Test : Nokia N900

Nokia N900
ouuh la vilaine photo produit, Gonzy n’a pas pu faire la sienne

Le Nokia N900 c’est un peu « le produit » Nokia de l’année. Voir même de ces deux dernières années. « Does it live up to our expectations?« . Pourquoi ?

Depuis la sortie du N95, Nokia n’a pas réellement sorti de mobile « étonnant ». Ils ont peut être fait des mobiles jolis, puissants et fiables ( E71, E90, N82 ) mais pas de mobile qui apportait quelque chose comme le N95 l’a fait à son époque. L’échec du N97 (qui se vend en masse mais déçoit de nombreux consommateurs) en témoigne.

Bref, voici le N900, ordinateur d’abord, téléphone ensuite. A la croisée des mondes entre l’ancien N810 et un N97. Avec un système d’exploitation différent nommé Maemo.

Je l’ai essayé / pris en main 🙂

Dans ma vidéo je parle de 549 euros « nu » en prix de vente en fait j’ai découvet que ce prix a été revu à la hausse.. à 649 euros.

Points forts
– Maemo (ce qui pourra aussi être un désavantage, la multiplication des systèmes d’exploitation pour mobiles créent une segmentation qui complique le développement d’applications / le limite à certaines plateformes)
– Navigateur web lisant les vidéos Flash
– Bon clavier physique
– Excellent appareil photo
– Bonne gestion de la messagerie instantanée
– Rapidité générale

Points faibles
– Poids
– Taille
– Faible intuitivité de l’interface
– Pas de support des appels vidéo Skype
– OVI, et le manque d’un single sign on

Je le veux !
– Disponible à l’achat pour 649 euros (nu) sur la boutique Nokia
– pas encore vu d’offres packagées Opérateur

Mon avis

Je n’ai pas pu garder le mobile assez longtemps pour vous faire un retour tel que celui que je suis capable de vous faire aujourd’hui sur le Blackberry Bold mais de façon générale : on a un mobile avec une bonne finition, sur lequel j’aurai bien vu Android … mais pour le moment Nokia s’accroche à son système OVI (dont le lancement avait été un échec total et qui tente de rattraper le coup).

Il manque une expérience utilisateur vraiment « géniale » pour convaincre définitivement les utilisateurs ainsi qu’un mobile qui ne soit pas aussi gros et lourd. Contrepartie de cette taille, un écran vraiment magnifique qui – comme sur les mobiles Android – présente des petits « lags ».

Gageons que ce gogo-gadgeto-mobile-computer soit comme le fer de lance de Nokia, l’annonce d’un renouveau. En tout cas la marque tangue encore trop entre Symbian son système phare et Maemo ce qui complique et ralentit les développements chez eux, sans parler du fait que plus ou multiplie les plateformes plus on multiplie les coûts…

Télécharger quelques images
Télécharger quelques images issues de l’appareil

(et comme d’habitude j’ai sûrement oublié des choses n’hésitez pas à les demander poliment ^_^)