Ma Philosophie

( Rien que le titre, vous l’aimez 😀 )

C’est drĂŽle, ce titre j’y ai pensĂ© en dĂ©posant un commentaire sur un blog. On se moquait de Lorie (‘La positive attitude’) et d’Amel Bent (‘Ma philosophie’).

Ahlala. Se moquer. C’est si facile. Tellement facile que je le fais…

Pourquoi un billet « Ma philosophie » ? Malgré le titre ironique , je trouvais ça plaisant à partager.

Ma philosophie, c’est sur une vie comme sur un instant.
C’est le sourire, le non-souci.
C’est voir le bon cĂŽtĂ© des choses.
C’est rire aux insultes. Sourire aux moqueries.

Ma philosophie, c’est vivre au jour le jour
En ayant tout de mĂȘme un plan pour plus tard.
Ou tout du moins des idées, des envies.
Pas de but précis mais une destination.

C’est aussi appliquer le « qui ne tente rien n’a rien ».
C’est essayer, parfois se planter
Mais recommencer meilleur, en faisant moins d’erreurs
C’est ne pas capituler quand on peut rĂ©ussir.

C’est aussi beaucoup de curiositĂ©, de bonne humeur et d’Ă©nergie.

En fait les mots me manquent toujours pour bien dĂ©crire ce que je pense, ce que je vis ou comment je le vis mais on va dire que cette « philosophie » c’est une façon de vivre que j’ai acquis depuis ma sortie du lycĂ©e. SĂ»rement liĂ©e Ă  un dĂ©but d’Ă©mancipation du cercle familial, Ă  la prise de quelques libertĂ©s que je n’avais pas forcĂ©ment chez les parents.

Quand on est l’aĂźnĂ©, les parents ne veulent pas rater votre Ă©ducation et sont parfois plus stricts qu’ils ne le seront avec les autres enfants. Pas forcĂ©ment pour ĂȘtre mĂ©chant avec vous mais pour faire de leur mieux, faire tout leur possible. Parfois ça vous coince l’esprit sur des choses que vous n’arrivez pas Ă  aborder autrement, des idĂ©es reçues qui restent. Mais quand vous arrivez Ă  vous en libĂ©rer un peu, en faisant de votre mieux pour conserver une partie de l’Ă©ducation que l’on vous a donnĂ©, je suis certain qu’on peut arriver, peu Ă  peu, Ă  un mieux. Une certaine ouverture et une curiositĂ© qui manquaient. Qui toutes deux vous ouvrent les yeux et vous animent.

Vous arriveriez Ă  rĂ©sumer votre philosophie ? Il est quatre heures du matin et j’ai beaucoup de mal 🙂 DĂ©solĂ© si ce billet vous paraĂźt stupide. Mal Ă©crit (il ne le paraĂźt mĂȘme pas, il l’est). Il est vraiment tard mais ça me trottait dans la tĂȘte.

9 commentaires

  1. Alors au sens propre du terme ça ce n’est pas vraiment de la philosophie. Cela dit c’est par contre une trĂšs bonne dĂ©marche de rĂ©flexion personnelle. Il est Ă©vident qu’ĂȘtre l’aĂźnĂ© est parfois un vĂ©ritable frein contrairement Ă  ce qu’on pourrait penser c’est souvent l’Ă©lĂ©ment le moins libre d’une famille et j’en sais quelque chose avec trois petites soeurs !

    Pour autant si l’Ă©mancipation et la prise de distance avec la famille peut-ĂȘtre une bonne chose, certains sujets ne peuvent ĂȘtre assumer que si on le veut vraiment, certains changement ne peuvent arriver que si on dĂ©cide de prendre son courage Ă  demain. Et lĂ  la proximitĂ© de la famille, les idĂ©es reçues, la position d’aĂźnĂ© ne sont que des excuses successives pour justifier son inaction, tout simplement parce que l’on a peur.

    SincĂšrement rĂ©flĂ©chis-y, tu n’as peur de rien de mĂ©diatique ou presque, le risque de te retrouver au tribunal pour une sombre affaire de logiciel que tu as dĂ©montĂ© dans un article ne te dĂ©range presque pas et a contrario tu redoutes certaines choses dont aucune consĂ©quence ne paraĂźt plus dangereuse que de perdre une vingtaine de lecteurs feedburner.

    Amitiés,
    Maxime

  2. Je pense assez comme toi: le dĂ©tachement, la responsabilitĂ© (de nos actes), la curiositĂ© et l’amour (au sens large).
    Ca fait niais, ouai peut ĂȘtre, mais comme tu dis ça permet d’evoluer.
    A part ça je ne pense pas qu’il y est une « place privilĂ©gié » quand Ă  l’ordre d’arrivĂ©, chacun finira par voir l’herbe plus verte ailleur, de toute façon..

  3. Macsym : je crois que j’ai commencĂ© Ă  prendre le courage Ă  deux mains (pas Ă  demain :P). La proximitĂ© de la famille et la position d’ainĂ©…Je ne sais pas si tu t’en rends compte quand tu baignes dedans. Perso c’est en m’en allant que je l’ai vu

    Pour mes « peurs »… lĂ  je me permets de te contredire 😉 Autant au dĂ©but de mon blog mon compteur feedburner Ă©tait un Ă©lĂ©ment que j’observais Ă©normĂ©ment, maintenant je le dĂ©couvre changĂ© de temps Ă  autres. Je serais bien plus emmerdĂ© d’ĂȘtre au tribunal. Par contre je n’ai en effet pas trop peur de quelquechose de « mĂ©diatique ». Mais ça me semble facile 🙂

    Titlap : raaah 😉

    Slachz : nan c’est pas niais 😉

  4. Je pense que c’est deja une preuve de maturitĂ© que de reussir a reconnaitre tout cela. Apres peut etre te faudra t il un peu de temps pour regler ce qui est a regler mais si tu sais deja ce qui ne va pas c’est un bon debut =]

    D’ailleurs j’Ă©tais en train de faire ma dissertation de philo moi :  » Dans quelles mesures le langage permet il une domination sur le monde et sur nos semblables ? « 

  5. Heureusement que tu n’es pas « comme toutes ces filles qu’on dĂ©visage qu’on dĂ©shabille » et que tu n’as pas mis dans ton texte « moi j’ai des formes et des rondeurs, ça sert Ă  rĂ©chauffer les coeurs »…

    OMG je connais les paroles, oĂč qu’elle est la sortie ???? (mode teubĂ© /on)

    C’est rigolo comme article, j’aime bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *