Sauvé par le … skype !

Vous avez un billet pour la Gare de Nantes. A priori c’est bien puisque pour aller intervenir (enfin .. parler quoi) durant un blogcamp à Nantes, c’est une bonne façon de commencer.

Vous avez oublié les billets A/R sur votre bureau. Vous vous faites donc le trajet en speed en vélo pour aller les chercher, courrez faire votre sac à la maison puis jusqu’au métro et ensuite à Montparnasse.

Vous avez de la chance vous êtes quinze minutes en avance.

Zou. un coup d’oeil au tableau des départs. voie 3. parfait. allez on monte. ma place est libre, nickel. Je m’assieds, m’installe.

Un coup d’oeil à la montre ( enfin au téléphone puisque je ne porte pas de montre 😀 ). et là .. oh oh . On roule , il est 15h52, le train devait partir à 16h00.

Question au voisin « c’est bien le train pour Nantes?« . « Ah non nous allons à Bordeaux là« . Ooops.

Bon.. je préviens le contrôleur qui me dit « réfléchissez à votre situation, je repasse toute à l’heure« . Comment ça réfléchissez à votre situation… ma situation est simple je devais être à Nantes à 18h30 mais avec un TGV sans arrêt pour Bordeaux , j’y serai jamais :mrgreen:

Et là la bande de … [cherche un nom] … dix personnes dont l’âge oscille entre 25 et 35 ans… et dont l’âge mental est difficile à estimer tellement il est bas… bref. La bande de connards ( j’étais déjà de bonne humeur , suite à ma légère gaffe ) s’est mise à boire du rhum dans le train.

N-O-R-M-A-L. Puis du champagne. Enfin du mousseux… eh.. pas besoin de payer du champagne pour se bourrer la gueule. On entame (enfin ils..) un « joyeux anniversaiiiiiire » je ne sais qui.

Ok . ça va passer hein? tout le monde soupire déjà.

Isabelle, probablement la plus conne (il faut dire ce qui est) et la plus bourrée d’entre tous traverse la rame en courant pendant que ces a(l)colytes filment la scène avec leurs téléphones. Youhou. Bon ça ne cesse pas si vite que ça en fait. Mais on est des gens patients..

Pendant ce temps là moi je cherche une solution pour rentrer sur Paris dans la nuit et surtout pour pouvoir intervenir quand même au BlogCamp à distance. Les choses sont (presque) bien faites j’avais emmené avec moi une clef 3G « au cas où ».

Le cirque continue, tout le monde piaffe et deux personnes menacent de leur « casser la gueule » (sans jamais rien faire haha… les paroles en l’air) puis faisant tout de même signe aux contrôleurs qui eux sont en sous nombre par rapports aux alcoolos.

enfin. après 3 heures de résistance mentale aux bouffoneries environnantes .. on arrive à .. Bordeaux. Pas vraiment là que je devais aller mais on fait avec !

Zou : on sort l’ordi, la clef 3G, en plein milieu de la gare et hop un petit démarrage de Skype. Apparemment les deux webcams en même temps c’était de trop donc finalement on ne laisse tourner que la mienne.

simon passe les slides de ma présentation que je lui ai envoyé depuis le train pendant que je commente. Bon on sent les regards qui se demandent pourquoi un alien parle de blogs à son ordinateur dans la gare :mrgreen:

Un peu plus de 30 minutes passent, puis vient le moment de récupérer mon billet .. pour Paris et de répondre à deux trois questions rapidement. Puis on réembarque à bord d’un train…

Retour à la maison. C’est vrai que ça vaut le coup non .. Paris -> Bordeaux -> Paris pour 30 minutes de skype

Mes excuses à ceux qui s’attendaient à me voir « physiquement présent » à Nantes, le boulet qui sommeille en moi avait l’air bien réveillé aujourd’hui …