Gonzague Dambricourt

Blog perso d'un garçon curieux qui parle dans son sommeil

Publié le par Gonzague Dambricourt


tu m'as l'air tellement seul et perdu.

tes yeux, un peu dans le vague, tu regardes. ailleurs.
fuyant, comme un animal effrayé, de ta bouche ne sortent aucunes paroles.

prisonnier solitaire, on aimerait te serrer dans ses bras, et par magie, te redonner le sourire.

Page actuelle : Gonzague Dambricourt » la vie » seul et perdu
| Tagged