22 commentaires

  1. Elle emploie les mêmes méthodes que les gourous dans les sectes.
    Les exemples dans le public de gens qui ont été guéris grâce aux gourous, les grandes phrases etc…
    Pathétique.

  2. Tu crois qu’elle va quitter Courbette ? On en entend pas mal parler de ces moments-ci, Sylvie Noachovitch … Elle est l’avocate d’un truc qui est passé au JT de 13 heures ya 2-3 jours si mes souvenirs sont bons. Mais je ne sais plus pour qui/quoi, j’ai même tilté en la voyant, en me disant qu’au final, elle exerce aussi autre part que chez Courbette 😀

  3. J’adore Sylvie Noachovitch.
    Non mais quelle éloquence !
    Elle doit continuer à parler, il faut l’encourager !!!
    Que diable!
    ça lui évitera de trop penser…
    Bon, même si il faut supporter le bruit de son rire agricole
    mal cultivé, je trouve qu’elle a de l’humour à revendre…
    ou à brocanter.
    Merci pour cette vidéo. Très beau spécimen.

  4. Cette femme a surtout intimidé deux blogueurs ces derniers jours … en leur demandant de supprimer des billets la concernant sous peine de les attaquer .

    Une conne donc …

  5. aiiaiaiiiaiiaahh mais qu’est ce qu’elle prend au p’tit déj celle-là des anabolisants?? et puis d’abord christine bravo je la préfèrais dans les guignols quand elle se prenait des claques…. ca la faisait taire! einh c’est pas elle??? merde y en a deux comme cà!!

  6. Ahah la classe, j’espère qu’ils donnent de l’aspirine à l’entrée parce que moi elle me file mal à la tête -_-

    Du coup elle a été élue député ou pas ?

  7. Je suis totalement fan !! … ou pas !
    Qu’elle se méfie : à trop pomper les discours de Sarko pendant sa campagne, elle va finir comme lui.

  8. c’est vraiment un mix de Royal (pour la démagogie extrême), d’un gourou scientologue et d’une présentatrice de téléréalité américaine (on applaudit Mamadou)

    le politicien parfait, en quelque sorte (« mwahaha and i will dominatz teh world ! en selle, mon fidèle Mamadou, le futur nous attend, vers l’infini et l’au-delà ! »)
    elle fout les boules, au final

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *