Gonzague Dambricourt

Blog perso d'un garçon curieux qui parle dans son sommeil

Publié le par Gonzague Dambricourt


hier, nouvel an chinois (enfin cela dure au moins quatre jours en vrai) dans les rues parisiennes. l'occasion rêver pour sortir faire un petit peu de photo : on peut shooter sans que les gens ne disent quoi que ça soit, croiser des visages expressifs.


Ces masques vont rappeler des choses aux lecteurs de mangas

lovin' it ^^

Alors on prend son courage à deux mains, on se bouge les fesses pour sortir dans le froid des rues où passe le vent glacial... et qui fait que mettre des gros gants aurait compliqué la prise de vue :mrgreen:


J'aime la pose, le cadrage et le détachement produit par la position par rapport au reste de la foule


J'ai toujours peur qu'on me prenne pour un pervers quand je souris aux enfants.. mais c'est eux qui sourient en premier ! Et c'est juste beau un sourire non?


Ready to kick your ass!


Ces couleurs, le contraste avec le fond? hmmmm


Souriant, majestueux, il s'avance et fend la foule. ou le béton, c'est déjà ça

Voilà c'est un peu ça mes photos favorites parmi l'ensemble d'images prises dimanche. vous en aimez d'autres?

On a croisé quelques gens un peu relous ( pfiou .. je vous jure marie Thérèse ) qui traversaient devant les camions, traversaient avec des scooters, qui t'engueulent parce que tu es "trop grand", que "les enfants ne voient pas"... mais qui se mettent avec leurs bras et leurs chapeaux devant l'objectif 😀

Mais .. c'est le lot des choses qu'il faut tolérer un minimum pour sortir faire des photos...

Aucune retouche et je n'ai pas la moindre idée du rendu des couleurs car je suis en pleine migration sur un nouvel écran !

Page actuelle : Gonzague Dambricourt » les images » nǐ hǎo
| Tagged , ,