Test : Logitech Harmony One – Une télécommande pour les gouverner tous

Télécommande Logitech Harmony One

Ce weekend j’ai essayé une télécommande .. qu’on m’a envoyé en .. décembre 2010. Ooops. Mais le bon point c’est que 3 ans après, elle marche toujours très bien. C’est la Logitech Harmony One.

A l’époque où on m’a envoyé cette télécommande, c’était la crème de la crème. Par chance, ça n’a pas tellement changé, madame est encore au goût du jour. Alors je l’ai essayée chez mes parents .. qui sans être de grands technophiles .. ont tout de même 6 télécommandes pour leur salon.

Voici donc une petite vidéo.. :

Les plus:
– La base de données immense de Logitech qui fait que peu d’appareils ne sont pas compatibles (et quand un appareil est inconnu en base, on peut apprendre à la télécommande les codes infrarouges)
– L’écran qui permet de créer des scénarios nommables
– Le détecteur de mouvement qui réactive la télécommande quand on la prend en main
– remplace de multiples télécommandes par une seule et allume automatiquement tous les équipements nécessaires très simplement.. puis les éteint une fois non nécessaires

Les moins:
– L’autonomie. Si vous oubliez de remettre la télécommande sur la base pendant trop longtemps.. bon courage
– Le petit délai d’attente quand on prend la télécommande de sa base
– L’impossibilité (sur ce modèle) de commander un appareil caché (= pas directement visible par la télécommande et son infrarouge)
– Quand on a plus de 3 ou 4 « activités » il faut défiler vers la droite sur le petit écran tactile mais ce n’est pas toujours évident.

Plutôt pas mal à l’époque et toujours au goût du jour, la Harmony One est désormais remplacée par deux produits dont un moins couteux et certains la complètent très bien :

– La Harmony Smart Control | 77 euros sur Amazon | Elle mélange une télécommande sans écran ainsi que la possibilité de contrôler le système de son smartphone ou sa tablette). Le tout avec une station WiFi / télécommande radio fréquence et 1 report infrarouge qui permet de commander un appareil caché dans un meuble par exemple.
– La Logitech Harmony Touch | 116 euros sur Amazon | version modernisée de la Harmony One mais sans la station Wifi donc sans la possibilité de commander des appareils « cachés » et via ses appareils mobiles
– La Logitech Harmony Ultimate | 209 euros sur Amazon | elle combine les avantages des deux modèles listés précédemment : la base RF avec deux reports infrarouge, le Wifi pour contrôler les appareils depuis son smartphone ou sa tablette.. Et même des Philips Hue.. ainsi que la belle télécommande avec écran tactile.. mais bon ça coute plus cher.

Deux idées d’alternatives depuis smartphone/tablette:
iRule | Plus que complet .. et peut être un peu compliqué à mettre en place pour un néophyte
Roomie | Qui sait mélanger l’Infrarouge et l’IP par exemple donc commander des Sonos, un système Fibaro, un système Kaleidescape

(du coup toutes mes excuses à l’agence Reflexion Publique et à Logitech .. parfois je ne gère pas très bien les délais)

10 commentaires

  1. C’est un peu confus dans ton article mais pour moi la Harmony Smart Control dispose des mêmes fonctionnalités (y compris Philips Hue) que la Harmony Ultimate sauf qu’elle n’a pas d’écran sur la télécommande et qu’elle ne gère que 8 appareils contre 15.

  2. Je rêve ou mon (long) commentaire a été perdu au moment où j’ai créé mon compte Disqus ????

  3. Je possède une harmony One depuis des années et j’en suis très satisfait. Voici quelques précisions après des années d’utilisation :

    Avantages :
    – le système permet de piloter n’importe quel appareil (télé, ampli, décodeur TV, Apple TV et bien d’autres), en prenant le temps de paramétrer les activités on arrive rapidement à quelque chose de super fonctionnel
    – il devient possible à n’importe qui dans la maison d’utiliser un système complexe. N’importe qui inclut : femme, enfants, invités, …
    – toutes vos télécommandes disparaissent au fond d’un placard et il n’y en a plus qu’une sur la table du salon !
    – permet des choses intelligentes comme : dans l’activité « télé sur le décodeur », les boutons des chaines s’adressent au décodeur, mais les boutons du son s’adressent à l’ampli.

    Inconvénients :

    – ceux que tu évoques dans ton article ne sont pas réels :

    – aucun problème d’autonomie : sans la recharger, la télécommande peut tenir plusieurs semaines… quand elle commence à se décharger elle avertit… et comme il suffit de la poser sur sa base pour qu’elle se recharge… je ne me suis JAMAIS retrouvé en carafe !
    – lorsqu’on la prend de sa base, elle est immédiatement active…
    – l’écran présente 3 activités, ce qui correspond à mon avis à 95% des usages ! Pour moi : 1 – regarder la télé depuis mon décodeur, 2 – regarder un DVD, 3 – regarder l’apple TV. J’ai une 4ème activité (activer la WII) très facilement accessible : il suffit d’appuyer sur la flèche sur le côté
    – la télécommande connait l’activité en cours, mais elle ignore certaines évènements, comme par exemple le fait qu’un périphérique se mette tout seul en veille à partir d’un certain délai (comme c’est de plus en plus souvent le cas sur le matériel moderne, pression ecolo-bien-pensante oblige). Dans ce cas de figure, il faut piloter le périphérique (ce que permet la télécommande) pour rallumer le périphérique et permettre à la télécommande de faire des actions logiques.

  4. Je ne pense pas avoir fait de fausse manip et c’est assez frustrant… ça ressemble plus à un bug qu’à une fonctionnalité non documentée 😉

  5. merci d’avoir retapé le long commentaire 🙂

    Pour les inconvenients, moi je trouve que le délai d’activation de la télécommande (sortie de la veille) est un peu élevé. J’ai essayé la nouvelle version elle est plus réactive.

    Mais globalement oui j’en suis très content

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *