MySpace lance sa newsletter française

Vous connaissez peut être déjà mon « amour » pour MySpace (ou …pas du tout) … et voila que j’ai reçu leur newsletter de Septembre. Titre un peu étrange : MySpace Septembre Newsletter. J’aurais plutôt mis MySpace Newsletter Septembre m’enfin que voulez vous 🙂

Je me suis empressé de me désinscrire de la newsletter (qui semble être en opt-in, pratique interdite …) :

myspacenewsletter.png

Et vous, vous utilisez encore MySpace ? Je sais que Facebook n’est pas exactement pareil mais j’ai l’impression que :

– FaceBook a une interface compréhensible (c’est pas qu’une impression c’est un fait)
– Beaucoup de gens pas très axés « web » ont un facebook mais n’ont pas de myspace

10 commentaires

  1. Le public n’est vraiment pas le même.

    Myspace est peuplé de musiciens/groupes : c’est un outils de promotion vraiment extraordinaire ( qui m’a beaucoup servit pour mon projet We Will Destroy RNB : http://www.wewilldestroyrnb.com ).

    Mis à part ce public plus ou moins pro, les autres utilisateurs sont plus jeunes que sur Facebook. Pour généraliser, Myspace c’est pour les lycéens, Facebook pour les étudiants ( ou plus souvent ).

  2. En effet, je ne supporte pas plus MySpace que toi mais il faut reconnaitre qu’il n’y a plus un groupe de musique qui n’ai pas sa page.

    MySpace, aussi mouvais que soit son fonctionnement, a permis à de nombreux groupes de trouver leur public.

  3. Je me sers des deux, MySpace pour découvrir des groupes, des artistes, et quelques films, et facebook en réseau social. En gros j’ai quasi pas d’amis sur mon MySpace et je vais volontiers et plusieurs fois par jours sur mon Facebook pour rester connectée avec mes amis. Je dois reconnaître que l’utilisation de FB est bien plus intuitive et toutes les petites apps futiles et inutiles sont quand même divertissantes!

    @Gonzague : c’est l’opt out qui est illegal, l’opt in est une norme rendue obligatoire par la loi LEN.

  4. Je me suis fait l’avocat du diable mais mySpace vraiment trop mal foutu et je ne parle même par du graphisme. Il n’y a qu’à passer la page d’accueil au validateur HTML pour se rendre compte que mySpace est la honte des sites du Web 2.0. C’est un peu aux sites de réseaux sociaux ce qu’Internet Explorer est aux navigateurs…

  5. Voici mon avis en tant qu’utilisateur et sûrement « cible marketing » :

    Si tu n’es pas musicien, comédien ou autre artisan du spectacle, c’est normal que tu n’accroches pas.
    Bien que Myspace ne soit ma foi pas très « classe », il bénéfie de l’ambiance « roots » et estréservé au initié capable de modifier un minimum de code pour rajouter des éléments (oui, les comédiens entre autres souvent polio en informatique ;))
    Tout le monde regarde en priorité les photos, les musiques et les vidéos seuls éléments de qualité En résumé,c’est un peu le « WoodStock » du web.
    J’achète aujourd’hui des CD grâce à des groupes que je vois sur Myspace, pareil pour les concerts et les pièces de théâtre.

    Facebook n’est pas comparable, il ne sert pas à « exposer » mais à encourager les contacts et prises de contact entre personnes qui souvent se connaissent déjà.
    La réalisation est super simple, les applications faciles à rajouter : c’est un outil de propagande qui encourage la mutation des internautes en « geeker » irrémédiables ;o)

  6. Si vous voulez mon avis : Facebook a justement fait du bien a Myspace qui avait, on peut le dire, un peu beaucoup tendance à se reposer sur ses lauriers…
    Mais étant un gros utilisateurs de Myspace pour la promo (http://www.myspace.com/comediefactory ) je trouve que ça leur a donné un coup de pied au c… et qu’ils sont en train de rattraper leur retard très vite !
    Déjà, par rapport à d’autres sites comme Facebook, au moins ils ont un site traduit pour chaque pays avec une équipe derrière et c’est pas rien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *