TRON Legacy : coup de coeur !

TRON Legacy : coup de coeur !

Je m’étais fichu une sorte de sale pression avant d’aller voir TRON. Film pour lequel nous sommes bombardés de publicités, de teasers, d’annonces, de choses en tout genre. Dont bien sûr la sortie de la bande originale à laquelle les Daft Punk ont participé dans un style qui n’est pas du tout celui qu’on leur connaît.

En fait la pression n’est pas venue de moi en y pensant bien mais des médias qui me (et nous) touchent d’une façon ou d’une autre au quotidien. Cette présence constante d’un produit (ici le film) nous amène à craindre la déception.

Heureusement j’ai été tout sauf déçu par ce film. Il faut le dire tout de suite le scénario n’est pas le point fort de TRON Legacy.

Le point fort c’est l’image. Cet espèce de monde imaginaire où la lumière a une force folle, et – une fois mixée avec le son – ont réussi à me transporter.

Si vous avez raté une des multiples bandes annonces :

Appréciable que l’acteur de TRON (l’original, de 1982) Jeff Bridges est été appelé à nouveau pour incarner Kevin Flynn à côté de gens un peu plus jeunes comme Garrett Hedlund (27 ans cette année, ça change des 62 de Jeff) qui lui joue Sam Flynn , le fiston de Kevin.

Que retient-on du film ?

-Peut être les deux risques suivants : vouloir donner trop de liberté et vouloir trop contrôler comme le dit Bridges dans une interview
– Quand les Daft Punk font du son avec un style qui n’est pas celui qu’on leur connaît ça choque des gens mais finalement ça marche bien !
– Que la 3D a permis à Jeff Bridges de rajeunir.

Niveau « note » s’il fallait le noter, en comptant le scénario ça serait un 3.8/5 et sans compter le scénario .. alors là on s’approche du 5 :mrgreen:

Bref vous avez compris : j’ai bien aimé. Tout comme j’ai aimé Inception (et tout comme d’autres gens n’aimeront sûrement pas. Les goûts et les couleurs tout ça…) 😉

PS : j’oubliais : vu en IMAX3D , c’est à faire si vous avez ça près de chez vous!

17 commentaires

  1. D’après ce que j’ai compris, la BO n’est composée qu’en (petite ?) partie par les Daft Punk et que Hans Zimmer (et son studio Remote Control) est derrière tout ça.

    En tout cas, j’ai bien envie d’aller le voir. =)

  2. Bien le merci pour cette critique 🙂 c’est ce qui manque de plus en plus au blogeurs ! Enfin on fait avec notre temps !
    Sinon Ouai j’ai 3D dans ma ville, mais esque limage est bonne en
    3D ? (car j’ai ete voir Saw 3D mais la 3D était nul !)
    Merci 🙂 continue comme sa 😀

  3. Zeld : non en France 🙂 (j’étais à Detroit, c’est dans le Michigan ^^)
    Boucot : oui oui d’ailleurs ça ne m’étonne pas trop , c’était marrant d’entre du Eurythmics dans le film (tu verras)

    Sinon j’ai envie de dire :
    Kevin Flynn: The Grid. A digital frontier. I tried to picture clusters of information as they moved through the computer. What did they look like? Ships, motorcycles? Were the circuits like freeways? I kept dreaming of a world I thought I’d never see. And then, one day…
    Sam Flynn: You went in?
    Kevin Flynn: That’s right. I got in.

  4. Mirdyn : oulala tu sais je crois que je suis détesté de quelques blogueurs (musique et cinéma entre autres) parce que je suis invité aux avant premières (comme eux… ) et que ça ne leur plaît pas qu’il n’y ai pas que des gens hypeeeer pointus 😀

    Pour la 3D , oui l’image est bonne mais la 3D n’est pas toujours exploitée , ce qui permet aussi un peu de calme

  5. Merci pour cette critique, dommage que je n’ai pas de 3D au cinéma prés de chez moi, j’irais le voir avec plaisir quand il sortira dans mon cinéma. 🙂

  6. C’était à Ivry ou à Disneyland ? (si tu l’as vu en Imax 3D :p)

    Je me tâte bien pour une avant première moi …

    Je sais pas si tu as vu, mais la société Digital Domain a diffusée (par accident ?) une video de making of de Tron dingue sur vimeo (1080p d’excellente qualité) qui fut bloquée puis supprimée quelques jours après … On en trouve encore quelques traces sur Youtube (en 720p malheuresement)

    http://www.youtube.com/watch?v=uhyScbAZrFs&hd=1

    Mais on voit bien la technique utilisée pour rajeunir Jeff Bridges 😉

  7. Je l’ai vu aussi car il est déjà sorti ici a Tokyo depuis Décember 😀
    J’aurais pu écrire ce billet tellement il correspond à mon sentiment : peur de la déception et puis gros kiff. Image superbe avec un son… a tomber !!

    Le genre de film qui nous fait pousser la porte d’un cinéma plutot que d’attendre le blue ray..

    Côté BOF, tout au long du film, on recconais tout de même bien l’emreinte Daft Punk je trouve. Avec en plus un pas-si-petite apparition de leur part !

    Enfin, GROSSE (comme toujours quoi) perf de Jeff Bridges. Il donne une vrai profondeur a son personage malgré un scénar plutot simple. J’ai beaucoup aimé.

  8. Pour l’avoir vu en avant première en décembre dans un palace parisien qui a une salle de cinéma, je fus decu par la faible épaisseur du scénario et les effets spéciaux pas si spéciaux, voir courant de nos jours (Matrix a su faire mieux il y a dix ans de cela )
    De plus l ambiance et les costumes futuriste ne font plus leur effets comme ils ont su le faire lors du premiers opus 1982 !!

    Cela reste un moment agréable mais non mémorable !

    Il faut reconnaitre que Disney s’attaquait a un film qui gagnait de plus en plus d’aura auprès des geeks d’année en année malgres un faible résultat d’entrée au cinéma face au film E.T. lors de sa sortie nationale

  9. J’espere que ce n’est pas l’imax 3D qui t’a fait apprécié ce film car sinon on est mal barré vu le nombre de salle équipé! ^^
    L’imax 3D est réelement mieux que le 3D des autres cinémas?

  10. oui c’est pas beaucoup mieux, mais tu es immergé dans le film par l’image et le son, donc forcement tu profites différement du film 🙂

    Surtout ce film avec sa BO 🙂

    (aller une fausse vraie pub pour un ptit blog sur le film: tronlegacy.fr, la cave de Jeff Bridges) 🙂

  11. Gonzague, je suis entièrement de ton avis sur le film, et sur le scénario…
    Après on a envie de se prendre pour le fiston Flynn, de prendre une moto et de rouler….dans un monde irréel!

  12. D’après ce que contient le livret de la BO, l’intégralité des pistes a été composée par les Daft Punk, et pour les parties instrumentales ils ont bien fait appel à Hans Zimmer et son studio (et d’autres au passage dont je ne me souvient plus le nom)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *