Gonzague Dambricourt

Blog perso d'un garçon curieux qui parle dans son sommeil

Publié le par Gonzague Dambricourt


Hé c'est le moment de revenir sur la charte qu'Heaven avait notamment annoncé dans Geekement Correct (j'en parlais ici).

En voyant le billet de Versac à ce sujet je me suis rappelé que je souhaitas en parler . Tout simplement pour suivre ce qu'il en est de cette fameuse charte 🙂

Voici le texte de la charte :

Dans le cadre de ses activités auprès des communautés, des sites personnels et des blogs, h e a v e n a mis en place une charte interne de bonne conduite pour travailler avec les influenceurs du net dans le respect et la confiance de chacun. Cette charte a été conçue et rédigée avec l’aide d’une dizaine de blogueurs consultés pour l’occasion.

Les engagements de l’agence h e a v e n auprès des influenceurs :

le respect : respecter la neutralité, l’authenticité et la ligne éditoriale des blogueurs avec qui nous travaillons,

la transparence : refuser toute implication de l’agence dans la publication de faux articles, commentaires ou témoignages sous quelque forme que ce soit,

la confidentialité : garantir la confidentialité des informations en notre possession concernant leur site/blog ou leur personne. Il en va de même de leur image lors de soirées filmées et photographiées,

la disponibilité : mettre à leur disposition les outils leur permettant de rester en contact (direct) avec nous ou (indirect) avec nos clients, que ce soit le mail, la messagerie instantanée ou le téléphone et leur assurer une continuité de la relation après l’opération,

l’intégrité : privilégier le prêt de produits dans le cadre de tests et, si possible, offrir à ces produits une seconde vie dans un cadre caritatif,

la valeur ajoutée : leur proposer les opérations le plus en affinité avec leur ligne éditoriale et leurs attentes.

Les attentes de l’agence h e a v e n par rapport aux influenceurs :

la transparence : ne tromper personne sur l’origine de vos articles, citer vos sources et indiquer les copyrights le cas échéant,

la sincérité : nous informer en toute sincérité si une opération ne vous intéresse pas ou modérément,

la précaution : nous restituer les produits prêtés en bon état,

l’expertise : éviter de « copier-coller » intégralement le contenu d’autrui ou d’un communiqué de presse lors d’un test : si nous nous adressons à vous, c’est que votre angle éditorial, votre expertise, votre point de vue nous intéressent.

Sans oublier le respect et la courtoise entre chacune des parties
www.heaven.fr

Alors là, dites que je fais mon gros chieur ou non mais il y a plein de choses perturbantes... :

1) Le titre "Charte de bonne conduite" : ... je pense que ça sonne trop "allez les enfants on vous prend par la main, si vous n'êtes pas sages c'est la fessée" ... Un titre comme "Charte des relations agence-blogueurs" était moins sexy mais plus approprié. Peut-être.

2) L'utilisation du mot "influenceurs": Heaven nous rabat les oreilles avec le fait que l'influence ne veut rien dire mais ils l'utilisent dans leurs documents et leur régie porte le nom Influence 😛
3) Faites ce que je dis mais pas ce que je fais : le fait de donner des produits existe depuis longtemps (que ça soit chez Heaven ou dans d'autres agences, sociétés, marques). J'ai l'impression que certains arriveront à avoir des prêts "longue durée" (lire : on te le donne tant qu'on ne te le réclame pas) tandis que la majorité auront des prêts courte durée (7 à 14 jours).
4) Une initiative menée sans concertation avec les autres agences : peut être que BuzzLemon, Tribeca, BuzzParadise, Rumeur Publique et tant d'autres auraient pu apporter quelque chose à cette charte. Ici j'ai l'impression que c'était surtout l'occasion parfaite d'envoyer un communiqué de presse "on est les seuls à le faire" et donc d'obtenir une certaine couverture média (stratégie compréhensible néanmoins).

Bon et puis tant qu'on parle de communiqué de presse, celui-ci est tout simplement fantastique. Rien que par le titre qui est la 2nde explication au nommage de mon billet : heaven crée une Charte de bonne conduite contre l'abus de certains blogueurs.

"Bonjour , police blogosphèrique, nous venons de constater une infraction au code de conduite de la blogosphère, mettez les mains sur le capot de votre WordPress et remettez-moi vos logins"

Le petit paragraphe qui suit fait aussi son effet :

Pour optimiser la pertinence de cette Charte, heaven vient d'organiser début février une table ronde regroupant une quinzaine de blogueurs influenceurs (Mry, Fubiz, Le Journal du Geek, …)

Pourquoi fait-il son effet ? Car (et je n'ai rien contre eux, je les apprécie même, je reçois aussi des produits et considère donc que je ne suis en rien meilleur ni plus "blanc" que les autres) les blogueurs "influenceurs" (encore ce mot , il se glisse partout le vilain) en question font partie des gens qui reçoivent des produits par les agences. Et sérieusement est-ce bien crédible du coup ?

La charte est téléchargeable ici , le communiqué de presse ici

Mon avis ? Si l'idée est bonne à la base, elle me fait cependant penser au serment que font les journalistes et il nous a récemment été montré que c'est bien beau les paroles mais y associer le geste semble plus difficile.

D'autre part, aucune concertation des autres acteurs du domaine, c'est assez dommage puisque les agences "s'entendent" bien entre elles et donc que pour un débat plus constructif, impliquer plus de monde dans cette discussion aurait été un signe d'ouverture. J'insiste surtout sur ce point plus que sur le reste.

Enfin, le bon point c'est que cette charte ne peut qu'être améliorée et nous verrons donc sûrement une version plus travaillée voir le jour un de ces quatres matins.

Page actuelle : Gonzague Dambricourt » l'internet, le grand, le vrai » Salut, on est de la police
| Tagged ,