Gonzague Dambricourt

Blog perso d'un garçon curieux qui parle dans son sommeil

Publié le par Gonzague Dambricourt


... je ne trouve pas les mots exacts pour vous remercier de votre "fidélité"

Le mot fidèle m'énerve - mais je suis peu adroit dans le choix des mots - car il semble trop évoquer le client d'un magasin, le couple ou une autre relation de ce type. Vous n'êtes pas mes clients (aux dernières nouvelles huhu). Vous êtes une partie visible, celle qui s'exprime, et une partie invisible de gens. Mais en gros, vous êtes là 🙂

Face à mes réactions souvent disproportionnées , mes erreurs et diverses bizarreries , la plupart d'entre vous êtes restés tolérants ou avez su me signaler que je franchissais une ligne , une limite.

Les "blogueurs" ça énerve du monde et ma façon d'écrire encore plus. On la qualifie de prétentieuse, d'hautaine. A priori rien ne me permet de l'être, c'est que j'écris avec un second degré bizarre mais ça n'est pas là pour autre chose que pour raconter un ressenti d'une façon différente.

Méchant, moqueur? Aussi peut-etre 😉

Imparfait, comme tout le monde.

Ma seule facon de vous remercier au quotidien c'est de le dire ainsi : alors merci beaucoup , pour les sourires apportés, les remarques et les idées.

Merci aussi pour les rencontres apportées, les bons moments passés, les pots de vin.

Désolé pour mes détracteurs mais je ne compte pas encore m'arrêter 🙂

Page actuelle : Gonzague Dambricourt » la vie » Il semble que...
| Tagged