Quel avenir pour les fabricants de GPS autonomes ?

TomTom
image piquée sur lepoint.fr

Mon téléphone a un GPS intégré. Certes il est assez haut de gamme mais ce qui est haut de gamme aujourd’hui sera dans les moins haut de gamme demain.

Mon téléphone a un logiciel de guidage, un système de tracking GPS pour le sport et tient dans ma poche. Mon téléphone peut me donner les instructions en synthèse vocale, exporter les cartes sur mon PC.

La seule différence qu’il a d’un GPS autonome comme un TomTom ? C’est essentiellement la taille d’écran.

Maintenant prenez un iPhone ou tout autre téléphone dont l’écran est grand et tactile, mettez un GPS potable dedans. Quel est l’intérêt du coup d’avoir un GPS autonome ?

Est-ce que les fabricants de GPS ne devraient pas commencer à se tourner sur des solutions de licence et / ou de collaboration avec les marques automobiles pour finir par développer uniquement l’aspect logiciel et interface qu’ils maîtrisent fort bien ?

A votre avis, c’est quoi l’avenir des fabricants de GPS autonomes ? Le GPS de niche (pour le motard, le cycliste, le chauffeur routier) ?