Le premier jour du reste de ta vie

Hier soir , ciné chez UGC. Hop hop d’ailleurs j’ai donc découvert le ciné près de la Gare de Lyon

Non pas pour aller voir un blockbuster mais « Le premier jour du reste de ta vie » , recommandé dans les commentaires de ce billet 🙂

Choix non regretté puisque le film est envoûtant, beau et en plus il est français (chauvin , moi ? non…)

Synopsis :

Le Premier jour du reste de ta vie, ou cinq jours décisifs dans la vie d’une famille de cinq personnes, cinq jours plus importants que d’autres où plus rien ne sera jamais pareil le lendemain.

Ce que le synopsis ne dit pas : la famille est composée d’un père, d’une mère, de deux garçons et d’une fille. La bande son accompagne merveilleusement bien les images, fortes et bien cadrées.

Le film est vraiment à voir, je n’en dis pas plus 🙂

20 commentaires

  1. Je l’ai vu vendredi soir aussi, et franchement je l’ai adoré. L’enchainement des différents épisodes de la vie de chacun et tellement vrai, tellement bien joué. J’ai été épaté par la prestation de Jacques Gamblin ainsi que celle de Zabou Breitman.

    La fin… omg, elle fout une sacré claque

  2. Etrangement, j’ai pleuré pendant tout le film. Alors buée mise à part, il est vraiment très bon. Des acteurs que j’adore, une ambiance unique, un vrai bon moment 🙂

  3. J’avais adoré Ma vie en l’air, j’attendais avec impatience ce film, du même réalisateur.
    Je vais me presser dans les salles obscures, très bientôt 😛 Content de voir de bonnes critiques … la blogosphère a du gout !

  4. Mon père est aller le voir hier soir, et à adoré, du coup il vient de loué « ma vie en l’air » et je ne peux donc être que curieux de le voir 😉

  5. Content que tu ai aimé 🙂
    Je l’ai vu cette semaine aussi, et j’ai beaucoup aimé.
    Le cinéma Français fait de très beaux films. 2008 en est riche.

  6. Ah bah j’en était sure que beaucoup de gens aimeraient ce film. Il est tellement beau ! C’est rare des films français comme ça. J’ai bien envie d’aller le revoir tiens … 🙂

  7. Très bien le film, c’est vrai. On est super ému, du début jusqu’à la fin. Et même si parfois on frôle le cliché, les scènes devinées d’avance, dans son global on ressort de là assez tourmenté. En pleine réflexion, et touchée.

    Good choice !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *