Gonzague Dambricourt

Blog perso d'un garçon curieux qui parle dans son sommeil

Publié le par Gonzague Dambricourt


Police et sécurité : loi d'orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (LOPPSI 2)

Vous avez peut être lu que jeudi dernier notre chère Assemblée Nationale a fini l'examen de la LOPPSI 2 ( loi d'orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure ). Et les quelques gens qui ont choisi son adoption n'étaient que 27 dans l'hémicycle. Plus ou moins au même moment, notre Président organisait un pique-nique à l'Elysée. Faut dire que ça fait un peu mal au cul.

Pourquoi?

L'Assemblée Nationale a choisi d'adopter l'article n°4 de ce projet de loi qui permet de ... filtrer internet tout en mettant cela sur le dos de la pédophilie.

Bien sûr les mots m'échappent pour dire à quel point cet argument est complètement merdique. Car la pédopornographie - tout comme le téléchargement illégal avec HADOPI - saura trouver d'autres voies de fonctionnements. Bref on déplace un problème en se faisant passer pour des défenseurs de l'enfance. Bravo... ( c'est un peu comme fermer l'accès à une centrale nucléaire mais ne pas enlever les déchets : ce qui est dangereux ne disparait pas, on le cache ).

Le souci ?

Bon déjà qu'on filtre Internet en soit me fait chier , je trouve ça mauvais car qui peut / doit décider de ce qui est bon / pas bon / doit être filtré ou non. Ensuite le fameux fameux filtrage va se faire sans décision d'un magistrat et donc les sites supposés dangereux vont rejoindre une liste noire tenue secrète dont le contrôle sera impossible avant *deux* ans et comme le souligne Sid (dans un article à lire) il n'y a pas de possibilité de recours ..

L'inefficacité / le surfiltrage

Selon que les blocages soient effectués au niveau des noms de domaines ou des IPs il se peut que les effets collatéraux soient importants.

Pour "vulgariser un peu le truc" :
- Votre maison a une adresse "publique", pareil pour votre connexion Internet c'est une IP publique.
- Dans cette maison il peut y avoir plusieurs personnes, sur votre connexion ce sont vos ordis, vos smartphones qui accèdent au réseau.

Si dans votre maison il y a un mec qui diffuse des contenus pornographiques et qu'on bloque l'entrée de votre maison , vous avez peu de chance - vous bon citoyen - de revoir vos amis ou de recevoir votre courrier. Dans le domaine de l'hébergement de sites internet c'est un peu le même principe : un serveur et une IP peuvent abriter plusieurs sites, dont des sites corrects et d'autres moins.

Si on fait du blocage par IP ( adresse ) on peut bloquer tout un tas de sites qui sont hébergés sur des serveurs dit mutualisés.

Si on fait du blocage par DNS / URL on peut bloquer aussi tout un tas de sites corrects. C'est un peu comme si on disait au facteur de ne plus distribuer de courrier rue Royale par exemple alors qu'il n'y a qu'un contrevenant dans la rue.

Bref : on risque de bloquer des sites qui ne devraient pas l'être. Et on déploie potentiellement du filtrage sans même avoir fait d'essais à grande échelle avant ... ? Youhou .. Les gens qui aiment le beta-test vont apprécier. Sauf qu'être beta-testeur d'un gouvernement qui semble aussi mal comprendre comment marche Internet (ou qui fait croire mal comprendre afin de faire passer des textes honteux) ça m'effraye pas mal.

On met dans les mains du gouvernement - donc - un outil qui va leur permettre de faire couper les sites qui les énervent au bonheur la chance. Wikileaks et The Pirate Bay vont peut être se retrouver catégorisés pédophiles. Et peut être aussi les sites qui font de l'ombre à la Française des Jeux? Ou autres.

En même temps..

Ce type de loi c'est la mise en place d'outils puissants qui me font penser à la Chine où toute une petite armée de gens surveille de très près le net pour faire bloquer tout ce qui est un peu "gênant" et où l'on fait arrêter les contrevenants.

Des mesures qui ne seront pas sans encourager les Internautes qui veulent surfer "un peu" tranquillement à mettre en place leur propre riposte technique. Avec des choses pas trop difficiles comme des VPNs pour commencer (un VPN pour Virtual Private Network permet - entre autres - de se connecter à une machine distante et de faire passer son trafic internet via cette machine. Avec un serveur aux USA par exemple je peux accéder à du contenu bloqué pour les internautes en dehors des USA, mais aussi souvent à du contenu bloqué dans mon pays d'origine).

Des choses différentes verront sûrement le jour au fur et à mesure si notre pays devient aussi débile dans son approche du net.

Pas qu'Internet

La LOPPSI 2 ça ne concerne pas que le net mais aussi d'autres trucs comme le logement précaire. Voir ici.

Bref vous l'aurez compris, jolie loi en vue. Prévue pour être adoptée le 21 Décembre dans l'après midi elle sera discutée au Sénat courant Janvier. On en vient presque à espérer que les députés séniles ne passent pas le réveillon...

A lire sur le sujet :
- http://www.zdnet.fr/actualites/loppsi-2-un-projet-de-loi-nuisible-et-inutile-39754498.htm
- http://www.pcinpact.com/actu/news/60879-loppsi-filtrage-blocage-pedopornographie-sites.htm

Page actuelle : Gonzague Dambricourt » l'internet, le grand, le vrai » LOPPSI 2 : bienvenue en Chine?
| Tagged ,