Gonzague Dambricourt

Blog perso d'un garçon curieux qui parle dans son sommeil

Publié le par Gonzague Dambricourt


(qu'est-ce que j'aime ces titres trompeurs)

En revenant de Quick ( oui c'était un peu le bordel hier soir .... Pas de train qui quittait Paris après 21h49 .... ) je suis tombé sur un chantier en sortant de la gare. Et tout heureux je me suis rappelé que j'avais mon appareil photo. Et tout comme en Novembre dernier - souvenez vous - j'ai du passer pour un alien auprès des mecs qui travaillaient là 😛

Je suis très surpris du rendu notamment sur la première du billet ...


La nuit, ça a vraiment cet aspect mystique, fantastique. Le noir auquel s'oppose la lumière des machines, le calme auquel se confronte les roulements mécaniques.


Tout semble aléatoire mais pourtant la précision avec laquelle les hommes opérent leurs machines est impressionnante !

Fumées , volutes. Vibrations, percussions. Le sol tremble sous le poids de ces géants de fer


Une équipe de trois hommes se concerte : ils m'ont repéré 😀 L'un deux dira 'hey tu me prends en photo là ?' Ils sont gentils comme tout. "On travaille la nuit car il y a moins de circulation". Courageux.


Finalement je suis content d'un truc : je suis allé discuter avec ces messieurs, c'était bref mais sympa. Avoir un peu l'avis des gens qui font nos routes, nos chemins, nos trottoirs dans l'ombre. Merci les gars !

Toutes les photos sont sur mon flickr mais mes favorites sont dans le billet 🙂

Page actuelle : Gonzague Dambricourt » les images » Les gros engins
| Tagged ,