Qu’on arrête de me dire que les blogueurs doivent être considérés comme des journalistes

A la manière de Laurent, j’ai envie de citer un extrait d’article que j’ai trouvé génial ce matin

Pour ces raisons -liste non exhaustive-, pitié je vous en conjure, qu’on arrête de me dire que les blogueurs doivent être considérés comme des journalistes quand 98% ne savent pas construire une phrase syntaxiquement correcte et passent par toutes les couleurs de la dernière palette d’ombres à paupières Chanel quand on leur demande de compter en signes.

Aussi j’aimerais bien savoir depuis quand tenir un espace virtuel qui n’est rien d’autre qu’une vitrine de notre nombrilisme à tous confère des compétences journalistiques.

A ce titre j’ai déjà testé pas mal de métiers :

Je pratique l’auto-médication, ça fait de moi une Docteur Quinn femme médecin. Tu as mal à la tête? Prends un Doliprane, ça fera 21€ en cash merci. Tu me feras le plaisir de ne pas te plaindre de la taxe participative.

Je pratique la protestation et je défends mes convictions mordicus : « siiiii je te dis que ces bottes sont magnifiques, signe le chèque! » Ca fait de moi une avocate. Je ne m’auto réclame même pas 2000€ par plaidoirie. Que de bonté.

Je prends des décisions impartiales. Je demande à mes nièces de finir leurs légumes avant de quitter la table, cela fait de moi une très bonne juge. Silence ou je fais évacuer le blog.

C’est écrit par Je ne me plains pas, je constate et c’est lisible ici. Le style est .. comment dire .. brillant 😉

24 commentaires

  1. Je suis pas d’accord.
    La différence entre les journalistes et les blogueurs, c’est que la proportions de nuls est plus élevés chez les journalistes, car qu’on le veuille ou non, personne ne considère les 98% cités dans ton textes comme des blogueurs …

    (oui troll inside, mais réflexion aussi. En clair mon idée est : comme la définition de blogueur est floue, on ne considère souvent comme blogueur que ceux qui sont meilleurs que les journaleux)

  2. @oGhu : ou vois tu un rapport à l’argent ?
    @cr0vax : c’est pas mon texte 😛 moi je le cite plutôt pour l’humour avec lequel il est écrit j’adore
    @Julien : hmm non … Il y a deux types de journalistes : les vrais, les bons et puis …. le reste 😀

  3. Mouai…

    Pas complètement d’accord.
    J’veux dire, aujourd’hui on voit tellement de merde dans les journaux (cf niveau habituel du 20h de TF1… PAR EXEMPLE) que la proportions de grosses merdes parmis les journalistes est imposante.

    Ensuite, sur le nombre de bloggueur qui rapportent de l’information (donc on vire tous les kikoolo de Skyblog/SKyrock & co) sans la re-copier sur un autre bloggueur ou un journal (donc la il reste plus grand monde), hé bien on arrive à une proportion importante de bloggueurs qui sont de pas trop mauvais journalistes.

    Ben oui, tout est dans les proportions : tous les gens qui écrivent dans tel ou tel canard sont des journalistes, alors que tous les gens qui ont un blog ou une page web ne sont pas des bloggueurs (re-cf kikoolol qui montrent les photo de lui et de son crew à Panam quand il danse la tecktonik) !

  4. j’abonde dans ce sens… pourtant nombreux sont les blogueurs qui pensent être journalistes mais qui bafouent très souvent toutes les règles de déontologie, de recoupement des sources ou encore de respect de la vie privée…

  5. C’est un faux débat comme il en existe beaucoup dans la « blogosphère ».
    Je ne sais pas qui a dit que les blogueurs doivent être considérés comme des journaleux mais il / elle se plante 🙂

    cr0vax : La définition de blogueur comme étant « une personne qui tient un blog » ne me parait pas floue :mrgreen:

  6. Moi, j’en ai rien à faire. Dans le sens où tant mieux si y en a qui arrive à croire qu’ils valent autant qu’un journaliste, c’est beau l’espoir tout ça, blabla.

    ‘fin bref. OSEF quoi.

  7. Allez, pour une énième fois, recommençons à cracher sur les journalistes. Je ne comprends pas le problème qu’ont certains blogueurs contre eux (cf certains com). Ce n’est pas parce qu’on n’aime pas le ton de tel ou tel journal que ça fait d’eux des mauvais dans leur profession. Il ne faut pas oublier que les journalistes suivent une ligne éditoriale, ils ne sont jamais totalement libres ce qui est tout à fait normal.
    Ce que je constate, c’est qu’apparemment les blogueurs aiment recevoir un accueil privilégié qui les assimileraient à des journalistes lors d’évènements organisés par les Relations Presse. C’est un fait. Les blogueurs conviés prennent des notes mentalement ou sur papier pour ensuite faire leur compte-rendu sur leur blog. Personnellement, je trouve que c’est un réflexe qui s’apparente beaucoup à ce que peut faire un journaliste. La différence viendra du ton du billet, du talent d’écriture (sans parler de l’orthographe) ou non, de l’approfondissement du sujet traité, du travail de comparaisons avec d’autres services / produits.
    Alors certains pensent certainement, que des blogueurs excellent comparés à… par exemple un pigiste AFP ou un journaliste de Télé Poche. Ne comparons pas ce qui n’est pas comparable. On a tendance à oublier que journaliste, c’est un VRAI métier.

  8. Prendre les blogueurs pour des journalistes c’est comme prendre Wikipedia pour une vraie encyclopédie.

    Ne vous y méprenez pas, par contre. Je n’ai pas dit que Wikipedia ne soit pas une source faible d’information : tout comme un blogueur peut être un bon journaliste on trouve de superbes articles écrits par des gens compétents sur Wikipedia. C’est juste que chez l’un comme chez les autres la qualité, et la vérité tant qu’on y est, ne sont pas garanties ; c’est aux lecteurs de faire le tri.

    Le seule problème c’est que pour ça il faut des lecteurs intelligents, et ça c’est encore plus difficile à trouver qu’un bon blog ou un article de qualité sur Wikipedia.

  9. Les journalistes ont peur, la blogosphère prend une part plus qu’importante dans l’information et les médias, je crois que c’est là qu’est la crainte. Après, il y a de très bon journalistes comme il y a de très bons blogueurs, il y a de très mauvais journalistes comme il y a de très mauvais blogueurs. La blogosphère a apporté une nouvelle façon de voir l’information, une façon plus conviviale, peut-être (je dis bien peut-être) moins hypocrite (pas toujours sur), enfin bref, une façon différente d’envisager cela.
    Après tous les blogueurs ne sont pas des journalistes, ne cherchent surement pas à se présenter comme journalistes, et ne peuvent pas le faire. Les blogs persos n’ont surement pas la conviction de remplir cette fonction. Après, je ne sais pas comment tu vois ton blog Gonzague, à chacun de se faire son avis.

    @Angele : je ne crache ici surement pas sur les journalistes, ce que je ne veux pas c’est que les blogueurs soient dévalorisés. Chacun à sa place, chacun n’a pas les même convictions et le même but, chacun a son lectorat, tout doit bien aller comme ça 😉

  10. Tiens tiens. Merci Gonzague.

    J’aime beaucoup la remarque de je-ne-sais-plus-qui-j’ai-la-flemme-de-chercher, prendre les blogueurs pour des journalistes, c’est prendre Wikipédia pour une vraie encyclopédie. Malheureusement beaucoup de gens prennent Wikipédia pour une vraie encyclopédie, si vous voyez où je veux en venir.

    Pour répondre à je-ne-sais-plus-qui bis, certes il y a des journalistes de talent discutable, mais EUX sont journalistes. Contrairement aux blogueurs, qui devraient arrêter de penser qu’ils sont des relayeurs d’infos. Le melon ça va bien deux minutes.

    Une place pour chaque chose, et chaque chose à sa place, celle des blogueurs n’est pas de remplacer les médias d’information, surtout quand on voit la façon avec laquelle ils manient les sources (mal)

    J’envoie mon petit papillon de lumière sur ce.

  11. J’adore que j’arrive à t’inspirer

    haha
    quant à l’article : il faut courir sur le blog de Monsieur Laaaaaam (surtout pour la première partie de son post  » blogger avec plaisir »)
    😉

  12. @John : la définition de blogueur n’est pas floue ? Allons, quelle différence fais-tu entre un site d’actualité tenu par des journalistes qui gère les trackback, les commentaires et les flux RSS, et un site d’actualité tenu par des blogueurs qui gère les trackback, les commentaires, et les flux RSS ? Et quelle différence avec un blog tenu par un journaliste qui gère [blablablabla] et un blog tenu par un blogueur qui gère [blablablabla]

    Je suis bien curieux de lire ta réponse pour voir …

    Aujourd’hui, quelle est la différence entre techcrunch et internetactu ? soyons sérieux, la définition d’un blogueur est floue parce que la définition d’un blog est floue.

  13. @Angele : Ce qu’on a contres les journalistes ?
    * les erreurs gravissimes
    * les mensonges
    * les retouches d’images (AFP, Reuters)
    * …

    Ca s’appelle l’incompétence.

    Bien sûr, tout le monde n’est pas comme ça chez les journaleux, mais ceux qu’on lit le plus le sont

  14. @cr0vax : « quelle différence fais-tu entre un site d’actualité tenu par des journalistes qui gère les trackback, les commentaires et les flux RSS, et un site d’actualité tenu par des blogueurs qui gère les trackback, les commentaires, et les flux RSS ? »

    Les personnes tout simplement : l’un est tenu par des journalistes (dont c’est le métier) et l’autre par des passionnés qui n’ont forcément pas la même approche que les premiers cités (en terme de traitement du sujet, d’objectivité et d’approche métier)

    « Quelle différence avec un blog tenu par un journaliste qui gère [blablablabla] et un blog tenu par un blogueur qui gère [blablablabla] »

    A peu près le même principe : tu prends le blog de Tata Rachel qui te décrit comment préparer des boulettes de viande et tu prends un site de cuisine (ou de restaurant ou de cuisinier) qui traitera cette même information d’une façon différente … parce que l’approche métier est prise en compte.

    La raison qui fait que nos avis diffèrent est peut être je n’ai pas subi de traumatiMse de la part des journalistes (je dis ça quand je vois ta réponse à Angele :mrgreen: )

  15. Uhuh 😀 Pas de traumatisme, je te rassure, mais c’est vrai que le coup de la guerre du liban et des montages photo pour montrer Beyrouth entièremment ravagé, alors qu’un seul immeuble brulait sur la photo originale, j’trouve ça un peu gros, surtout que quand AFP et Reuters ont fait des excuses publiques, il ne s’est trouvé personne en Europe pour en parler.

    Tu parles d’approches, mais honnêtement, en France ça peut faire une carte de presse mais pas un journaliste. En France un journaliste c’est quelqu’un qui a été en école de journalisme. Et c’est pas le cas de tout les types qui écrivent dans les journeaux et en particulier dans la presse spécialisée (Hi-Tech, finance, politique, etc.) on demande souvent à des experts du métier d’écrire des articles. Lesquels ont une approche différente mais savent infiniment plus de choses aussi. Et honnêtement, c’est pareil sur les blogs. Il y a des spécialistes de certain sujet dont personne ne renie la compétence, ni la déontologie ni rien, tout simplement parce que c’est exactement le même genre de personne que tu liera dans ton journal.

    Exemple : http://tech.youvox.fr/
    Site d’actu, ou blog ? Selon la définition que tu viens de donner, c’est un blog. Pour moi c’est un site d’actu.
    Generation-NT.com, site d’actu ou blog ? Selon la définition que tu donnes, c’est un blog.
    Rue89.com, site d’actu ou blog ? Site d’actu. Quelle différence avec GNT ou Youvox ? A part la thématique, franchement … rien

  16. Tout à fait d’accord, les bloggers ne sont pas des journalistes. Mais ça ne doit pas nous empêcher d’appliquer leur déontologie même si eux ne le font pas tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *