Tester un produit ça vous transforme en beta testeur…

La photo j'en suis tout fier :D

Je rentre à la maison tout content, dans les marches un colis UPS. Oh qu’est-ce que c’est?

Ah oui , le lecteur d’empreintes digitales d’Upek que l’on m’a aimablement proposé de tester (d’ailleurs il ne coûte que 40 dollars…pas très cher je trouve)

Je le déballe consciencieusement,je le branche sur l’iMac et puis je télécharge le logiciel, j’installe celui-ci. Je redémarre.

Ah. Plus possible de faire quoi que ça soit. Et là je me dis « faisons appel à notre bon génie Jordan« 

Passage par la console (en mode « Single User », que je découvre au passage). Quelques lignes de commande plus tard et on découvre que le logiciel Upek Protection Suite for Mac (appelé Eikon sur Mac apparemment) fout la merde.

Sympa la console 😀 D’ailleurs le disque dur de l’iMac s’arrête de tourner régulièrement si on n’utilise pas celle-ci. Donc à chaque commande un peu espacée dans le temps il faut attendre qu’il se relance..

Soudainement vous découvrez un aspect tout différent de cet univers graphique auquel vos machines vous ont habitué, retour à un semblant de MS Dos.

Le bon point c’est que Mac OS semble assez résistant et nous avons pu (enfin surtout Jordan) identifier le problème : le fichier « Authorization » fait des siennes et ça crashe le processus loginwindow…. 😀

hmmm que c'est beau

M’enfin. La mésaventure aura permis d’établir que le logiciel ne semble pas sympathiser avec Mac OS 10.5.1 autant qu’on le souhaiterait alors du coup Jordan m’a trouvé les lignes de commande permettant de désinstaller le logiciel à la main 😀

mount -uw /
/Library/Application\ Support/Upek/LoginTool -del
/Applications/Protector\ Suite.app
rm -rf /Applications/Protector\ Suite.app
rm -rf /Library/Application\ Support/Upek
rm -rf /System/Library/CoreServices/SecurityAgentPlugins/UpekAuthPlugin*.bundle
rm -f /usr/local/lib/libbfwrap.dylib
rm -f /Library/Preferences/com.upek.* /Users/*/Library/Preferences/com.upek.*
rm -rf /Library/Receipts/ProtectorSuite.pkg

Et puis pour finir il faut récupérer le fichier authorization sur une autre bécane (je me bénis d’avoir un Macbook Pro) et le recopier à la place du défaillant :

cp /Users/gonzague/authorization /etc/authorization
reboot

Bref. …. A tester des produits vous finissez par devenir beta testeur (ça me rappelle le problème avec le Toshiba Portégé R400 qui ne démarrait pas) 😀 Et hier soir j’ai eu une petite frayeur pour mon iMac même si mes données sont sauvegardées ailleurs 😀