Pourquoi je ne crois plus en Frédéric Cavazza

Tout simplement parce qu’il ne croit plus en Facebook. Mon monde s’écroule.

Quand on sait que même Embruns est inscrit sur Fessebouc. D’ailleurs en parlant du loup capitaine, lui aussi trouve que le monde s’écroule 😀

Plus sérieusement, je trouve que le dernier article en date sur son blog est quand même assez particulier : même s’il soulève des points intéressants (comme le programme « Beacon » un peu envahissant), certains autres points sont à revoir. Exemple :

Ou plus exactement, vos friends sur Facebook sont-ils réellement vos amis ? J’en doute fort. J’ai plus de 600 contacts associés à mon profil, dont à peine une dizaine que j’ai réellement rencontrés.

Euh … bon .. C’est bien de cliquer « Add » sur tous les noms des gens qui vous ajoutent sur Facebook mais ça amène évidemment du monde 😛

Après il y a ce paragraphe :

La mise en page de Facebook est nettement meilleure que celle des pages MySpace ou que des Skyblogs, c’est indéniable. En revanche ce service est-il suffisamment simple et convivial pour séduire le plus grand nombre ? J’en doute. Il existe des millions d’utilisateurs de Netvibes car le bénéfice de ce service est immédiatement perceptible (on bouge des boîtes, on ajoute des widgets…). Mais vous devez bien avouer que l’expérience d’utilisation de Facebook est plus que troublante : trop d’applications, trop de termes jargonneux, trop de complexité.

Là encore j’ai *beaucoup* de mal à adhérer à ces idées. Quand je vois le mauvais niveau en informatique de certains amis (et de même pour leur niveau d’anglais), et que je retrouve ces gens inscrits sur Facebook avec un profil parfait, etc… Je me dis : mouais , ça serait trop complexe mais ils sont inscrits dessus ?

Et de comparer ça à Netvibes qui est quand même un outil très geek sachant qu’utiliser Netvibes implique de comprendre le fonctionnement des RSS.. un peu étrange non ?

Bref. Je plaisante bien sûr avec mon titre (mais c’était un clin d’oeil aux titres de Frédéric) mais je trouve que c’est dommage de faire un si long billet qui aurait pu être plus court mais plus précis et plus réfléchi sur quelques points.

En tout cas j’aimerais bien votre avis sur son billet. Suis-je dans le faux ou il est à moitié bien écrit ?

17 commentaires

  1. Je pense qu’il n’a pas tout à fait tord. Beaucoup ont du mal à comprendre l’intéret des réseaux comme facebook. Myspace, tu as une page visible par tous, entièrement personalisable. Fun. Facebook, il faut être un contact de la personne pour voir son profil, auquel on ne peut que rajouter des blocs. Moins fun. C’est aussi pour ça que beaucoup aiment copain d’avant ( maintenant entièrement gratuit ) : c’est simple, on retrouve tout de suite les inscrits avec qui on était en classe.
    Pour netvibes et les rss, le coté pratique lui est très facilement compréhensible et, par exemple, mes parents qui sont très loins des technos ont chacun leur page iGoogle avec quelques flux ( et je ne les ai pas aidé 😉 ). Donc je pense qu’il n’a pas totalement tord, même si les courbes de progression de facebook sont impressionantes, et que c’est un formidable outils de communication et de networking.

  2. J’adore Facebook, je m’y amuse beaucoup mais c’est pour moi un effet de mode qui explosera d’ici quelques mois quand tout le monde se sera fatigué de l’exclu alors qu’ailleurs existera la même chose en mieux parce que les développeurs auront plus de moyens…
    Ou alors il faudrait que Facebook subissent une véritable évolution, un nettoyage ergonomique en règle.

  3. Pour ce qui est de Facebook, je n’aime pas, mais pour d’autres raisons. Pour ce qui est du design, la première fois que je suis arrivé sur la page d’accueil, j’ai cru que je m’étais trompé de site… A côté, Netvibes c’est vraiment classe, super simple… Mais ça n’a pas le même usage!
    J’ai également un gros problème avec les Myspace car, outre le fait que beaucoup s’amusent à faire un template à vomir, c’est que (enfin d’après ce que j’ai compris), à la base, Myspace c’est pour les artistes, et en particulier les musiciens. Et là où on voit que les reseaux sociaux sont un vrai phénomène de mode (car les Skyblog ça se limite aux blog, presque personne ne se sert de la page type réseau social), c’est que tout le monde (et surtout les skyblogueux), s’amuse à créer son Myspace et à ajouter tout le monde et n’importe qui (certains anti-sarko ont sarko dans les amis…)
    De ce fait, si une version française (car c’est la francisation de Myspace qui à fait ce qu’il est devenu ici) de Facebook venait à apparaître, les Myspace deviendraient « has been », et tout le monde se créerait son profil facebook. Pour ce qui est de la difficulté, faut pas croire, ils sont pas si bêtes, faut juste que ça soit en français, c’est tout!

    Donc je dirais que je suis « ni pour, ni contre, bien au contraire » 🙂

  4. Comparé a bcp je pense réellement qu’il y a un avant et un après facebook. Facebook change completement l’expérience utilisateur, que ce soit la gestion d’événement, les groupes, les photos et leur tags, la customisation non pas des couleurs mais du continu, la multitude de connexion entre profils. Je n’ai jamais eu une communauté qui s’est developpée aussi vite, j’ai retrouvé des dizaines d’anciens camarades… Disparaître dans quelques mois ? Je n’y crois pas. Ça ne fait que commencer…

  5. Pour le coup je rejoins Fred : facebook semble – pour le moment ? – être utilisé par des personnes coinçés devant un ordi à leur bureau / leur fac.

    Facebook démocratise le principe de présence en ligne : mes potes s’inscrivent à tour de bras alors qu’ils n’ont pas créé de blog ou de page myspace.

    Le pire c’est qu’ils croient que leurs données ne sont lues que par leur potes…

    Heureusement, tous, sans exception, voient facebook comme un jeu en ligne, un passe temps sympa. That’s all.

  6. Bizarre, j’ai l’impression de ne pas avoir fini mon commentaire précédent… Suis dans les choux ce matin…

    Tiens pour la peine, je reposte ci-dessous le commentaire fait chez Fred. Ca trolle un peu, mais ça repose…

    à propos de beacon :
    http://www.chouingmedia.com/blog/20071109/cedric_chouingmedia_is__surtout_ne_bougez_plus/

    Dans facebook, on y met ce qu’on veut. De mon côté je suis étonné par le taux d’adoption de mes potes pour qui il s’agit de la première expérience de visibilité en ligne. Ils n’avaient pas créé de blog ou de page myspace, ils se retrouvent sur facebook.

    Par contre, tous me disent que c’est un jeu de rôle en ligne. Celui qui gagne l’estime des potes est celui qui crée le groupe le plus con.

    Je n’utilise pas plus facebook que ça parce que :
    . j’ai un blog, un ziki, un compte flickr, youtube, etc
    . je m’en carre d’etre transformé en zombie (et, au risque de paraitre pédant, je n’ai pas le temps !!)
    . je trouve que ce site n’a vraiment aucune éthique, là où google en a déjà peu…
    . je veux utiliser une plateforme sur laquelle je décide *exactement* qui voit quoi. C’est ce que nous essayons de créer avec webjam.com

    Facebook reste un très bel outil pour déconner, mais cela s’arrête là. Les personnes sur facebook semblent etre pour beaucoup des personnes coincés devant leur ordi au boulot. Je suis devant mon ordi, mais je n’ai pas le temps de jouer.

  7. Je partage l’avis de Fred Cavazza sur certains points, j’ajouterai que je trouve Facebook de plus en plus bordélique avec toutes ces invitations d’applis plus inutiles les unes que les autres. Il manque aussi une vraie distinction entre les vrais amis et les amis « virtuels ». Bref, après des mois d’utilisation, j’ai vu le phénomène s’accentuer mais comme le dit Boris, ce n’est qu’un effet de mode. Sur mon campus, tout le monde n’a plus que Facebook à la bouche, jusqu’à qu’un autre réseau social n’arrive… Je ne vois pas la folie Facebook durer dans le temps… à moins d’une grosse évolution

  8. +1 pour l’ergonomie de facebook (pas évident a l’utilisation, du moins au départ, manque le click n drop).

    +1 pour le bordel (trop d’appli, c’est fouilli)

    +1 à ceux qui dise que sa ne durera pas dans le temps, on est deja dans « l’effet de mode », comme le dit Fred  » a la second life ». Un effet de mode c’est tjrs ephémere…

    -1 Pour les ceux qui acheterons de actions, faut mieux preter de l’argent a Kiva.org^^

  9. Je suis d’accord avec lui sur l’aspect de l’interface de Facebook qui est inutilisable. Ma chérie qui adore skyblogs et son style, n’a rien compris commment se servir de Facebook et n’y retournera pas et fait parti des membres inscrits mais qui n’y vont jamais. A quoi sert d’abord beaucoup de membres qui ne reviennent pas ?

  10. Le post que tout le monde avait envie de faire hier…

    Ceci dit, le post de Fred a eu le mérite de créer le débat !
    On peut ne pas être d’accord avec ce qu’il dit (comme moi) mais son post a le mérite d’exister.

    Concernant l’effet réseau de Facebook, je pense que le prochain réseau social qui le détronera n’est pas encore en phase de conception : la cible des étudiants est la plus pertinente possible car :
    – ils quittent leur fac et basculent dans le monde du travail où ils viralisent leurs collègues
    – ils ont besoin d’outils collaboratifs sur leurs campus
    – ils sont ouverts au changement et à l’innovation

    Bref, le prochain réseau social qui voudra faire mieux que FB devra mettre la barre très très haut en terme de fonctionnalités / usabilité / viralité… c’est pas gagné.

    R.

  11. Simon : dans ce cas chapeau 🙂 Je trouve plus difficile d’expliquer les RSS à des gens « normaux » que d’expliquer Facebook. D’ailleurs en général Facebook y a même pas à leur expliquer ils s’inscrivent tous seuls.

    Boris : ça je suis d’accord, il est probable que très rapidement les gens s’en lassent; il n’y a qu’à voir la déferlante de messages que l’on reçoit chaque jour c’est une horreur

    Cédric : hmm je suis plutôt d’accord avec toi notamment sur leur éthique douteuse

    Vinz : je n’ai pas de talents de marabout on verra 😛

    Reyvax ; hehe en faite quand tu t’inscris à facebook , toutes les applis ne sont pas affichées donc je trouve ça acceptable. Par contre il est vrai que certains profils perdent en lisibilité à cause de leurs 150 applis

    Wynfo : je suis sur que le jour où elle verra passer un mail avec le nom d’une connaissance qu’il l’a ajoutée elle y retournera 🙂

    Rom1 yep, c’est bien de savoir créer le débat surtout qu’il y a des points vraiment pertinents dans l’analyse. Comme tu dis concernant la cible c’est très fort car ils ont touché les étudiants et ça c’est propagé à une vitesse dingue chez les adultes aussi

  12. Bon je vais aller à l’encontre de la plupart des commentaires, je trouve le post de Cavazza assez bidon.

    Par exemple la comparaison qu’il fait entre FB et les autres services en terme de chiffre ne démontre rien, tous les services cités (myspace, msn, etc. étant beaucoup plus anciens que ce dernier)

    Sinon pour répondre un peu à tout le monde, au niveau des applis inutiles / invitations chiantes etc. On est pas obligé d’accepter hein 😛

  13. Je dit que netvibes ou facebook sont pas simple les deux.
    Quand je vois des boulets qui ne savent pas s’inscrire sur un forum je me dit que Facebook c’est la meme. Et sachant qu’en parlant de ces boulets y’en a énormement que je connais (dans ma classe de pas geek ><).
    Meme en cours d’informatique un mec renomme son fichier et supprime l’extension il etait perdu, j’ai du lui remettre l’extension…

    En maths tout a l’heure j’avais une conversation avec un gars et j’ai sortit netvibes sans faire expres. Je lui est expliqué le principe en essayant d’etre le plus clair possible sauf que apres il me sort : « C’est quoi un flux RSS? ».
    Donc c’est sur que netvibes faut connaitre.

    Je suis pas un utilisateur de facebook je suis juste inscrit par curiosité, mais j’ai trouvé ça simple normal, je commence a avoir l’habitude des inscriptions a divers site, mais bon tout le monde ne l’a pas….

    Bon en meme temps ce n’est qu’une experience de mon coté, je suis quand meme dans une classe ou ce sont des gens qui ne s’interessent pas à l’informatique ou tres peu (MSN et Skyblog c’est le maxi pour eux).
    Quand on fait de l’informatique en classe j’ai l’impression d’etre un dieu ;p

  14. Fred Cavazza écrivait il me semble il y’a quelques temps un billet « Pourquoi je ne crois plus en Second Life ? », et pourtant, je l’ai entendu quelques mois plus tard sur BFM en train de venter Second Life… Faudrait savoir…
    Sinon pour Facebook, j’attends depuis un mois qu’ils ajoutent mon lycée, « à la prochaine extension de réseau » disent ils ;-).

  15. Je pense que tu passes effectivement un petit peu à coté.
    Comme il l’explique le titre est provocateur mais dans le fond, ce dont il doute, c’est le modèle pub de Facebook et explique que le tapage qui est fait autour n’est pas forcément justifié.
    J’aurais un peu plus nuancé mais sa note n’est pas dénuer de sens, loin de là

  16. Ah oui alors la j’avoue qu’il raconte un peu n’importe quoi…

    comparer facebook avec netvibes… mais n’importe quoi.
    Netvibes cible les plus « geeks » d’entre nous… à savoir ceux qui savent et qui utilisent les flux RSS. Donc les bloggeurs ou gros lecteurs.
    Quand j’ai commencé à blogger je ne savais meme pas ce que c’etait (alors que j’étais deja sous dotclear).

    Facebook vise la masse. je veux dire tous mes amis sont dessus (filles comme garcons) alors qu’ils ne connaissent mais alors absoluement rien en informatique. C’est tout juste si ils savent ce qu’est un wifi, et faire la difference en hardware et software.

    Donc desolé mais la, il est bidon.
    Et oui facebook, tu peux avoir une page propre, claire, et bien rangée, et ce facilement.
    Comme ta chambre, des gens la range, d’autre ont le bordel.

    Et sinon pour le point sur les friends.. j’en ai environs 200, je les connais tous (soit par le web, soit irl. Si quelqu’un que je ne connais pas veut m’add, je refuse, that’s it).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *