La « Nomophobia »

ou « la peur de ne pas avoir son téléphone à portée de main« . No pour « pas » et « mo » pour mobile…. Avec « phobia » pour la peur

D’après un sondage mené en Grande Bretagne, ça serait plus de 13 millions d’habitants qui craignent de « sortir sans leur téléphone« .

Et finalement ça traduit bien cette période dans laquelle on vit : (ultra)connectés 24/7.

Plus de batterie, plus de réseau ou pas de téléphone et on se retrouve déconnectés, on se sent isolés. Une notion que l’une de mes deux grand mères ne comprend pas du tout : ce nouveau « besoin » d’être accessible en permanence. D’ailleurs je l’entends souvent dire « je n’allume mon mobile que quand je veux passer des appels »

Est-ce que c’est un truc que vous ressentez quand vous sortez sans téléphone ? Perso je suis content de laisser le téléphone de côté en vacances, de me dire « je vais aller marcher tranquille, personne ne pourra m’atteindre pendant quelques temps ». De ne pas se laisser envahir par les mails et les appels. La paix quoi 😉

Enfin je dis ça mais j’optimise toujours mes charges pour ne pas me retrouver avec une batterie vide en pleine journée

29 commentaires

  1. Moi je suis plutôt du genre à flipper en temps normal quand j’ai pas mon mobile, mais c’est de peur d’être dans la m**** et de ne pas pouvoir appeler.
    En vacances par contre, j’éteins mon portable, et je le laisse dans ma valise!!

  2. Je ne sors que très rarement sans mon mobile (ou mon eee), mais je dois avouer que ce soir je l’ai fait en y pensant, je me suis dit tiens je sors faire un tour et j’ai juste pris mon appareil photo (je ne pouvais pas sortir sans rien non plus …). J’ai passé un an sans mobile (à l’étranger) il y a 1,5 an et un tel laps de temps ça aide. 🙂

  3. Ca ne concerne pas que les téléphones, mais le billet m’a fait penser à un commentaire d’un parent d’élève l’autre jour et je me dois de le reproduire :

    « L’informatique c’est la science du Diable, et lors d’une coupure d’électricité, nous ne sommes plus que des furoncles sur la Terre. »

    Sinon, je ne suis pas très connecté moi (dans le sens 24/7) et je n’aime pas le téléphone, donc pas de « nomophobia » pour moi 🙂

  4. Moi c’est Nonetophobia…. Il me faut un smartphone au sens large, avec un clavier et ce qui va avec (twitter, mails, rss)… Je peux mettre en sourdine la sonnerie du tél, ça me secoue l’une sans bouger l’autre.

    Si l’ipod touch avait la data edge sans la voix, je le prendrai…c’est dire….

  5. Moi je m’en fiche royalement !
    Je déteste le téléphone, je supporte pas de papotter pendant des heures à travers un combiné.
    Si je pouvais, je ferais tout par mail (oouuhhh, la geekette :p)

    Pas de batterie ? Bah, c’est pas grave, je chargerais en rentrant (si j’y pense).
    T’as essayé de m’appeler 10 fois ? Ah ué, en effet, j’ai rien entendu, c’était en silencieux… (pas de Nomophobia mais une je-sonne-pendant-les-cours-phobia donc j’oublie quasiment tout le temps de virer le mode silencieux au grand damn de mes amis/parents qui essayent de me joindre).

    Mon téléphone me sert par ordre de priorité :
    1. De réveil matin
    2. De montre
    3. Envoyer des textos
    4. Passer des coups de fils 5 minutes pas plus montre en main

    (et ne comptez même pas sur les options telles que photo, vidéo, internet et j’en passe… Mon truc c’est un ancêtre mais bon… Pour le prix que ça coûte, ça m’est égal de pas avoir le dernier portable à la mode qui téléphone, parle, filme et fait four micro-ondes)

  6. Mon portable est greffé à ma main, il ne peut pas être loin de moi, nous entretenons une relation très intime, on partage beaucoup de choses 🙂
    En vérité, il vrai que sans téléphone je ne suis quasiment plus joignable, et c’est vrai plaisir (du moins en vacances …)

  7. Hem.. j’ose dire qu’il ne m’est pas très utile, et j’avoue qu’en réalité ma poche me semble bien vide sans le mobile. Mais bon, j’arrive à le laisser à l’appart si je le décide! Non mais.. Savoir l’utiliser et en être esclave, deux choses différentes.

  8. Je déteste ne pas être « accessible » comme tu le dit … ça deviens limite maladif.
    Un exemple, j’ai de gros problèmes de connexion en ce moment, et dés qu’une déconnexion survient c’est l’horreur, je ne sais plus quoi faire sur mon PC, j’essaie de m’occuper en travaillant quelques photos … mais Internet c’est la vie et je ne pourrais vivre sans !
    Et c’est encore pire quand c’est mon GSM qui s’en mêle …
    Je rentre en cure … je vous re-contacte à ma sortie (si ça n’a pas marché 🙂 )

    A+ Gonzague

    Romain

  9. Vous faites comme moi, vous jetez tout ce qui est « portable ». Bon, sauf le téléphone. Quoi je me déplace toujours avec mon linux usb, au cas où il y aurait un pc ? Bon ça va hein…

  10. Je suis commercial sédentaire et je passe la plupart de mes journées au téléphone avec des clients donc au bout d’un moment le téléphone c’est un peux chiant 😀

    Par contre, sans internet…Plus la même chose ^^

  11. Me couper d’internet un certain moment, pourquoi pas… Ne pas avoir mon téléphone sur moi c’est différent voire même quasiment impossible ! S’il se passait quelque chose de grave, aurais-je le droit de ne pas m’en soucier ? Oui, c’est presque de la parano, mais ça fait plus de 10 ans que j’ai constament mon téléphone portable sur moi, et ça m’a évité pas mal d’ennuis.

  12. J’ai une une période où je pouvais complétement oublié que la batterie de mon téléphone était vide et le laisser comme ça sur une table pendant 2-3 semaines. Depuis je me soigne et je le laisse rarement plus de 1-2 jours éteint quand la batterie se vide 😀 (par contre j’arrive toujours à le mettre en charge et me rendre compte le lendemain que je l’ai toujours pas rallumé)

    Et tout ça au grand désespoir de mon agence immobilière qui a besoin de me joindre pour faire visiter mon appart que je quitte bientôt…

    Par contre comme pas mal de monde, je suis plutôt accro à Internet (pour ma défense, j’en ai besoin pour mon boulot) et je suis bien capable d’aller à la fac sans avoir cours juste pour utiliser leur Wi-Fi.

  13. Je suis personellement, gravement atteint.
    là je suis devant mon écran, et mon mobile est à 2 mètres de moi puisqu’il est sur mon lit mais je n’ai qu’une envie c’est qu’il aie fini de se charger pour pouvoir aller le debrancher et le poser sur mon bureau, là où je serais sur de le remarquer si je reçois un texto ou si on m’appelle…
    Quand je descend manger ou même quand je vais aux toilettes (la porte à coté de celle de ma chambre) je le prends obligatoirement. quand je suis dans la rue, je verifie toutes les 30 secondes que je l’ai sur moi et si je n’ai pas de nouveaux messages.
    je suis donc Nomophobe avancé et si y’a une cure pour ça… jsuis preneur.

  14. @Romain, ouvrons un cercle, car je suis très très atteint aussi.

    Mon N82 est posé à côté de mon clavier, sous l’écran du bureau.

    J’ai un chargeur au bureau, un à la maison, et un chargeur usb sur moi au cas où.
    Quasi jamais sans batteries.

    Chez moi je ne pose pas mon mobile, je l’ai toujours dans la poche et si je le pose sur la table basse dans le salon, je le prends systématiquement quand je change de pièce.

    Par contre, il est toujours sur vibreur et ça me joue des tours, car parfois je le sens vibrer dans ma poche alors qu’il ne se passe rien (oui je suis grave)

    Les seuls endroits où je m’en passe c’est dans là où ça ne passe pas (très très rare) et encore là je l’utilise comme appareil photo…

    Je prévois d’ailleurs d’acheter un adaptateur secteur pour mes futurs déplacements à Londres et NY…

    En écrivant ce commentaire, je réalise que j’ai sans doute besoin d’aide…

  15. @Steppen :
    Ok tu n’es pas seul.
    Je plussoie pour les multiples chargeurs, j’en ai deux, un pour le coté lit et un pour le coté bureau de ma chambre (et ce matin j’ai plus celui du coté bureau parce qu’il est encore dans une valise).
    Je ne le pose nullepart non plus, à part sur mon bureau, il est toujours dans ma poche et je joue avec en permanence, des fois qu’ils s’echapperait…

    Pour le vibreur, il m’arrive aussi de le sentir vibrer alors qu’en fait il n’est même pas en mode vibreur… c’est vrai que ça pousse à se demander si on est pas un peu obsédés par cet objet dont il y a dix ans tout le monde se passait…

    Cet amour pour notre téléphone vient peut être du fait que ce sont des nokia ? 😀
    j’ai un 6680 et je change bientôt pour un N95 8go 🙂

  16. Personnellement, je peux vivre sans mon portable. ^^ Parfois, il reste déchargé pendant deux ou trois jours, voir une semaine, mais je ne m’en préoccupe pas plus que ça. Je pense que c’est lié à deux choses. D’une part mon mobile, c’est une cabine téléphonique qui n’a presque pas d’options. Il téléphone, et envoi des sms (mais c’est déjà très bien !).
    Segundo, cette idée de rester « connectée » 24h/24, 7j/7, ça me stresse un peu. C’est bizarre d’ailleurs parce qu’à côté de ça, si je n’ai plus de connection à internet ça me stresse encore plus.

    Non mais, et dire que y’a 10 ans, on avait pas ce genre de problèmes … :/

  17. @Romain : Et parfois, je sens le téléphone vibrer dans ma poche alors qu’il est sur le bureau lol

    Mais naaaaan, pas le N95, il est pas bieeeeen :p
    Si tu cherches l’astuce pour réduire la consommation de la puce wifi et gagner en durée de vie de batterie, je suis là. Parce que niveau autonomie, le N95 8Go c’est pas trop ça encore…

  18. @Steppen : Ah ouais quand même… en fait psychologiquement, je sais que dès que je suis assis, mon portable est sur la table/bureau en face de moi et que donc s’il sonne, c’est pas dans ma poche. (suis-je moins atteint que toi ?)

    Eh bien le N82 me dit pas mal aussi mais l’ecran est un poil plus petit et surtout, il ressemble beaucoup trop à mon 6680 et quand je change c’est pour différent.. question de psychologie ça aussi 😀
    Sinon, y’a le E61i avec un bel ecran aussi mais il ne fait pas 3G+ et je vise un forfait data illimité 3G+. (la solution, attendre le E71 mais je suis impatient et il est moche 🙂 )
    Peut être gonzague pourrait-il me rendre service en me donnant ton mail/msn par mail ?

  19. @ Romain : l’écran est le même que sur le N73 dont il semble être l’évolution. Nooooon, je ne trouve pas qu’il ressemble au 6680 pourtant…

    C’est vrai que le N95 a un écran magnifique, mais je trouve que le slide n’a pas l’air trop robuste, et je déteste qu’il y ait du jeu sur mes mobiles. Plus que ça, je déteste avoir des doutes sur mon équipement.

    Quoi qu’il en soit, si c’est bien toi qui a commenté chez moi cet après midi, nous pourrons donc poursuivre en privé lol

  20. Moi j’ai deux mobiles (deux quasi-dinosaures), un pour le boulot et un privé. Celui du boulot, ça me fait bien chi*r quand je l’oublie ou qu’il fonctionne pas. Par contre, le mobile perso ça va, je « l’oublie » de temps à autres. Parfois j’aime bien me sentir déconnecté histoire de ne pas être dérangé et de me changer les idées.

  21. Mon Macbook est devant Moi, Mon Ipod Touch est branché sur mes enceintes et mon N95 8Gb est actuellement sur mon oreille . . .
    J’en conclue que je suis « Nomophobe » . . .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *