Techcrunch ou Techtwitter ou Crunchtwitt ?

Petite note rapide mais complètement exaspérée : pour ceux qui lisent TechCrunch.com ( version originale ) c’est moi ou un billet sur cinq nous parle de Twitter ?

J’ai envie de dire… Michael Arrington est bien gentil mais à un moment twitter on s’en fout branle.

« blablabla quelle horreur les downtimes de twitter »
« blablabla quelle infrastructure de merde »
« blablabla oh vous n’avez que trois serveurs ? bouh, nous on est tellement mieux »

(en résumé un billet le 31 Mai, un le 30, un autre le 30, un (enfin si on peut appeler ça un billet) le 25 Mai qui a généré plus de 400 commentaires)

Enfin bref on s’en crêpe le chignon de savoir si Twitter marche ou pas 😀 A se demander si (au niveau US) ils ont encore des trucs à raconter à part ça….

Du coup ça vaut le coup de retourner lire TechCrunch FR qui apporte de + en + de contenu localisé ou différent et de moins en moins de traduit ( et tant mieux )

Allez , ça passera bientôt on ne parlera plus que du fantastique sublime incroyable vénérable iPhone 2 ^^

( ceci était un jeu de la française des jeux coup de gueule passager – oui je n’ai qu’à me désinscrire du flux US de Techcrunch, je sais :d )

Non vraiment … si mon blog est down (lire – dans les choux) , là je comprendrais qu’Arrington fasse un billet à la limite… :X

20 commentaires

  1. Ca nous ferait presque regretter le Web 1.0 cette mise en exergue des services 2.0 « relativement » peu fonctionnels, voire inutiles…

  2. @Ronan : oui. Enfin je ne juge pas Twitter inutile, je juge surtout chiant la fixation qu’Arrington fait dessus, ça tient de l’obsession

  3. En fait l’obsession ne vient pas que d’Arrington… regarde le dernier billet de Mashable France par exemple… Twitter c est le nouveau phénomène, et comme toujours il faut bien taper dessus. Quand c’était Facebook le gros trucs, on cherchait la petite bête.. là sur Twitter la bebete elle est plutôt grosse donc tout le monde s’engouffre dans la brèche…

    Bon dans deux mois on aura un nouveau truc qui arrivera et tout le monde le décortiquera pour dire « là ça va pas »… la perfection n’est pas de ce monde, le monde est loin d’être parfait 🙂

  4. Tiens c’est marant : Twitter est exactement la raison pour laquelle j’ai fait sauter TC US de mon Reader, et que je ne lis plus du tout TC FR.

    Alors, quand je vois qu’un bloggueur connu (même si pas très influent, paraît-il) pense la même chose que moi, ben ça veut dire que je ne suis pas le dernier des cons (et des réfractaires à Twitter).

  5. Je n’aime pas trop Twitter, et je ne vois pas comment il arrive à sortir un billet tous les jours dessus… Les articles doivent être vraiment pourris.
    Perso, je suit TechCrunch FR par RSS, mais je ne lis que certains articles, car les sujets trêtés ne sont pas toujours top top…

  6. Mauvaise nouvelle: on va continuer a parler de twitter ET de seesmic ET de toutes les applications qui nous passionne. C’est pour cela que nous avons créer TechCrunch et TechCrunch France.

    pour ceux qui hurlent a l overdose: sur 2400 billets publies seuls 15 ont ete dedies a seesmic et 20 ont mentionne le nom ou l URL…du calme la tornade…

    Merci Gonzague pour ta note (je reconnais un certain abus sur Twitter mais c’est l’application du moment)

  7. Heu je vais faire un commentaire inutile mais Twitter c’est nul, quand je voit des gens qui disent qu’ils font la cuisine ou qu’ils viennent de rentrer du travail, ont s’en fout un peu quand même ^^ .

  8. Je trouve problématique que techcrunch parle très peu des trucs comme pownce ou tumblr, qui auraient pu être des alternatives à twitter.

    Mais, en ce moment c’est normal d’en parler parce que ces pannes, c’est bizarre, quand même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *