Gonzague Dambricourt

Blog perso d'un garçon curieux qui parle dans son sommeil

Publié le par Gonzague Dambricourt


sauf ton cerveau

backupify

Depuis quelques temps déjà on met de plus en plus de données "dans les nuages" aussi appelé "The Cloud" c'est à dire que l'on stocke des choses à nous (mails, photos.. etc) sur des serveurs distants i.e des machines qui ne seront pas détruites si notre maison brûle ou pas perdues si on nous vole notre ordinateur / téléphone etc... mais que fait-on si ces serveurs deviennent indisponibles? Si le fournisseur d'un service cesse toute activité..?

Backupify c'est un début de réponse à ça : on y connecte son compte Flickr, Twitter , Facebook, Google Docs, FriendFeed, blogger, Hotmail , GMail ... et même ses WordPress (via un plugin).

Comment ça fonctionne?

En "connectant" vos comptes à Backupify, vous donnez au service l'autorisation d'aller chercher des données de votre compte sur les divers sites et donc de les sauvegarder. Backupify ne stocke pas vos mots de passe en clair pour la plupart des services (Flickr / Twitter / Facebook) par exemple et repose sur le système des "tokens". Pour les services qui ne disposent pas d'authentification par "jeton", les mots de passe sont stockés mais cryptés.

Le système Backupify se charge de faire les sauvegardes tout seul, pour vous.

Où est-ce qu'ils sauvegardent?

Tout part sur les serveurs Amazon S3, un service dédié au stockage en ligne et sécurisé. Vous pouvez utiliser le compte S3 de Backupify ou si vous êtes un utilisateur avancé, utiliser le votre.

Dans tous les cas on stocke toutes les données *en dehors* de votre ordinateur ce qui vous met à l'abris des pertes de données dues à *votre matériel*. Par contre il faut un accès internet pour accéder à vos sauvegardes 🙂

Est-ce que ça marche?

Je me suis inscrit il y a quelques jours (profitez en ils offrent le service à tous ceux qui s'inscrivent avant le 31 Janvier), j'ai ajouté un WordPress (celui de ce blog) et pour le moment je vois la chose suivante dans l'historique :

historique Backupify

Les sauvegardes ont donc l'air de se faire "lentement mais sûrement"

Ensuite on a accès aux archives sous la forme suivante :

archives backupify

Le service a l'air de se limiter à un certain nombre d'éléments (par exemple il y a 3190 de mes updates twitter qui sont sauvegardées sur 16517) ou alors à le faire selon une certaine date. Autre exemple pour mon Flickr les photos ne sont sauvegardées qu'à partir du jour où j'ai ajouté mon compte au service.

On note que pour le moment tout est encore assez limité il n'y a pas de moteur de recherche permettant de retrouver un document précis au sein des backups etc.

Les documents Google Docs semblent tous sauvegardés .. au format .doc ce qui est impeccable.

Pour WordPress (et là c'est le must), le service produit une belle archive de la base de données et une archive zip de tout le dossier du blog :

WordPress dans Backupify

Comme je le disais il manque des choses par exemple une colonne avec la taille des sauvegardes ou une page résumant quel service prend quelle place. Une genre de page "Statut" avec l'état de tous vos backups et l'espace occupé blablabla 🙂

En tout cas assez prometteur pour le moment et la sauvegarde de Facebook m'a fait retrouver des trucs marrants du genre :

2678929410716197928
mais surtout...
2855256969476356572

Liens pour en faire plus et en apprendre plus :
- Backupify
- Wikipédia EN sur Amazon S3
- Amazon S3 et une explication qui date un peu par Romain
- Sauvegarder le contenu de son ordinateur sur S3 avec Jungle Disk expliqué par Thomas

Page actuelle : Gonzague Dambricourt » l'internet, le grand, le vrai » Backupify : le service qui sauvegarde (presque) tout
| Tagged , ,