Trouble de personnalité chez les blogueurs

« Le constat est alarmant. Une part grandissante des affections soignées au CATOM concerne des personnes qui se sont désignées elles mêmes comme « bloggers ». Après une série d’études comportementales spécifiquement adaptées à cette nouvelle problématique, nos équipes ont pu mettre en lumière un lien préoccupant entre l’activité de blogging et le développement de troubles de la personnalité. Le phénomène n’en n’est qu’à ses débuts mais semble lié au développement exponentiel de cette activité. Les jeunes adultes sont les plus touchés, mais ne sont pas les seules victimes. »

Le reste de cette étude fort intéressante est lisible ici

Bientôt on pourra aussi prévoir une cure pour les petits cons frustrés ayant pour IP 82.239.193.215 et qui essayent (sans succès) de me spammer 😉