Gonzague Dambricourt

Blog perso d'un garçon curieux qui parle dans son sommeil

Publié le par Gonzague Dambricourt


(et qui n'a pas Free)

Withings

J'avais découvert le produit il y a quelques temps sur Internet et ça m'avait fait .. rire. Eh oui ça fait rire tout le monde l'idée d'une balance dite "connectée". Et pourtant ... Withings est vraiment bien pensé(e) !

"T'es lourd"

C'est un peu ce que peut te dire ta balance ... juste via le wifi haha :mrgreen:

Balance électronique, la Withings est reliée en Wifi à votre réseau personnel et son installation est très simple (cf vidéo dans la suite)

Tu as trop de gras

C'est aussi ce que peut te dire la balance. Comment ? Elle embarque un impédancemètre qui sait calculer la masse graisseuse d'un corps, en déduire sa masse sèche et donc afficher l'IMC (indice de masse corporelle) de l'utilisateur.

La vidéo mon gros! (je suis pas gros!)

Alors la partie un où nous traiterons de physique quantique déballage, de mise en place de la petite bête (avant de faire monter dessus la grosse bête c'est à dire moi) :

Et pendant ce temps là en Nouvelle Guinée ... sous mes pieds :

Withings - 2

"L'objet" est très beau et si d'habitude on "cache" une balance je crois que celle-ci on la "range" :p

Bref. La suite papillon :

Alors alors? L'interface

Interface Withings

Comme je me doute que Youtube ce n'est pas le meilleur des moyens pour montrer des captures d'écrans en voici une! On voit donc ici deux courbes : celle du poids et celle de la masse graisseuse (autant dire que si vous achetez des actions MacDonalds sous forme de burger vous pouvez voir les deux courbes monter).

Chaque point est cliquable (et je les trouve bien lisible) et donne accès aux détails concernant la date et heure de pesée, le poids relevé, l'IMC etc etc, de quoi vous faire jubiler ou tout le contraire.

Un petit onglet objectif vous permet au choix de tomber dans la boulimie ou son contraire (ce que dans tous les cas nous déconseillerons, votre organisme et votre peau apprécient peu). Le tout est accompagné de petites astuces qui s'affichent ci et là, pas trop longues, pas trop courtes et pleines de bon sens. Parfait pour accompagner les gens qui ne sont pas balançophiles et qui ont besoin d'un petit peu d'aide.

La gestion des multiples utilisateurs

Je me demandais bien comment la balance gérait les différents profils utilisateur (pas de bouton sur la balance donc interaction limitée)... et bien c'est très simple : elle sait reconnaître un utilisateur par son poids et son IMC (et donc raccrocher des valeurs à un profil) et si jamais le système est "incertain", il vous propose de choisir un utilisateur en mettant soit un pied à gauche soit un pied à droite et en affichant leurs pseudos. Facile!

L'intuitivité

On a tendance à oublier ce point quand on parle de matériel, revenons-y rapidement. L'installation (comme vu dans la vidéo) est assez aisée, on ouvre la page qu'il faut sur le site et en 5-10 minutes, tout est prêt sans avoir besoin d'un grand niveau de connaissances.

Mais le mieux c'est à l'usage. En effet, comme une balance "normale" il suffit de monter sur la balance pour que celle-ci enregistre et transmette automatiquement ses mesures. Il convient de monter pieds nus pour que l'impédancemètre puisse faire son travail. Pas besoin d'allumer la balance qui se lance quand on met les pieds dessus.

Au final le produit s'intègre bien dans le quotidien sans nécessiter d'adaptation particulière si ce n'est qu'on peut consulter son poids sur Internet et du coup suivre l'évolution de celui-ci de façon extrêmement simple.

Concluzione !

Si je devais lui mettre une note ça serait 5/5 et je sais déjà que je vais acheter cette balance pour faire un joli cadeau :mrgreen:

Autres tests :

Yohann / Fiteo

Achat :

Sur Amazon / Sur le site officiel

Page actuelle : Gonzague Dambricourt » les tests / essais / prises en main » Withings : la balance qui a tout compris
| Tagged , ,