que le début.

  3. Il faut vraiment que tous les gens de la vraie vie comprennent enfin comment est dépensé l’argent public avec #hadopi.

  4. Nan mais c’est la même hotline qu’Orange ou SFR, elle se trouve au Maroc, et le type ne fait que lire son script sur son écran c’est tout !
    On enfonce des portes ouvertes là x)

  5. Alors, Faut prendre un antivirus et quand t’ est sur OS X aussi ?
    Pour la wii le mec à rien capter…
    @ Kenny432 :
    Non le mec n’ a pas de script sous les yeux ça s’ entend, ils on juste été former ( si on peux appeler ça former ) n’ importe comment.

  6. Dlol : tu pourrais au moins garder le même pseudo d’un commentaire à un autre à défaut d’utiliser une vraie adresse email 🙂

  7. Mais virons-les ces vieux qui n’ont rien compris…
    mais tentent de nous imposer leur vision du web !
    Qu’ils retournent à leur monde sans Internet et qu’ils nous fichent la paix !!!

  8. Vous avez quand même de la chance en France d’avoir ces gens là pour rigoler un peu.

    En Belgique les seuls moments de plaisir sont à la Fnac, Mediamarkt et dans les AppleResellers mais rien concernant internet… =(

  9. ohlala ça fait peur : ils en connaissent pas énormément sur le sujet et ils veulent nous coupez nos connexions au net. Comment être en retard sur les autre pays (+1 @Arno) en terme de NTIC

  10. « H: Il… Il fait des téléchargements avec sa Wii ?

    P: Bah oui, il achète parfois des contenus. Mais je voudrais savoir si y’a pas de risque qu’il télécharge de…

    H: Alors, avec le jeu Wi Fi on peut… avec sa Wii, il fait des téléchargements, ou il va sur des sites pour faire des téléchargements.

    P: Oui, sur des boutiques en ligne de la Wii, pour acheter des jeux

    H: Il va sur des sites de téléchargement, donc à ce moment-là vous pourriez mettre en place, pour la sécurisation de votre ordinateur à la maison, un logiciel de contrôle parental.

    P: D’accord. »

    Si votre fils télécharge des contenus achetée sur sa wii, installez un logiciel de contrôle parental sur votre ordinateur à la maison !!! j’adore !

  11. La personne derrière le numéro d’HADOPI est tout à fait honorable et éloquente.

    Elle n’est pas censé faire un diagnostic complet de la PME en question, d’autant
    plus que si une entreprise a la nécessité d’être connecté à Internet, et qu’il n’y a que trois salariés, il est préférable que les auteurs de téléchargements illégaux cessent immédiatement.
    Il est inconcevable bien sûr qu’une petite entreprise investisse dans du matériel de pointe pour protéger son réseau informatique.

    Par ailleurs, il est normal de protéger son habitat par une serrure et une clé. S’il n’y pas de serrure, ne vous étonnez pas si votre assurance ne prend pas en charge votre potentiel cambriolage.

    Bonne utilisation de votre Macbook Air M. Dambricourt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *