Microblogging : une autre manière de faire

Beaucoup de gens aimeraient bloguer, ou tout du moins poster de temps à autres sans pour autant se prendre la tête à utiliser une plateforme classique comme WordPress ou autre.

Le Micro-blogging permet cela mais avec des limitations qui rendent le tout un peu particulier mais intéressant.

Par exemple, les plateformes comme TumblR et Soup.io ne permettent pas – à ma connaissance – d’avoir des statistiques sur les visites reçues par votre microblog. Et finalement c’est assez drôle de publier sans se demander si « ça va marcher ».

De même , les commentaires n’existent pas sur ces plateformes. Vous pouvez republier du contenu sur un autre micro-blog (le système faisant alors tout seul un lien vers le contenu original) et l’annoter par contre.

Il n’y a donc pas de notion d’audience sur les micro-blogs et l’interaction se fait uniquement avec les autres micro-blogueurs. Cela a donc le côté intéressant que je mentionnais puisqu’ici on blogue donc à l’aveuglette sans savoir si un jour a plus rapporté de monde qu’un autre.

On a vraiment cette idée de partage de l’information (ou de republication puisque les plateformes permettent d’automatiser la republication depuis un flux RSS, un compte FlickR ou autre).

Enfin, le top pour moi c’est ce que permet Soup.io a savoir publier directement depuis la page du micro-blog et ce via des icônes on ne peut plus explicites :

Comme de toute façon quand on ouvre un blog au début on reçoit peu de commentaires voire pas du tout, je me demandais si ça n’est pas une bonne idée pour ceux qui veulent s’y mettre d’essayer de tenir quelques temps un micro-blog pour se rendre compte s’ils sont capables d’assurer une certaine régularité ou non (par exemple 🙂 ).

En tout cas, je dois dire que je trouve agréable la facilité avec laquelle on poste là dessus. C’est un plaisir et ça permet aussi de faire passer des choses non publiées ici ^^

Vous en dites quoi ? Vous lisez mon modeste microblog ?