Une daube, une merveille et quelques autres

Dans mon ennui mortel ( oui, je vais de déception en déception : picnic du jeudi annulé, une bouffe annulée, un cinéma reporté ) je me suis résolu à épuiser la collection de films que j’ai en stock.

Commençons par la mauvaise nouvelle , j’ai nommé la daube Dark City. Un film sorti en 1998 et qui aurait mieux fait de ne jamais sortir 😡

A ne pas confondre avec l’excellent Dark Knight (le nouveau Batman) qui sera dans vos cinémas le 13 Août.

Passons rapidement le scénario (enfin scénario le mot est fort) du film pourri :

Se réveillant sans aucun souvenir dans une chambre d’hôtel impersonnelle, John Murdoch découvre bientôt qu’il est recherché pour une série de meurtres sadiques. Traqué par l’inspecteur Bumstead, il cherche à retrouver la mémoire et ainsi comprendre qui il est. Il s’enfonce dans un labyrinthe mystérieux où il croise des créatures douées de pouvoirs effrayants. Grâce au docteur Schreber, Murdoch réussit à se remémorer certains détails de son passé trouble.


Bon . ça c’est de la merde en boîte disons ce qui est, à ne voir sous aucun prétexte sauf si vous voulez en faire une version avec un doublage qui rendrait le film un tantinet drôle, intéressant ou beau. C’est pas gagné : acteurs pitoyables, effets spéciaux pas renversants. J’ai a-d-o-r-é détesté. Dire que ça a avait été sélectionné à Cannes…pfff

La merveille. Ahhhh je vous vois venir « Tu n’avais pas vu ça ? Laisse moi appeler tes parents , il y a tout à refaire dans ton éducation télévisuelle ». C’est Seven (re, je vous vois venir, je l’avais dit!).

Le film date « juste » de 1996 mais il est intemporel ! Au contraire du premier film, j’ai aimé le scénario:

Pour conclure sa carrière, l’inspecteur Somerset, vieux flic blase, tombe a sept jours de la retraite sur un criminel peu ordinaire. John Doe, c’est ainsi que se fait appeler l’assassin, a decidé de nettoyer la societé des maux qui la rongent en commettant sept meurtres bases sur les sept pechés capitaux: la gourmandise, l’avarice, la paresse, l’orgueil, la luxure, l’envie et la colère.

Les « effets spéciaux » sont plutôt pas mal faits : en 1996 ils avaient réussi à faire un des gros humains que l’on voit dans Wall-E 😀 Sauf que dans Seven, il meurt tellement il a mangé … hin hin hin (non je n’ai rien contre les gros rohhh tout de suite).

Bon bien sûr le casting aide : Entre Morgan Freeman et Brad Pitt ( 99% de l’audience féminine est conquise rien qu’à ce dernier nom) , ça arrache sévère. Rien pour convaincre l’audience masculine en revanche .. Gwyneth Paltrow n’étant pas un modèle « physiquement intelligent »

A part ça , rapide liste de trucs vus et avis hyper shorts :
– Into The Wild / Transportant, beau. A voir
– The Dark Knight / Tout simplement excellent. Enfin vu le dernier Batman en date ils ne pouvaient pas faire pire 😉
– The Love Guru / Drôlissime, on se le regarderait deux fois à la suite
– Jumper / ça commence bien … mais la fin est juste catastrophique
– Harry Potter et Le Prisonnier d’Azkaban / Aïe, parfois faut s’arrêter à ce qu’on fait bien . Les livres c’était .. bien
– The Bank Job / A voir en VO si vous pouvez, ça vaut le coup un bon petit film d’action des familles

Et ouais, je vais devenir une référence cinématographique. Encore un an ou deux pour rattraper mon retard … 😉