Je suis une pute de luxe. Ou pas.

( Je me suis fait chier emmerdé à écrire un long billet. C’est rare et ça vaut sûrement le coup que vous le lisiez 😉 )

Putes de Luxe

Je n’avais même pas remarqué ce billet chez Embruns (aka Le Capitaine / Laurent Gloaguen) et titré « Blogueurs vendus » quand j’ai commencé à recevoir des mails me disant « oh on parle de toi chez Embruns » alors je suis allé voir.

Le billet est plutôt fort, brut de décoffrage mais c’est ce qui fait tout le cachet du blog, même s’il qualifie les blogueurs de quelques termes – j’ai vu surgir le mot putes sur Twitter – pas vraiment aimables. J’y reconnais une vérité et un fond de pensée que je partage sur l’invasion des blogs par les billets sponsorisés. Oui oui, c’est possible d’en faire soi-même mais de trouver les blogs envahis.

Ce billet a été écrit suite aux billets sponsorisés qui sont apparus dans la blogosphère ces jours-ci. Il y en avait chez 2803, chez Webdeux.info, chez Accessoweb, chez Business Garden, chez Generation MP3, chez Buzzline, chez Tendance High-Tech

Il y a un peu deux types de billets sponsos : ceux qui sont payés (je me permets d’appeler ça ainsi) une misère c’est à dire entre 30 et 45 euros et dans lesquels les auteurs sont incités ouvertement à être très positifs. Cela est géré par des plateformes comme eBuzzing et dès que je vois leur logo dans un billet je m’enfuis en courant tout en me disant « si ça permet à l’auteur du blog de se faire des sous tant mieux« . Les autres billets rémunérés sont payés par des plateformes comme BlogRider, qui fait presque régner son monopole sur la toile française, et qui rémunère entre 250 et 500 euros les billets sponsorisés. Je suis conscient que tout le monde ne peut pas faire des billets pour la seconde « régie » puisque participer à celle-ci exige un minimum de trafic.

Quel sont LES gros problèmes des billets rémunérés ?

– Imaginons, vous êtes étudiant, une tendance à investir plus que de raison dans du matériel un peu coûteux et on vous propose 250 euros, presque tombés du ciel. Difficile de refuser. A une échelle différente mais qui permet la comparaison , ça serait 10 gardes d’enfants 🙂 Dix gardes d’enfants c’est 4h de temps x 10 , un billet sponsorisé (sans test à la clef) c’est 30 minutes maxi. Je ne sais pas si beaucoup de monde choisiraient la solution des gardes.
– Les billets rémunérés ne vous permettent pas souvent d’apporter une valeur ajoutée à votre billet car le cadre du billet en question est en général… restreint.
– Du fait de la raison précédente, on a tendance à voir apparaître dans nos lecteurs RSS un contenu très similaire entre tous les blogs participants à une campagne, cela donne lieu à un phénomène de lassitude et d’énervement qui est compréhensible du fait de cette redondance.
Le contrôle du blogueur sur son billet n’est pas total puisque celui-ci est soumis à la relecture par l’intermédiaire (ici Blogrider par exemple) et que cet intermédiaire peut interférer dans la façon dont le billet était orginalement tourné. Ce contrôle exercé par l’intermédiaire gérant les billets sponsorisés devrait être réduit mais … dans ce cas la campagne est plus difficile à vendre au client (moins de contrôle sur celle-ci, cela donne peur au client).

Que faire face à ça ?

– un discours clair devrait être adopté par les sociétés comme BlogRider (et dont la concurrence ne devrait pas tarder à pointer son nez en France) auprès des entreprises pour permettre d’éviter aux blogs de tomber dans la publication bête et méchante de publireportages , qu’ils soient maquillés en billets ou non.
– un solution devrait être trouvée pour permettre à chaque blogueur participant à une campagne de s’exprimer sur un point réellement différent de ce que les autres ont pu faire. Cela éviterait cette horripilante redondance.
– Les sociétés devraient imposer une charte plus stricte au niveau des disclaimers et des titrages de billets . Met-on « Billet sponsorisé » dans le titre ou non ? Ainsi que faire éviter les formulations trompeuses comme « Cet article a été rédigé à la demande d’Ebay et de Blogrider« 

Pourquoi je me permets de dire ça alors que j’ai fait deux billets sponsorisés ?

Car ces deux billets étaient totalement opposés. Dans le premier, le plus intéressant à mon goût, j’étais en relation directe avec l’entreprise pour tester Neobe Backup. ET j’ai réellement testé un produit. Là se trouve la valeur ajoutée puisque j’ai pu donner très ouvertement mon point de vue. Evidemment je n’aurais pas demandé à Neobe de me rémunérer si j’avais eu à dire de leur service qu’il était merdique mais avec un peu de logique, si une entreprise demande à des gens ce type de billets, ils savent qu’ils ont au moins un truc qui tient la route. Faire ce test m’a également permis de faire un feedback direct à la société sur le produit testé, ce qui est encore plus intéressant à mes yeux.

Dans mon second billet, publié hier, le thème abordé était eBay et la publicité télévisuelle que s’est offert la marque. Mon premier billet chez BlogRider d’ailleurs. Un billet dont le contenu tenait plus ou moins dans mon inexistante ligne éditorial et qui, avouons-le, était de l’argent très facile. Je ne me suis pas abstenu d’apporter mon point de vue mais je le dis clairement : je trouve ça bien moins sympa que de tester quelquechose et pouvoir donner un avis dessus.

Donc… je ne sais pas si on peut me qualifier de « pute de luxe ». Etudiant ravi d’avoir un peu de sous oui pourquoi pas 😉 Je crois avoir joué le jeu avec la transparence la plus grande possible (notamment en indiquant combien je dois être rémunéré pour ce billet). Mais en effet, je reste convaincu que cette forme de publicité n’a pas d’avenir si elle n’est pas adaptée. Les problématiques d’agences vis à vis des clients (garantie de résultat, mesure du trafic, etc) devront sûrement être revues pour permettre au modèle de rester en place et de s’assainir.

106 commentaires

  1. Je trouve cette démarche plutôt irrespectueuse envers les lecteurs qui viennent sur un blog pour un avis, une opinion de l’auteur de ce blog, or ce n’est plus complètement l’opinion de l’auteur. Si ce type de billet persiste, très bien, je pense que vous pouvez renommer votre blog > vitrine, et que vous pouvez désormais vous considerez comme commerciaux. Comme quoi l’argent pervertit même les nouvelles formes d’expression individuelle. Vous aurez tout de même remarquer le changement des blogs : autrefois on parlait de journal relatant des passions de l’auteur, aujourd’hui, on doit parler de vitrine pour grosses campagnes de pub. Ce type de démarche doit s’arreter maintenant.

    CongoBango

  2. Je viens de lire tes deux billets, et je suis totalement d’accord avec toi. Je suis chez ebuzzing et blogrider également, et j’essaie d’être le plus transparent possible dans une pratique plus qu’allèchante pour létudiant qui ne trvaille pas que je suis.

    Mais peut-être qu’on peut aussi se poser la question à propos des campagnes de buzz, ou des cadeaux faits aux bloggers. C’est là aussi une forme de rémunération contre un ou plusieurs billets sur un produit ou un service, même si ce n’est pas toujours avoué. Faut-il appliquer la même transparence ? Faut-il la aussi s’appliquer des règles aussi strictes que lorsque l’on commence à parler d’argent ?

  3. Pourquoi se justifier ? Il y aura toujours des gens pour proposer de l’argent et toujours des gens pour le prendre … alors quoi ? Où est le problème ? T’as du traffic, les pub sont vues, tu es rémunéré pour cela, et tant mieux pour toi. Je trouve cela naturel. La seul remarque, c’est peut être la perte de spontanéité et d’indépendence voire même de ligne éditoriale, mais là encore c’est un choix.

  4. Je me suis inscrit chez ebuzzing et buzzparadise et j’ai la chance d’avoir été accepté chez blogrider.

    Pas encore fait de billets pour les 2 premières régies mais déjà le deuxième (en cours) pour la dernière.
    Si le premier était sur un truc que je ne maîtrise pas du tout (et qui ne m’intéresse pas du tout), Monabank une banque en ligne; le deuxième, lui m’intéresse fortement et j’ai pas mal lu sur le sujet, j’ai même un peu testé l’objet du post : l’EOS 40D.
    Il est certain que si dans l’avenir on ne me propose que des sujets qui ne m’intéressent pas vraiment, je stopperai tout.

    C’était ma toute première expérience et je ne sais pas encore si mon billet pour monabank va être accepté.

    Mais faire un billet sur un sujet que l’on aime, c’est normal; être rémunéré pour le faire, pourquoi pas ? (tant que le blog ne devient pas 100% billets sponsorisés bien sûr)

    J’avais testé neobe et surtout steekr/steekup il y a plusieurs mois de cela, et ils m’avaient contacté après coup pour me proposer une sorte de rémunération en nature : 1 an free de leur plus gros forfait.
    Et comme je le fais dans tous mes billets, je ne dis pas que du bon…

    Bref, si les relations blog/agences de pub sont claires et que le blogueur tient à son lectorat, je ne vois pas ce qui peut gêner.
    Philippe, par ex, ne va pas trahir ses lecteurs en leur faisant bouffer du « sponsorisé » à toutes les sauces… ce n’est pas dans son intérêt !

    Enfin, les billets multiples on les voit tout le temps, tous les jours.
    Hier soir par exemple c’était le SDK d’android et je ne crois pas que Google ait rémunéré quiconque pour écrire quoi que ce soit à leur sujet…

  5. In fine, c’est le lecteur qui décidera de continuer à lire ou non un blog.

    Peut-être qu’effectivement les billets rémunérés et donc potentiellement biaisés (mais bon, d’un autre côté un billet porte souvent la marque du jugement perso de son auteur, qu’il fût rémunéré ou non) devraient être clairement identifiés.

    Ceci étant, pour une pute de luxe, t’es vachement bonne ! 😉

  6. Dans le cadre de ton blog, ou tu écris de nombreux billets, je ne vois pas du tout l’inconvénient de ce type de publicité.

    Je trouve même ça bien dans le sens ou ça te permet de t’acheter du matériel, de payer ton hébergement et donc d’enrichir encore plus ton blog (et d’occuper encore plus mes journeés).

    Je précise que je ne lis pas ce genre de post à moins que le sujet m’intéresse vraiment et si je le lis, ce n’est qu’une seule fois. Pour eBay, j’ai du voir passer au moins 7 ou 8 billets pseudo-différents. Tous marqués comme lus à la seconde ou j’ai fini de lire le titre.

  7. Juste une petite chose tout de même, ce n’est pas parce qu’on est transparent que ça nous libère des fautes hein. J’ai beau dire que je met la main dans la caisse, ça sera pas forcément bien.

    Cela dit a titre purement personnel j’apprécie beaucoup ce billet, au moins c’est fait 🙂

  8. Thierry : mouarf ^^ je fais du publi rédac pour les putes russes 😛
    Alkanz : bonne question
    Simon : je ne sais pas, cela est vrai pour un grand nombre de journalistes, blogueurs etc….. et personne (ou presque) ne dit « on m’a donné le produit ».
    Zephir : d’accord avec toi sur les billets qui reviennent sur tous les blogs même sans être payés
    Nico : je suis bonne ? 😉
    Cédric : on doit pas avoir menti. du moins je ne me rappelle pas avoir couché lol
    Gabriel : lis tout mon billet, je donne des idées de changements qui pourraient rendre le service moins « pourri », plus « viable » à long terme
    Baptise : Je ne considère pas avoir fait une faute mais je ne m’empêche pas d’être transparent 😉

  9. Gonzague, la question est d’autant plus pertinente que dans le cadre de droits d’auteur pas de problème légalement parlant. Sinon se faire payer de la sorte sans avoir de structure, c’est totalement illégal. Je m’étonne d’ailleurs de la naïveté de tous ceux qui disent haut et fort qu’ils sont payés alors qu’ils n’ont aucun statut. Idem pour le payeur qui soit est inconscient soit bien malin et a un kit de défense en cas de contrôle.

  10. Gonzague > Je ne dis pas que tu es fautif, je dis juste que ça ne te dédouane pas de tes responsabilités (celles de conserver le plaisir dans tes écrits et de rester intègres face aux propositions)

    Al-Kanz > Tu dois le déclarer en tant que travailleurs indépendant mais il me semble que si tes revenus n’excèdes pas 2000€ sur 12 mois tu sera remboursé des charges. Cela dit, c’est obligatoire. Je connais quelqu’un qui a eu un redressement 3 ans après les faits 😉

  11. ^^ Al-Kanz, je crois que c’est faut, il suffit de l’intégrer dans sa déclaration de revenu, dans une limite que je ne connais plus (assez haute il me semble). Par contre il faut que ça ne fasse pas partie de son activité principale (je dis ça parcequ’il m’est déjà arrivé de facturer des prestations à titre perso – sans structure – et qu’il m’a suffit de les déclarer aux impôts).
    ^^ Baptiste : je ne suis pas certains qu’il faille être déclaré en tant que travailleur indépendant.

    Aucun risque de se faire reprocher quoi que ce soit par le fisc, surtout pour quelques passes à 250€.
    Si vous avez des doutes, le plus simple est de prendre contact avec le Centre des Impôts de votre domicile.

  12. Nico, ça c’est de la fable, une légende urbaine qui a la peau dure. Si le CDI tolère parfois, ce n’est pas légal. Et on peut se faire allumer. Tôt ou tard.

  13. ^^ je confirme ce que j’ai écris (validé par mon paternel, ex-fonctionnaire des impôts, et par l’expert comptable de ma boîte)

    Par contre je me pose la question suivante : y’a-t-il un contrat entre le bloggueur et la marque demandant la rédaction du billet ? Question à 100 balles : quel en est le contenu ?

  14. Hello,

    C’est tout le problème de la blogosphère qui ressurgit ces jours-ci grâce au pavé qu’embruns a jeté dans la marre.
    Pourquoi, si je peux me faire 500 euros sans effort, je devrais m’en priver ?
    Et là déjà je parle de blogueurs qui n’ont pas pour objectif principal de monétiser leur blog…
    Attendons que les skyblogueurs grandissent et puissent avoir un compte en banque…

    R.

  15. Je trouve ton article vraiment intéressant et perso je suis assez d’accord avec toi. De plus tu as clairement indiqué qu’il s’agissait d’un article sponsorisé.
    Pour ma part je pense que c’est un peu le revers de la médaille d’un blog de qualité. Surtout que ton blog comme d’autre ne sont pas remplis de pubs !!!
    Le jour où le GonzagueBlog deviendra TF1 ça sera une autre question, ce jour là tu pourras prétendre que tu vends à EBay « du temps de cerveau humain disponible », comme l’avais souligné notre cher M. Le Lay…

  16. D’accord en grande partie avec ce post. Je me pose tout de même une question sur le « bloggeur influent » : les annonceurs cherchent-ils à promouvoir leur service/événement sur le plus grand nombre de blogs où tout simplement à faire parler d’eux ?

    Il me semble que la « blogosphère web 2.0 » est telle que tous les billets sont pompés et repompés sur d’autres blogs influents ! Moi ce qui me dérange c’est vraiment que tous les bloggeurs dit influents aient été contacté. Pourquoi ne pas avoir uniquement proposé l’article à une personne, sachant que quelques minutes après, les bloggeurs qui ne font que du retravaillage d’infos auraient tout repris ? Parceque le sujet est assez intéressant pour ne pas avoir besoin de rémunérer autant de monde … Ou alors il s’agit d’une réelle stratégie pour faire parler et nous tombons tous dans le panneau en commentant cette « affaire »

  17. Gonzague. C’est très intéressant ce sujet de publireportage. Mais les bloggers ne sont pas les premiers à le faire et ne seront pas les derniers. Dans le cas de la presse papier, de débordements ont eu lieu il y a quelques années, où des journalistes écrivaient des articles mettant en avant un produit et qui passait pour un reportage comme un autre. Une loi est passée depuis obligeant la presse à mentionner « publireportage ». A partir de là, toutes les sociétés sollicitant de la pub s’attaquent à tous les supports, et ils choisissent de plus en plus les blogs car c’est là où tout se passe, quoi de plus normal et logique. Il n’y a pas de cas de conscience à avoir. Ton blog n’est pas fait que de ça et c’est aussi ce qu’on appelle la liberté (pas de la presse) mais d’expression…

  18. Perso, les billets sponsorisés ne me dérangent pas. Pas plus que les pubs sur le côté. Du moment que « publi-rédac », « billets sponso » ou autre soit bien visible (titre ou chapô).
    Par contre, cela n’énerve de voir des billets rémunérés passés pour des billets classiques (cf. Snow Diving ou Ebay).
    Question contrat, nico soulève un point important. Que se passe-t-il en cas de non paiement ?

  19. eBuzzing on gagne moins, mais on gagne pas rien… on ne propose pas des contrats à 250 euros à tout le monde, et tu le sais bien!
    Par contre, je suis d’accord sur le fait que certains en abusent, et « pourissent » complètement leur blog avec ces articles rémunérés! … on voit pas mal de blogueurs qui utilisent trop ebuzzing, et aller voir leur blog revient au même qu’aller voir la liste des campagnes dispo sur le site.

    A mon avis, les entreprises et sociétés de buzz vont bientot vérifier le nombre d’articles rémunérés sur un blog avant d’attribuer une campagne… un article rémunéré peut avoir une certaine valeur, mais si il est dans un blog à 50% rémunéré, ça n’a plus aucun intéret, et ça perd toute crédibilité…

    Bonne journée à toi !

  20. Gonzague : j’ai bien lu ton billet ne t’inquiète pas, mais au vu des ces pratiques, qui ne sont en rien condamnable au contraire, il y a un certain danger comme tu l’as souligné. Et là on est sur la même longueur d’ondes. Même toi qui sait rester objectif, si tu en venais à ne faire pratiquement que ça, à la longue n’y perdrais-tu pas ton objectivité ?

    Bref, l’utilisation de ce type de Billet/Rémunération doit avant tout rester marginale.

  21. Ce qui me parait incroyable c’est que certains tentent de faire passer pour complètement immoral le fait de se faire rémunérer pour un travail.
    Je ne vois pas bien où est la « prostitution ». Il faudrait qu’ils arrêtent de se faire des noeuds…

  22. Les règles de base dans les médias sont établies depuis bien longtemps, et sont très claires : tout « publi-reportage » ou « publi-information » doit être signalé en tant que tel, afin de ne pas abuser le lecteur.

    Les blogueurs qui ont publié un billet rémunéré par Ebay sans apposer de mention de ce genre sont en faute.

    Les internautes feront le tri, les blogs sans crédibilité disparaîtront… comme avant eux les mauvais journaux 🙂

  23. Comme tu le dis, ça ne concerne que les blogs avec un traffic important… On revient un peu sur la rémunération des blogeurs là. Rien d’anormal, encore moins anormal pour les étudiants qui galère vraiment dans notre pays.

    Si tu as pu faire de la monnaie et écrivant ici, tu as très bien fait. Ensuite à tes lecteurs de faire la part des choses. Moi ça m’enpechera ni de dormir, ni de continuer à te lire!

    See you

  24. La seule chose qui me fait réellement peur, c’est que les blogs deviennent des espaces publicitaires… un peu comme sur pas mal de sites aujourd’hui, mais bon le système est ainsi.

  25. En tant que bloggeur non influent et ayant moins de 100 lecteurs RSS je ne cracherai pas sur 250 euros pour un billet d’une dizaine de lignes. Malheureusement les agences de communications préférent contacter des bloggeurs qui ne prennent pas la rédaction de l’article à coeur ce qui donne des articles d’une qualité assez médiocre et se ressemblant tous

  26. J’ai suivi l’affaire ce matin. Je suis très étonné de voir un tel vacarme à ce sujet.

    En tant que lecteur je ne suis pas géné par cette pratique. Les blogueurs font un travail personnel, et s’ils ont la possibilité d’être rémunéré, c’est tant mieux.

    Personnellement, je préfère un publi redac qu’une popup, ou une popunder comme sur Freenews par exemple. C’est intégré, propre, ca clignote pas dans tous les sens, et surtout c’est en adéquation avec la ligne éditorial.

    En tant qu’éditeur, si j’ai la possibilité de le faire, je le ferai. Ca me permettra de financer du matos et d’en faire profiter mes lecteurs d’une manière ou d’une autre.

  27. Allez je mets ici le com mis chez françois :

    Moi ce que fait Gonzague ne me dérange pas !

    1. il indique avant son billet sponsorisé qu’il a été payé pour l’écrire .. combien de “journaux” agissent ainsi ?

    2. Ses billets sponsorisés sont de qualité !
    3. son blog n’est pas fait que de billets payés ! s’il devient un blog de pub, son audience va vite le comprendre !

    4.c’est surtout tempête dans un verre d’eau… et je rejoins gonzague sur une charte ( qu’il a donné sur son blog !) afin que le lecteur lambda comprenne de suite ce qu’il en est en lisant un billet !

    5. et pour finir, tu en fais une belle de “pute” françois, non ? et pourtant tu n’est pas étudiant ?

    6. un petit coucou à Jeff, qui a bien lancé le débat ces derniers temps !! lol

  28. Moi ce que fait Gonzague ne me dérange pas !

    1. il indique avant son billet sponsorisé qu’il a été payé pour l’écrire .. combien de “journaux” agissent ainsi ?

    2. Ses billets sponsorisés sont de qualité !
    3. son blog n’est pas fait que de billets payés ! s’il devient un blog de pub, son audience va vite le comprendre !

    4.c’est surtout tempête dans un verre d’eau… et je rejoins gonzague sur une charte ( qu’il a donné sur son blog !) afin que le lecteur lambda comprenne de suite ce qu’il en est en lisant un billet !

    5. et pour finir, tu en fais une belle de “pute” françois, non ? et pourtant tu n’est pas étudiant ?

    6. un petit coucou à Jeff, qui a bien lancé le débat ces derniers temps !! lol

    ps: c’est le copier.coller de mon com’ chez françois !

  29. Pinaise ! 250€ pour qq lignes, franchement je te comprends là 😀

    Quoique si j’avais un blog, je n’en ferrais pas trop sinon je perdrais une partie de mes lecteurs je pense. C’est vrai que tant que maintenant, tu n’en as fait que 2, ce qui est raisonnable.

    En gros, oui mais pas trop 😉

  30. Après avoir relu consciencieusement (c’est un sacré mot ça ^^), je retire mes dires sur le fait que ta position était trouble. Cependant, je pense qu’à l’avenir, et sans attendre que les conditions générales des agences de buzz changent, il faudrait indiquer clairement dans le titre la nature de l’article sponsorisé car avoue que les deux lignes en italiques coincés au-dessus de l’image ne sautent pas spécialement à l’oeil, surtout pour des gens habitués à parcourir rapidement des articles. Mais ce n’est qu’un conseil personnel car après tout, c’est ton blog et personne ne doit te dire comment gérer celà. Je pense que le web est assez grand pour tout le monde, même pour les râleurs et les « proxénètes » 😉

  31. Je vais etre franc, si j’ai lu ce billet, c’est la photo qui m’a interpelé car yavais quand meme beaucoup de blabla et une demoiselle ça attire toujours sur le coup ;p

    Je pense que comme le blog appartiens a la personne qui rédige les billets et que cette personne est libre de faire ce qu’elle veux avec.
    Chacun gere son blog a sa guise.

    En tout cas bonne initiative pour ta chartre Gonzague.

  32. Sympa la photo.

    Dis moi gonzague, c’est clair que c’est ton blog que tu dit et fait ce que tu veut.. c’est tout a fait ton droit…

    Moi je te dirai que c’est normal que tu gagne de l’argent, ci ce n’est pour le temps que tu passe a écrire ses news, mais je réagit aussi en tant que lecteur.. les habitués de ton blog te lirons, mais trouverons qu’ils y’a aussi une part du gateau à prendre^^ Donc fait des concours ou il serai possible de gagner des petits cadeaux que tu aura acheté grace a la pub, la pub que nous lirons 😀

    (Ouai bon je gratte des trucs ou je peut hein!!) 😀

  33. @Gonzague:

    Normal je deviens gratteur pro ces derniers temps :D, et pis des concours a la c*** sa attire toujours du monde et des commentaires, donc plus de monde, billets sponsos plus elevés, plus tu gagne d’argent plus les kdo sont gros….

    @All: L’idée est sous copyright merci de m’envoyé 50€ via paypal a chaque utilisation de celle ci…. 😉

  34. 500 Euros pour un billets, moi je prends perso Oo C’est a peu pres mon salaire mensuel d’étudiant à temps partiel ca … Oo

    Sinon pour revenir au  » bloggeur pute » ou autre, faudrai que tout le monde se mette dans la tete que bon, blogger, ca prend des efforts.
    Un ami m’a demandé si c’était dur tenir un blog comme le miens. Déjà moi, étant étudiant à temps plein, ayant un travail, une meuf, etc… je galère pas mal à tenir mon blog (merci aux podcast qui font que l’originalité est aimée).
    Maintenant il faut comprendre que le temps passé pour tenir son blog, bah un petit chèque de temps en temps pour un billet, ou un spot de pub par ci par la, faut comprendre que ya quand même pire, et c’est quand même souvent très apprécié… Et ca permet de relancer la motivation.

  35. moi j’ai juste une chose à dire: continues ! (dans la limite du raisonable) franchement il ne faut pas cracher sur la soupe, 250€ pour torcher une pub moi je dis, ca le fait ! c’est devenu monnaie courante et ça existe depuis des années (infos de TF1 au 13h…), surtout que apres avoir lu ta charte, y’a pas de soucis à se faire…

  36. En meme temps cet argent te sert a te payé des folie de Geek dont tu fait une présentation, etc… et peuvent nous donner des avis.

    Personnelement j’aime beaucoup tes déballages, test, etc… et si tu n’avais pas cet argent tu ne pourrais peut etre pas en faire autant ^^

    Donc c’est quand meme un point important ce sponsoring ;p

  37. « faudrai que tout le monde se mette dans la tete que bon, blogger, ca prend des efforts. »

    C’est étrange, je blogue depuis bientôt 8 ans, je ne me suis toujours pas foulé un bras.
    Faut pas déconner non plus.

    Bloguer est une passion. C’est le don désintéressé de ses idées aux internautes qui passent, c’est un échange avec eux. Ce n’est pas censé être une opportunité de devenir un homme-sandwich !
    Vous vous faites sponsoriser vos autres hobbies peut-être ?

    Gonzague : comment avoir confiance en l’authenticité des écrits d’un blog quand on sait que son auteur peut être payé pour y clamer que tel produit est bien ? Qu’est ce qui dit que tel post laudateur sur une marque ou un produit, bien que non annoncé comme publi-rédactionnel, n’a pas été payé ?
    En gros, c’est la confiance que vous foutez en l’air…

  38. Michel V : j’ai vu tes interventions sur divers blogs à ce propos.

    Mais je ne suis pas tout à fait d’accord?

    Exemple : bloguer est une passion : c’est là ton avis (et le mien) mais ça ne veut pas dire que d’autres puissent le faire dans un autre objectif. Ce n’est pas parce que tu déclares « bloguer est une passion » que tout le monde doit s’y plier je trouve.
    Pour la sponsorisation des hobbies, tourne toi vers les sportifs de haut niveaux (ce n’est qu’un exemple) et demande leur s’ils sont sponsos.

    Comment avoir confiance en l’authenticité des écrits d’un blog… Celle là je l’attendais : la confiance c’est toi même qui la fout en l’air en instaurant ce doute. La confiance les gens décident de la placer ou non en la personne qu’ils lisent.

    Tu crois que quand tu lis les journaux tout le monde est honnête, vrai et authentique ? Je me permets d’en douter et donc je n’admets pas trop qu’on fasse comme si c’était un problème né avec les blogues.

    Si tu n’as pas confiance en une personne il ne tient qu’à toi de ne p as la lire, la fréquenter. Si une personne trahit ta confiance, il ne tient qu’à toi d’agir en conséquence. Et c’est loin de valoir uniquement pour les blogs.

  39. Hohoho la comparaison avec les sportifs de haut niveau.
    Tu as eu l’impression de faire du blogging de haut niveau, franchement, avec ton post sponsorisé sur les pubs télé eBay ? Wow.

    Quant au motif derrière l’action de bloguer, je méprise royalement les sous-hommes qui ne voient dans cette activité qu’une source de profit facile.

    Et pour l’authenticité da

  40. Hohoho la comparaison avec les sportifs de haut niveau.
    Tu as eu l’impression de faire du blogging de haut niveau, franchement, avec ton post sponsorisé sur les pubs télé eBay ? Wow.

    Quant au motif derrière l’action de bloguer, je méprise royalement les sous-hommes qui ne voient dans cette activité qu’une source de profit facile.

    Et pour l’authenticité dans les journaux, c’est assez simple : les publi-rédactionnels sont écrits par des auteurs distinct des journalistes et éditorialistes. La voix de ses derniers reste donc généralement libre du soupçon commercial (question de déontologie), bien qu’elle ne soit aucunement libre du soupçon politique bien sûr.
    Nous autres blogueurs avions la possibilité d’être un cinquième pouvoir, un pouvoir libre des pressions et des impératifs commerciaux (comme ceux de faire du chiffre de vente en ne parlant que des sujets chauds du moment). Si on en arrive à brader notre espace de liberté pour se soumettre aux sirènes de la pub, c’en est fini de notre relative indépendance.

  41. Michel V : je respecte ta position et je ne me compare pas à un blogueur de « haut niveau », c’était pour un exemple.

    Mais de mon côté je ne méprise pas les gens qui font du blogging une activité lucrative, c’est leur problème pas le mien.

    sinon….Apparemment un morceau de ton commentaire a sauté :-S

  42. Ah voila la suite 🙂

    Pour l’authenticité, moi je disais que rien n’empêche un journaliste d’avoir des pratiques pas très correctes. La déontologie ça peut très bien être un concept qu’ils laissent à l’entrée..

    C’est passablement triste de croire les journalistes parfaits, à l’abris de toute « corruption ». Même si ça serait bien ^^

    Je réécris ce que j’ai dit : ma confiance n’est pas affectée par le fait que quelqu’un fasse des billets sponsorisés et en général je les survole dans mon lecteur de RSS 🙂

  43. En faire une activité lucrative est possible de bien des manières, via la pub hors contenu d’abord, via la génération d’une bonne réputation dans son milieu professionnel, via la possibilité de joindre une compagnie de blogueurs (Gawker Media par exemple), via une tonne de moyens qui ne nécessitent pas de brader son point de vue…

    Et c’est plutôt les blogueurs que je croyais libres de toute corruption.

    Et comment peux-tu survoler un billet sponsorisé s’il n’est pas indiqué comme tel ?

    Par exemple, imaginons que tu sois à la recherche d’un nouvel appareil photo. Samsung en sort un, passablement nul, mais achète des publi-rédac déguisés à un certain nombre de blogueurs high-tech que tu lis, pour de jolies sommes. Ces blogueurs au fil de la semaine postent des avis positifs sur l’appareil. Tu l’achètes et 250 euros plus tard tu t’aperçois que c’est une daube. Tu apprends plus tard que certains de ces blogueurs ont été payés pour leurs posts. Comment est-ce que tu prends ça ?

  44. Pour se faire de l’argent : je sais bien mais bon, tout le monde n’a pas forcément le même opinion 🙂

    Pour les billets sponsorisés : généralement je le sais car je lis pas mal de blogs et qu’en général je vois si le style n’est pas très habituel dans la façon de rédiger ou que je vois apparaître

    Après il est tout à fait possible que je me fasse berner par des publis rédacs déguisés mais grâce aux lois qui me protègent en tant que consommateur je profiterais du délai accordé pour changer le produit , pour faire ma gueulante contre les gens qui m’auront bernés et pour ne plus leur accorder ma confiance 🙂

    Mais je crois que j’ai la chance de ne pas lire ce genre de gens 😉

  45. Gonzague, ton article est très intéréssant, mais il ne soulève pas une question que je trouve très importante. Est-ce qu’écrire des articles sponsorisés c’est mal?

    Je veux dire, si on écrit un article sponsorisé, est ce qu’on doit le regretter ? Est-ce qu’on doit se sentir mal vis à vis de ça ?

    Parce que chacun fait ce dont il a envie… si faire de l’advertisement contre de l’argent nous attire, pourquoi pas… mais, est ce que pour autant on doit se faire juger pour ça ?

  46. Ce qui me fait marrer c’est que Laurent Gloaguen se permette de traiter certains blogueurs de « putes de luxe » alors que son billet est racoleur et qu’il prête à polémique.

    C’est le genre de billet ridicule, pas argumenté, provocateur qui à coup sur allait engendrer des réponses et lui rapporter des visiteurs et faire parler un peu plus de lui… en l’occurence, on se demande vraiment qui est la pute de luxe? : )

  47. Je vais être un peu virulant mais quand il faut,il faut. Je vais te dire Gonzagues, tous ces connards, (ben, oui, désolé, à un moment, il faut appeler un chat un chat…), donc tous ces connards qui critiquent les billets sponsorisés, la pub, les publi rédactionnels, les blogueurs qui cartonnent, les invitations privées et je ne sais quoi encore sont en fait de vieux aigris jaloux ou alors de vieux débris complètement pas en phase avec leur temps. Ben oui, aujourd’hui, on nous paie pour écrire. Et alors ? Dans mon cas, je suis journaliste, ca a toujours été le cas. Et quand on me paie pour écrire des trucs qui ne me plaisent pas, j’écris pas. Je crois que si tu n’avais pas aimé Ebay, ou le principe ou je ne sais quoi d’autre, tu n’aurais pas écrit. Arrêtons un peu l’hypocrisie. Les blogueurs qui ont accepté ce ‘jeu’ des billets sponsorisés le font parce que de toutes façons ils auraient écrit sur le sujet, même sans avoir été payé. Si Embruns n’aiment pas ce principe, qu’il abandonne la blogosphère. Après tout, internet, c’est comme la télé, si ca ne te plait pas, tu zappes. Et bien qu’il applique plutôt que nous faire chier parce que lui il n’écrit pas assez bien être payé. Moi je suis très content d’être une pute de luxe. D’autant plus que mes audiances, tous blogs confondus, ne se font pas en déblatérant des conneries et des insultes sur les choix stratégiques et d’orientation des autres blogueurs. Tout le monde ne peut pas en dire autant.

  48. oula attention Mr Guillaume de Thomas le journaliste avec ses blogs infestés de pub vient d’apporter la bonne parole 🙂

    la plupart, on vient sur un blog (personnel) pour lire un avis (personnel) et non pas pour voir une publicité caché dans le flot des billets.

    donc les vieux cons qui sont plus jeunes que toi mais ne se laisseront pas acheté pour faire le trottoir t emmerdes 🙂

    sinon gonzague je critique pas ta ligne editorial, c est ton blog tu le géres comme tu veux mais faut pas faire l etonné quand on vend son espace redaction, sur un blog personnel 🙂

  49. @Kaliduweb : Apporter la bonne parole ? Je n’ai pas cette prétention, pas plus que ceux qui dénigrent et en fait ne font pas mieux. Mes blogs sont ‘infestés’ dis-tu ? J’en suis fort aise. Ca n’empêche pas quelques 20000 visiteurs de venir tous les jours (tous blogs confondus, s’entend). Et tant mieux. Cette « petite mane » me permet de reverser :
    En 2006 : 2240 euro à Reporters sans Frontières
    : 3500 euro à Secours Populaire
    En 2007 : financement de solutions internet pour 4 associations. (Je tiens à ta disposition copie de mes relevés de comptes).

    Et comme tu le soulignes, un blog, c’est personnel. C’est à celui qui le tient de décider ce qu’il en advient. Et moi j’ai choisi de pargager les revenus.

    Quant aux cons, jeunes ou pas, ils n’en demeurent pas moins cons, tu viens d’en faire la preuve. (Ne te fends pas d’une réponse, j’ai peu de temps pour les conversations stériles, ayant encore des centaines de billets sponsorisés à écrire.

  50. Ou comment faire du buzz sur le buzz et le récupérer pour soi 😉

    Ca s’appelle se maquerelliser soi-même, ce qui rend l’exercice de la profession de « pute de luxe » assez intéressant, non ? 🙂

    Bon cela dit, cette tempête dans la blogosphère française m’avait totalement échappée, au Maroc. Et pourtant il y en a des blogs francophones dans mon aggrégateur, mais quand on ne les lit pas régulièrement pour cause de désert… l’éructation de Laurent m’avait échappée.

    Le truc avec lequel je suis le moins d’accord dans son article c’est le « de luxe », certes 250 euros c’est bien mais si c’est déclaré, imposé, taxé, c’est pas bezef à la fin.

    Sinon, comme tu le dis toi même, le grand défaut de ce type de pub c’est le caractère redondant et totalement chiant. Ton billet était sans doute un des moins ronronnant, je n’irais pas jusqu’à dire « parfaitement écrit », mais au moins il y avait ta patte.

    J’ai eu dans mon aggrégateur des blogs qui m’intéressaient, et qui sont passés à la trappe pour cause de billets sponsorisés. Quand sur trois semaines il n’y a que du sponsorisé, et sans talent exceptiopnnel, ça gicle.

    Un ou deux de temps en temps, ça va. Au delà… la formule se tuera elle-même, le sponsorisé tue le traffic.

    Moi je ne critique pas « les putes de luxe » ou les « billets sponsorisés ». J’arrête simplement de lire quand ça m’ennuie, et je constate que les blogs qui m’intéressent le plus on rarissimement des posts sponsorisés, et même assez rarement des pubs adsense.

    De là à jetter l’anathème… qu’est ce que la blogosphère française peut avoir la grosse tête quand même 🙂

  51. Bon ben je vais vous dire, si l’annonceur est une nana aussi bandante, je veux bien me faire payer en nature moi pour leur article LOL !

  52. Merci pour cette brillante analyse. Pour ma part, blogger est seulement un plaisir et je me refuse (pour le moment ???) à me faire rémunérer mais conçoit que certains le fasse.

    Il convient juste que ce soit fait en toute transparence ou vérité.

  53. slt a tou les pute ça va ki ve un zeb tré grand et bon elle me rejoin au plu vite parseke jé un gran zeb a tou se ki aime les zebs é moi j’aime le cul les fesses é les fille ou les femms ki aime kelle soi enculé ou ki aime le zeb et kelle di ayee mon zeb il vous aime é vou laimé é je vous aime boucoup voila mon email [email protected]
    rejoinier moi svp merci é un grand bisou a vou é a votre cul merci bcp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *