Gonzague Dambricourt

Blog perso d'un garçon curieux qui parle dans son sommeil

Publié le par Gonzague Dambricourt


DJI Inspire 1
Parrot Bebop et skyController

Mes deux fabricants de drones préférés viennent chacun de lancer leurs nouveaux modèles. Deux approches différentes .. pour deux publics différents mais surtout deux merveilles.

Parrot lance le Bebop et le Skycontroller

Cocorico de ce côté, un petit drone qui vient prendre la suite de l'AR Drone (lancé en 2010) et de l'AR Drone 2.0 (lancé en 2012). Donc tous les deux ans un nouveau modèle pour ce qui représente apparemment une grosse partie du chiffre d'affaires de Parrot (qui fait aussi des casques bluetooh, des modules bluetooth, des enceintes.. la liste de produits est longue).

Qu'est-ce qui rend le Bebop spécial? Il intègre un système d'imagerie 14 mega pixels stabilisé numériquement sur 3 axes qui s'appuie donc beaucoup sur le logiciel et une capacité de traitement du signal, il est trèèès petit et léger : 390 grammes sans la carène en polystyrène. Le petit émet son propre réseau WiFi comme les modèles précédents mais cette fois il s'agit de Wi-Fi 802.11a/b/g/n/ac.

Portée annoncée : 250 mètres, à voir en conditions réelles. Niveau résolution ça donne en vidéo 1920x1080p (30fps) et 4096x3072 pixels en photographie. Le drone intègre de base 8 Go de mémoire, le GPS (ce qui avant se faisait par l'achat d'une extension pour l'AR Drone 2.0). Cette mémoire peut s'étendre avec une carte MicroSD.. cela laisse voir venir! Comme précédemment, on contrôle le drone avec son smartphone ou sa tablette (iOS / Android et bientôt Windows Phone).

C'est donc encore un appareil très intéressant et original dont le prix débute à 499 euros avec deux batteries ce qui permet une autonomie de 2x11 minutes. Le site de Parrot annonce 22 minutes mais ce ne sont pas 22 minutes *continues* donc attention.

Je dis commence car il est aussi disponible dans une version appelée Bebop Skycontroller. Quoi de différent? Une télécommande au look futuristique :

skucontroller-full

Elle intègre un GPS, son propre système WiFi qui permet d'atteindre une portée de 2km (!!) bref tout ce qui permet au Bebop d'atteindre le niveau technologique de drones plus professionnels dont le prix se compte en milliers d'euros (mis à part la stabilisation mécanique de l'optique et le controle à 360 degrés de la caméra). La télécommande permet de venir docker sa tablette et donc de faire du vol dit "FPV" c'est à dire voir en temps réel ce que "voit" le drone. J'adore.

Le top ? Parrot a aussi intégré un paresoleil pliable pour ceux dont l'écran de la tablette supporte mal les reflets ainsi qu'une batterie supplémentaire (3 batteries au total) et on pourra connecter à la télécommande avec des lunettes FPV grâce à la sortie vidéo HDMI ! La version Bebop Skycontroller coûte tout de même 899 euros mais le produit est sans équivalent. De plus le tout est évolutif car les utilisateurs pourront brancher leurs propres antennes.. et la télécommande sait fonctionner de façon autonome c'est à dire sans tablette.

Seul petit bémol pour moi dans la communication de Parrot, ils annoncent 3 batteries dans cette version mais oublient de préciser qu'en fait une des trois sert pour la télécommande.

Pour les détails techniques le Bebop tourne sous Linux et la télécommande elle fonctionne sous Android. Breeef je me retiens pour le moment de dépenser 899 euros mais la tentation de l'essayer est grande.

DJI lance le Inspire 1

DJI est aussi une marque fétiche pour moi puisque l'an dernier j'ai acheté un Phantom, leur premier drone grand public "RTF" c'est à dire Ready To Fly. Cela désigne les drones qui sont très rapidement opérationnels pour un vol après l'achat, comme les Parrot.

Le Inspire 1 n'est pas comparable à un Phantom et donc contrairement au Bebop il ne peut pas être désigné comme une évolution d'un autre modèle car il est dans une catégorie .. que DJI vient de créer, celle du drone prêt à voler qui intègre les fonctions de leurs drones les plus couteux dans un engin plus petit, léger et technologiquement bien équipé.

DJI a chopé du "haut de gamme" comme ambassadeur avec Philip Bloom, le directeur de photographie qui réalise des vidéos avec tous les derniers appareils photos Sony, Nikon, Canon.. Un tour sur son vimeo vous permettra de vous faire un avis sur ses réalisations.

DJI Inspire 1 legs up

On dirait que l'Inspire 1 sort directement d'un film comme Robocop ou Terminator. J'adore :p

Qu'est-ce qui rend ce modèle unique? DJI sort ici un combo : le drone prêt à voler, prêt à filmer et apparemment capable de le faire bien. Une caméra orientable, avec rotation à 360 degrés, stabilisée mécaniquement, un train d'atterrissage qui se replie en vol pour ne pas gêner le champ de vision de la caméra... une télécommande qui intègre la réception vidéo.

Niveau résolution en vidéo elle sait faire du 4K à 24-30 fps ou du 1080p à 24-60fps et des photos 12 Megapixels. La transmission vidéo peut se faire jusqu'à 2 km de distance.. Pour ceux qui ont déjà piloté un drone "à vue", on sait que déjà 500 mètres c'est énorme 🙂

Mais ne nous trompons pas ce modèle est très orienté "professionnel" il permet par exemple d'être deux utilisateurs à manier le drone, une télécommande sert alors à faire voler celui-ci et l'autre devient dédiée à la gestion de la caméra. Une pratique qui existe sur les gros et couteux drones mais qui n'était pas très "standard".

DJI Inspire 1 vue reelle

L'autre spécificité que met en avant DJI c'est la capacité de son Inspire 1 à voler en intérieur grâce à des capteurs ultrasons et une caméra additionnelle. Les batteries de ce drone font 4500 mAh (comparé à celles du Parrot qui en font 1200.. on voit que la consommation électrique de la bête diffère) et encore une bonne idée, un système surveille l'autonomie restante du drone et vous informe du temps de vol possible ainsi que de quand il faut .. revenir au sol.

Le DJI Inspire one peut voler jusqu'à 4.5km d'altitude (!!) et à 22 mètres par seconde en déplacement horizontal. C'est deux fois plus rapide que mon drone que je trouvais déjà rapide.

Son autonomie est annoncée à 18 minutes maximum. Le DJI Inspire 1 pèse 2935 grammes avec une batterie standard ce qui fait quand même 2.9 kilos, bien plus lourd que le petit Bebop et ses 390 grammes.. en fait le Bebop est moins lourd que la simple batterie du DJI.

Le prix est - accrochez vous - de 2899 dollars avec une télécommande ou 3399 dollars avec deux télécommandes. Dommage, à ce prix il faut encore rajouter des sous pour la valise qui permettra de l'emmener partout.

Comme d'habitude, je vais jouer au loto, je reviens

Page actuelle : Gonzague Dambricourt » le matos » DJI Inspire 1 et Parrot Bebop : les deux drones du moment
| Tagged , ,