Prise en main : LG Optimus 3D

On met de la 3D partout maintenant : dans les TV, dans les consoles de jeux, dans les céréales .. et dans les téléphones. Le LG Optimus 3D ne fait pas exception à la règle avec..un prix d’achat « nu » plutôt raisonnable.

Action :

Dans son bidon :
– un écran 3D 4.3″ fonctionnant sans lunettes, définition 480×800 pixels
– deux appareils photos 5 megapixel (pour filmer et prendre des photos en 3D – filme en 1080 en 2D)
– un port HDMI qui gère du coup la lecture de contenu 3D sur une TV 3D
– 168 grammes (oui c’est lourd)
– Android 2.2.2 :-/
– 8 Go de mémoire interne et emplacement microSD
– Processeur Dual Core 1 Ghz
– Radio FM

Achat :
Environ 360 euros sur Amazon

10 commentaires

  1. Ah oui 2.2.2 ^^
    Je pense que l’on peut amplement se passer de cette bricole , et comme tu dis est ce que ce n’est pas juste un téléphone produit pour  dire « regardez on peut le faire  » quand on voit les détails abondants dédiés au menu 3D .
    Et niveau batterie , la 3D ? ;D

  2. Outre le fait fait que ce bazar soit d’une laideur ahurissante & du côté gadget totalement inutile de la 3D (ça doit faire une belle jambe de faire des photos/vidéos en 3D sur son tel…au 90% qui n’ont pas de TV3D et qui n’en auront jamais vu que le truc est quasi mort-né), je me dis que la fragmentation d’Android & les MAJ au bon vouloir des opérateurs et/ou constructeurs c’est quand même une bien belle saloperie.

    A l’heure ou ICS commence à pointer le bout de son nez, ceux qui voudront en profiter sur autre chose qu’un Galaxy Nexus devront bidouiller…ou attendre en espérant une hypothétique mise à jour ; vraiment génial pour l’écosystème…

    C’est là où on voit que la pénétration d’Android, c’est aussi largement une vaste plaisanterie ; derrière les chiffres faramineux des activations se cachent des pelletées de dumbphones+ & de produits médiocres comme cet Optimus 3D – cédés à pas grand grand choses avec un forfait – qui ne connaitront aucune mise à jour & dont les utilisateurs n’achèteront pour la plupart jamais une seule application sur le Market.

    Alors oui le modèle économique derrière est surement rentable (pour Google essentiellement) mais en terme d’environnement pour les utilisateurs – les vrais, pas les trois pelés qui expliqueront que blablabla avec cyanogen, blablabla c’est propre, ouvert & j’en passe – l’expérience laisse quand même sacrément à désirer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *