Gonzague Dambricourt

Blog perso d'un garçon curieux qui parle dans son sommeil

Publié le par Gonzague Dambricourt


Arrivée chez le revendeur agréé Apple. Je suis tout excité ( 😀 ).


Un vendeur joue avec l'iMac. Je le hais . Je le déteste . Ma tête crie intérieurement : vire de là !! Mais apparemment il n'entend pas ce que crie ma tête.


Je tente alors une approche des plus....indiscrètes par la droite et il finira par comprendre que je *veux* la place :

En bons gaulois, nous commençons par examiner l'arrière de la bête. Il faut noter que si le 20" est extrêmement fin (quasiment 2 fois + fin que son prédecesseur), le 24" est plus ép.

Jeeeeez il est vraiment beau :

Après les critiques que j'ai pu lire sur le net je craignais que le clavier ne soit vraiment mauvais. Il en est ressorti tout le contraire ! Comme quoi, il faut se rendre sur le champ de bataille pour vérifier par soi-même la situation !

En bref, je l'aime, je le veux :mrgreen: il est beau, grand, aux yeux LCD 24", il a un cerveau grand comme 750 Go et pas mal de mémoire (ça sera 2 Go s'il vous plaît).

Concernant iLife08 et iWork08, les nouvelles moutures sont des plus sympathiques. Je n'avais que très peu bidouillé sur iMovie dans le passé et c'est sûrement le logiciel qui a le plus changé. La façon de monter change littéralement puisque le montage se fait dans la partie haute de l'écran tandis que les éléments médias sont situés à l'endroit de l'ancienne timeline.

Rien de bien révolutionnaire pour le reste.

Pour ceux qui se demandent, l'iMac a bel et bien perdu le magnétisme qui était présent pour la télécommande. Mais il ne perd pas de son charme pour autant et je suis très pressé de le voir sur mon bureau 😉

Prochain billet : Gery nous présente l'iMac en vidéo 🙂

Page actuelle : Gonzague Dambricourt » le matos » J'ai tripoté l'iMac, iLife08 et iWork08. Conclusions
| Tagged , , , , ,