Fuell : nouvelle marque de mobilité électrique

Un vélo électrique et une moto électrique pour marquer ce début 2019

Vous connaissez peut être Erik Buell ou la marque Buell – disparue en 2009pour ses motos thermiques. Le voici maintenant à la tête d’une société nommée FUELL qui va vendre un vélo et une moto électriques.

Son fondateur revient, accompagné de François-Xavier Terny & Frédéric Vasseur. L’un a cofondé la marque Vanguard, l’autre une société liée à la course automobile nommée Spark Racing. Ils ont en fait créé une marque nommée Vanguard Spark ensemble qui.. se nomme désormais FUELL.

Leur vision c’est d’offrir des véhicules qui répondent – notamment – à ce qu’ils appellent la macro-mobilité à savoir que beaucoup de trajets font moins de 3 miles. On verra donc peut être sortir plus tard une trottinette ou une roue Fuell ^^

Le vélo Fuell Fluid-1

Vélo Fuell fluid-1

Fuell va vendre un vélo électrique nommé « Fluid-1 » qui sera vendu en plusieurs déclinaisons avec notamment une version VAE (Vélo à Assistance Electrique) mais aussi Speedbike. Le VAE se conforme à la réglementation et assiste jusqu’à 25 km/h tandis que le modèle Speedbike lui nécessitera une plaque, un casque et des gants pour foncer à 45 km/h ce qui le met dans les cyclomoteurs.

Principe original, le Fluid-1 aurait jusqu’à 2 batteries (amovibles) permettant une autonomie de 200km en ville .. du jamais vu je crois sur un vélo électrique.

Les détails sont encore à venir sur ce produit mais le prix serait à partir de 3295 euros (oui .. petit budget).

La moto Flow-1

Pour la moto nommée Flow-1, Fuell annonce un produit original aussi avec une roue-moteur. Comme son nom l’indique – je crois assez clairement – le moteur est donc directement dans la roue.

Cela permet de s’affranchir d’une courroie ou d’une chaine et de la maintenance associée mais surtout libère de la place puisque Fuell annonce un espace de stockage de 50 litres utiles dans cette moto soit largement de quoi y mettre son casque si tout va bien, adressant ici un des points qui rend les motos moins pratiques que les scooters: l’absence de stockage.

Côté motorisation, peu de détails là encore mais la Flow-1 devrait être disponible dans deux homologations :

  • 125 – grâce à une puissance continue de 11 kW
  • A2 – grâce à une puissance continue de 35 kW

Vous apercevez aussi sur les photos/ rendus de la moto .. ce qui semble être un énorme tableau de bord!

La marque parle d’une autonomie de 160 km en ville ce qui me fait penser à un pack batterie aux alentours de 10/12 kWh. La moto Flow devrait être équipée (ou équipable) d’un système de charge rapide en 30 minutes.

Je vois ce Flow comme un concurrent direct du scooter électrique BMW C-Evo et si le prix annoncé en dollars (10 995) est directement transposé en euros, cela pourrait être intéressant. Bien sûr cela reste cher pour une deux roues mais il faut se rappeler que n’importe quel modèle de moto électrique de la marque Zero commence à 12 590 euros par exemple. Dans le cas des trois marques (BMW, Fuell, Zero) , ces véhicules sont néanmoins éligibles à des aides qui varient d’un pays/région/ville à l’autre qui peuvent les rendre plus attractifs à l’achat.

En tout cas c’est assez marrant de voir tout ce mouvement sur le marché du 2 roues électrique notamment :

D’ailleurs en parlant d’électrique, j’ai ailleurs publié ceci si ça vous intéresse:

J’ai aussi eu l’occasion de tester l’excellent Cowboy, vélo électrique conçu en Belgique.

Fuell ne sera pas la première marque à faire vélo ET moto électrique puisque Harley Davidson s’est lancé un peu avant sur le sujet. Ils ont même acquis une société nommée StaCyc qui fait des vélos électriques pour enfants.

A priori je vais pouvoir essayer le vélo Fluid-1 donc je m’empresserai de vous partager mes impressions 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *