10 commentaires

  1. To « switch » or not to « switch » ? That’s the question; En tout cas, cher Gonzague, il faut que tu prennes en considération les quelques conseils suivants, venant d’un Macuser de 10 ans:
    D’abord, il y a plein d’inconvénients à switcher : les virus ne marchent pas, le système plante (presque) pas, on le réinstalle jamais… Un Mac, c’est pour ceux qui veulent se servir et utiliser un ordinateur au quotidien, sans devoir tout “tweaker”, ni “tuner”, ni “personnaliser”.
    Windows, c’est pour ceux qui aiment “faire de l’informatique” : installer tout et n’importe quoi, des bétas, des patchs, de mises à jour de driver, “optimiser” jouer dans la base de registres, défragmenter, supprimer des dll, planter Windows, tout perdre et tout réinstaller, et recommencer.
    Macuser depuis 10 ans

  2. J’avais mis le meme fond d’écran sur tous les ordis que je passé avant de switcher !!! Ca fait maintenant 9 mois, et je ne me revoie pas re-switcher pour Windows (Linux à la limite)

  3. Oula Gonzague c’est de pire en pire là 🙂

    J’ai bien peur que l’effet Luxembourg (et non pas l’effet Axe :p) agrave les choses lol

  4. Perso je teste en ce moment même Léopard 😉
    Et wouh c’est joli pratique fulgurant. Je rajoute des mots après si j’en trouve.
    Evolution plus que révolution, c’est certain, mais ca reste une jolie avancée.

  5. Moi je me rappel avant de switcher mon Windows XP avait le fond d’écran de Mac OS X, un thème Aqua, un Dock… :-p

    Et quand le vrai Mac est arrivé… *love* *love* je ne sais même pas comment décrire le truc *love* magic !

    Gonzague, tu va t’éclater !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *