Gonzague Dambricourt

Blog perso d'un garçon curieux qui parle dans son sommeil

Publié le par Gonzague Dambricourt


C'est drôle comme au quotidien je remarque à quel point des gens sont allergiques au nom de certaines marques. Ou tout le contraire.

On cite "XXXX" et là on a le droit à une version courte du livre "pourquoi ne pas acheter XXXXX".
On parle de Windows et on nous fait l'apologie de MacOS.
Etc...

Des avis souvent fondés sur des rumeurs ou des idées reçues. Le plus gênant là dedans étant que ces idées se propagent puisque des buveurs de paroles se font un plaisir de relayer en écoutant avidemment ce que disent leurs maîtres à penser.

"Surtout n'achète pas du Sony, ils font des batteries qui explosent".

Je ris.

Une remarque pertinente aurait été "Fais attention aux Sony, leurs prix sont en général 200 euros supérieurs aux modèles concurrents".

En fait c'est un peu comme ce qui se passe dans les journaux télévisés : on ne parle presque que du mal, très rarement du bon. Et les informations qui transitent sont régulièrement déformées, mal interprétées ou sorties de leur contexte.

Au final les marques faisant preuve d'une certaine transparence ne verront jamais leur initiative soulignée ou relayée.

Et là les défenseurs de la pomme, Apple-tout-puissant, se gardent bien de parler d'une chose bien plus fréquentes : les batteries qui fondent, explosent ou brûlent. Ou tout simplement des batteries qu'on ne peut même pas changer (iPod, iPhone, ça vous parle?).

C'est drôle comme les gens sont trop sélectifs dans leur façon de véhiculer l'information 🙂

....c'est moi qui délire ou c'est à peu près vrai ?

Page actuelle : Gonzague Dambricourt » le bazar » Les gens et les marques : comment on filtre l'info
| Tagged , ,